Can-Can (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cancan (homonymie).
Can-Can
Description de cette image, également commentée ci-après

Juliet Prowse, Shirley MacLaine et Maurice Chevalier en marge du tournage

Titre original Can-Can
Réalisation Walter Lang
Scénario Dorothy Kingsley
Charles Lederer
Acteurs principaux
Sociétés de production Twentieth Century Fox
Suffolk-Cummings Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film musical
Durée 115↔136 min
Sortie 1960

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Danseuse de cancan (Saharet par Maurice Biais)

Can-Can est un film américain réalisé par Walter Lang et sorti en 1960.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À Paris, en 1896, Simone Pistache, directrice et meneuse de revues du cabaret Bal du Paradis à Montmartre, brave la censure en présentant le cancan, une danse qu’une ligue de dames vertueuses a déclarée « obscène et lascive » (sic) bien que ces dames ne l’aient jamais vue. François Durnais, avocat et amant de Simone, est censé avoir négocié un accord avec la police, mais celle-ci fait irruption à chaque tentative de représentation. Lors du procès, le président du tribunal, Paul Barrière (un ami de François), apprend que c’est l’un des juges de sa cour qui a validé la plainte : le jeune et nouveau Philippe Forestier. Un soir, lorsque ce dernier se rend incognito au Bal du Paradis pour constater le délit, il fait la connaissance de Simone et en tombe amoureux. Une rivalité s’érige entre Durnais et Forestier. Simone est très liée à Durnais, mais contrariée, car ce dernier fait du refus du mariage une question de principe. Forestier propose plusieurs rendez-vous à Simone, mais elle temporise jusqu’à ce qu’il lui demande de l’épouser. Simone accepte, stupéfaite de se voir spontanément offrir ce que Durnais lui a toujours refusé. Durnais, avec la complicité de Barrière, cherche alors un plan pour rompre leurs fiançailles. Invité à la réception donnée sur une péniche par Forestier pour présenter sa future épouse à son distingué entourage, Durnais profite de l’appréhension de Simone d’être confrontée à la gent bourgeoise pour lui faire exagérément boire du champagne avant de la pousser à exécuter un numéro de cabaret qui scandalise l’assistance. Simone réalise que sa prestation a compromis son mariage et s’enfuit en regagnant les quais à la nage. Elle imagine un stratagème pour se venger de Durnais : elle lui demande de lui prêter de l’argent en contrepartie de quoi elle lui fait signer un document stipulant qu’il restera propriétaire du Bal du Paradis tant que l’argent ne lui sera pas remboursé. Quand le cancan est représenté au cabaret, la police fait une descente et arrête son propriétaire, Durnais en l’occurrence. Celui-ci passe au tribunal, et Simone, estimant que sa vengeance va trop loin, refuse de l’enfoncer davantage, mais ne veut plus avoir affaire à lui. Durnais a finalement recours à un subterfuge pour reconquérir Simone et lui faire enfin sa demande en mariage.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs non crédités :

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Musique du film[modifier | modifier le code]

Lyrics et musiques de Cole Porter

  1. Thème principal générique : I Love Paris (chœurs)
  2. Montmartre : Frank Sinatra, Maurice Chevalier
  3. Maidens Typical of France (ballet et chœurs) : Juliet Prowse et girls
  4. C’est magnifique : Frank Sinatra
  5. Apache Dance (ballet) : Shirley MacLaine et boys
  6. C’est magnifique : reprise par Shirley MacLaine
  7. Live and Let Live : Maurice Chevalier, Louis Jourdan
  8. You Do Something to Me : Louis Jourdan
  9. Let's Do It : Frank Sinatra, Shirley MacLaine
  10. It's All Right With Me : Frank Sinatra
  11. Live and Let Live : reprise par Maurice Chevalier, Louis Jourdan
  12. Come Along With Me (chant et danse) : Shirley MacLaine
  13. Just One of Those Things : Maurice Chevalier
  14. Garden of Eden (ballet) : Shirley MacLaine (Ève), Marc Wilder (Adam), Juliet Prowse (le serpent) et boys
  15. It's All Right With Me : reprise par Louis Jourdan
  16. Can-Can (ballet) : Shirley MacLaine, Juliet Prowse, girls

BO[modifier | modifier le code]

L'édition discogaphique ne reprend pas la totalité des titres, présentation en ligne, réédition RDM

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Durée annoncée par le CNC.
  2. a, b et c Source : The TCM Movie Database États-Unis.
  3. Source : IMDb

Liens externes[modifier | modifier le code]