Agence française de coopération médias

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Canal France International)
Aller à : navigation, rechercher
Agence française de coopération médias
logo de Agence française de coopération médias

Création 1989
Forme juridique SA
Siège social 62 Rue Camille Desmoulins, 92130 Issy-les-Moulineaux
Drapeau de France France
Direction Jean-Emmanuel Casalta (Président directeur général)
Actionnaires France Médias Monde
Activité Aide au développement, dans le secteur des médias
Effectif 35 personnes [réf. souhaitée]
Site web www.cfi.fr
Ancien logo.

L'Agence française de coopération médias (CFI) est l'agence de coopération du ministère français de l'Europe et des affaires étrangères, chargée de coordonner et d'animer la politique française d'aide au développement en faveur des médias du Sud. [réf. souhaitée] CFI accompagne les acteurs du secteur des médias (TV, radios, presse écrite, médias en ligne), publics ou privés, afin de renforcer les processus de modernisation et de démocratisation que la France souhaite soutenir. CFI conduit une cinquantaine de projets qui s'inscrivent dans quatre grands programmes : médias et pluralisme, médias et entreprise, médias et développement, médias et ressources humaines. [réf. nécessaire]

En juin 2017, CFI devient une filiale à part entière de France Médias Monde[1].

Médias et pluralisme[modifier | modifier le code]

Le programme « médias et pluralisme » aborde les enjeux de gouvernance démocratique au travers d'un renforcement des cadres législatifs, d'une affirmation de la diversité des paysages médiatiques, d'un traitement serein de la parole politique et de la production éthique d'une information plurielle et de qualité. Les médias sont positionnés au centre de la relation entre dirigeants et société civile et doivent à la fois expliquer, analyser et offrir une possibilité d'expression à toutes les composantes d'une société, y compris les plus fragiles.

Médias et entreprise[modifier | modifier le code]

Le programme « médias et entreprise » répond aux enjeux économiques qui conditionnent l'activité des entreprises que sont aussi les médias. La réponse aux contraintes de concurrence, l'optimisation des grilles de programmation et la pérennisation des recettes permettent de consolider les modèles économiques et d'assurer une autonomie financière favorable à l'indépendance éditoriale. Ce programme répond également aux enjeux de la diplomatie économique en favorisant la mise en relation des médias du Sud avec les entreprises françaises. [réf. souhaitée]

Médias et ressources humaines[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Le programme « médias et ressources humaines » aborde la modernisation du secteur des médias au travers du renforcement de la formation des hommes et des femmes. [réf. nécessaire] Les efforts de formation concernent autant le renforcement des structures locales de formation initiale que l'identification et l'accompagnement de jeunes professionnels d'avenir incarnant la modernisation de leur pays. Ces projets sont destinés à des individus, au début de leur carrière.

Médias et développement[modifier | modifier le code]

Le programme « médias et développement » vise à favoriser l'appropriation des enjeux de développement par les médias des pays du Sud en renforçant la relation de confiance entre journalistes et société civile. Le développement de productions innovantes, au niveau national mais également local, contribue à comprendre et apprécier comment chacun peut, à son niveau, prendre part à ces dynamiques globales. La coopération médias contribue à optimiser l'impact de certains programmes d'aide au développement portés par la coopération française.

le projet eurocausacusnews de CFI

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. CB News, « CFI devient filiale à 100% de France Médias Monde », sur www.cbnews.fr (consulté le 3 juillet 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]