Canal d'Istanbul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Canal Istanbul)
Aller à : navigation, rechercher
Canal D'Istanbul
Kanal İstanbul
Illustration.
Passage entre la mer de Marmara (Marmara Denizi en turc) et la mer Noire (Karadeniz)
au centre : le canal d'Istanbul,
à l'est le Bosphore,
à l'ouest un ancien projet.
Géographie
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Traverse Thrace orientale
Caractéristiques
Statut actuel projet
Longueur 45 à 50 km
Infrastructures
Écluses Aucune

Le Canal Istanbul (ou Canal d'Istanbul) est un projet de canal présenté par le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdoğan, en avril 2011. Il consiste en la construction d'un nouveau canal entre la mer Noire et la mer de Marmara, avec comme objectif le désengorgement du Bosphore. Bien que les travaux n'aient pas encore commencé, leur annonce a déjà provoqué des projets immobiliers le long du tracé supposé du canal.

Motivation[modifier | modifier le code]

Le principal intérêt d'un tel canal est de diminuer le trafic maritime passant par le Bosphore et de minimiser les risques associés, principalement pour le transport de produits pétroliers. Environ 56 000 bateaux traversent le détroit chaque année, 10 000 d'entre eux étant des pétroliers, transportant un total de 145 millions de tonnes de pétrole brut. L'augmentation du trafic international pourrait poser un risque pour la sécurité de la navigation par le passage, en plus de la pollution engendrée par le passage de ces bateaux.

Un autre intérêt est la construction, des projets urbanistiques devant permettre d'« accroître l'attractivité d'Istanbul comme métropole globale » selon Ahmet Arslan, ministre des Transports[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Plusieurs propositions de canaux ont été faites au cours de l'histoire.

Le premier projet remonte à Soliman le Magnifique, sultan ottoman de 1520 à 1566, qui demande à son architecte Mimar Sinan d'étudier l'éventualité d'un projet. Cependant, celui-ci est abandonné pour des raisons inconnues[2].

Le 6 mars 1591, pendant le règne de Mourad III, un ferman impérial (équivalent d'un décret) est publié et les travaux recommencent. Ils cessent ensuite pour des raisons inconnues.

En 1654 pendant le règne de Mehmed IV, l'idée est défendue, mais le Sultan ne lance pas les travaux.

en 1760, Moustafa III relance à deux reprises le projet, mais est contraint d'arrêter pour des raisons financières.

Pendant le règne de Mahmoud II, un comité est chargé d'étudier le projet, et publie un rapport en 1813. Cependant, rien de concret n'est réalisé.

Le projet Atlantropa des années 1950 voulait, lui, construire un barrage à travers le détroit des Dardanelles, mais est resté à l'état d'ébauche.

Le 17 janvier 1994, peu avant les élections locales, le chef du DSP Bülent Ecevit propose l'idée d'un canal reliant la Mer noire à la mer de Marmara[2],[3].

Le 15 janvier 2018, le gouvernement de Recep Tayyip Erdoğan dévoile le projet et son trajet passant par le lac de Küçükçekmece[4].

Présentation[modifier | modifier le code]

Ce canal se situerait sur la rive européenne d'Istanbul. Dans la première présentation qui en est faite, il devait avoir une longueur de 50 km de long, pour une profondeur de 25 mètres et une largeur de 150 mètres. Il permettrait le passage quotidien de 160 navires de fort tonnage[5].

La version du projet présentée début 2015 prévoit des travaux à la baisse : seulement six ponts, et les villes nouvelles voient leur taille passer de 1,2 million d'habitants à 500 000[6]. Dans sa dernière version, le projet prévoit une largeur de 400 mètres et la construction de 500 000 logements[7].

Travaux[modifier | modifier le code]

Malgré l'annonce par le gouvernement turc, le 22 janvier 2013, du début des travaux pour le mois de mai 2013[8], après appel d'offres lancé au printemps[9], les travaux ne sont toujours pas lancé en 2016. En avril, la première étape des travaux, qui incluent la construction de plusieurs ponts et autoroutes, commence[10],[11].

Des réserves foncières sont cependant constituées sur le tracé hypothétique du canal. Et les projets immobiliers sur son parcours sont déjà en construction[12].

Critiques[modifier | modifier le code]

Le nouveau canal pourrait être payant et menacer la Convention de Montreux, qui permet le libre passage maritime par le Bosphore et les Dardanelles. Le premier ministre Binali Yildirim déclare le 16 janvier 2018 aux journalistes que «Canal Istanbul est un canal artificiel qui n'a aucun rapport avec cette Convention »[13].

Selon la chambre des ingénieurs en géologie, ce canal pourrait appauvrir en oxygène la mer de Marmara, ce qui aurait des conséquences écologiques négatives[14].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « La Turquie dévoile le tracé du « Canal Istanbul » », sur Les Échos, (consulté le 16 janvier 2018)
  2. a et b (tr) « 1994’te Ecevit ortaya attı, manşetlere ‘mega proje’ diye yansıdı », Hürriyet,‎ (lire en ligne)
  3. (tr) « "Kanal İstanbul" Ecevit'in projesi çıktı », CNN Türk,‎ (lire en ligne)
  4. « La Turquie dévoile le tracé du "canal Istanbul" pour désengorger le Bosphore », sur France 24, (consulté le 16 janvier 2018)
  5. « Canal Istanbul » : projet du siècle pour la Turquie
  6. « Kanal Istanbul Project details revealed », Saily Sabah, 24 février 2015.
  7. « Erdogan ressort son «projet fou» de canal à Istanbul », La Tribune de Genève, 24 février 2015.
  8. http://www.ansamed.info/ansamed/en/news/nations/turkey/2013/01/22/Works-Bosphorous-mega-canal-go-ahead-April_8116070.html
  9. Ariane Bonzon, « Allez vite voir Istanbul, avant que la ville ne ressemble à Dubaï... », Slate, 20 juillet 2013.
  10. http://www.hurriyetdailynews.com/govt-gives-green-light-to-crazy-canal-istanbul-project.aspx?pageID=238&nID=44823&NewsCatID=341
  11. http://french.ruvr.ru/2013_04_13/La-Turquie-va-construire-un-canal-parallele-au-Bosphore/
  12. Arik Elvan, Brian Chauvel, Pierre Aziliz, « Kanal Istanbul en dix repères photographiques – Compte-rendu d’excursion – Février 2015 », Obsevatoire urbain d'Istanbul, 6 mars 2015.
  13. Ali Kemal Akan, Zehra Aydın et Nur Asena GÜLSOY, « Yildirim: Le Canal Istanbul n'a pas de lien avec la Convention de Montreux sur les détroits », sur Agence Anadolu, (consulté le 19 janvier 2018)
  14. « Le tracé du "Canal Istanbul", future voie du commerce maritime, dévoilé », sur zone bourse, (consulté le 16 janvier 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]