Camposaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Camptosaurus.

Camposaurus arizonensis

Camposaurus
Description de cette image, également commentée ci-après
Vue d'artiste de Camposaurus arizonensis.
Classification
Règne Animalia
Classe Reptilia
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre Theropoda
Clade Neotheropoda
Super-famille  Coelophysoidea
Famille  Coelophysidae

Genre

 Camposaurus
Hunt et al., 1998[1])

Nom binominal

 Camposaurus arizonensis
Hunt et al., 1998[1]

Camposaurus est un genre de dinosaures de la famille des Coelophysidae qui a vécu au Trias supérieur dans ce qui est maintenant l'Amérique du Nord.

L'espèce type et seule espèce, Camposaurus arizonensis, a été formellement décrite par Hunt, Lucas, Heckert et Lockely en 1998[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de genre rend hommage Camposaurus au paléontologue Charles Lewis Camp auquel est associé le mot du grec ancien « saûros » qui signifie « lézard » pour donner « lézard de Camp ». Le nom d'espèce arizonensis rappelle l'endroit où le fossile a été découvert, l'Arizona.

Découverte[modifier | modifier le code]

L'holotype, référencé UCMP 34498, a été extrait de la carrière de Placerias, creusée dans la formation géologique de Bluewater Creek en Arizona, qui date du Norien (Trias supérieur), soit il y a environ entre ≃227 à ≃208,5 millions d'années. Il se compose d'os partiels de la partie inférieure des pattes (tibia distal, fibula distale, et astragale). Comme les autres coelophysidés, ils possèdent des tibio-tarses et fibulo-tarses fusionnés[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Les restes très partiels retrouvés ont conduit à de nombreux débats quant à l'attribution taxonomique des ces fossiles.

En 1995, Camposaurus a d'abord été placé dans le clade des Ceratosauria par Long et Murray[2]

Downs en 2000, pointe sa grande ressemblance morphologique avec le genre Coelophysis dont il considère qu'il est un synonyme junior[3].

En 2007, Nesbitt et ses collègues indiquent que son astragale est identique à celle de Coelophysis bauri et considèrent que les deux genres sont synonymes[4].

La pauvreté des restes fossiles conduit toutefois la plupart des paléontologues à considérer Camposaurus comme un nomen dubium[5],[6].

Cependant, en 2011, un réévaluation des fossiles par Ezcurra et Brusatte leur permet d'identifier des autapomorphies qui les conduisent à valider le genre et l'espèce[6].

Description[modifier | modifier le code]

L'analyse d'Ezcurra et Brusatte pointe deux autapomorphies (caractère dérivé propre à un taxon)[6] :

  • la crête caudale de la surface articulaire du tibia sur celle de la fibula est proéminente, prenant la forme d'une crête longitudinale pointue, la surface médiane présentant une tubérosité diagonale marquée et fortement inclinée ;
  • le condyle supérieur de l'astragale ne montre pas de projection crânienne forte du corps astragalaire.

Leur analyse montre, outre la validité du genre et de l'espèce, que Camposaurus arizonensis appartient au clade des Neotheropoda, dont il est le plus ancien représentant connu[6],[7]. Les auteurs pointent toutefois bien l'aspect parcellaire des données sur ces néothéropodes primitifs[6]. Son plus proche parent serait Coelophysis rhodesiensis.

La taille de Camposaurus est estimée, de façon très hypothétique, à 3 mètres de long[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) A. P. Hunt, S. G. Lucas, A. B. Heckert, R. M. Sullivan, and M. G. Lockley. 1998. « Late Triassic dinosaurs from the western United States ». Géobios 31(4):511-531
  2. (en) Long and Murray, 1995. Late Triassic (Carnian and Norian) tetrapods from the Southwestern United States. New Mexico Museum Nat. History Sci. Bull. 4, 1-254.
  3. (en) Downs, 2000. Coelophysis bauri and Syntarsus rhodesiensis compared, with comments on the preparation and preservation of fossils from the Ghost Ranch Coelophysis quarry. in Lucas and Heckert (eds.), 2000. Dinosaurs of New Mexico. NMMNH Bulletin 17. 33-37
  4. (en) Nesbitt, Irmis and Parker, 2007. A critical re-evaluation of the Late Triassic dinosaur taxa of North America. Journal of Systematic Palaeontology. 5(2), 209–243
  5. (en) R. B. Irmis. 2005. The vertebrate fauna of the Upper Triassic Chinle Formation in northern Arizona. In S. J. Nesbitt, W. G. Parker, & R. B. Irmis (eds.), Guidebook to the Triassic Formations of the Colorado Plateau in Northern Arizona: Geology, Paleontology, and History. Mesa Southwest Museum Bulletin 9:63-88
  6. a, b, c, d et e (en) M.D. Ezcurra et Brusatte, S.L., « Taxonomic and phylogenetic reassessment of the early neotheropod dinosaur Camposaurus arizonensis from the Late Triassic of North America », Palaeontology, vol. 54, no 4,‎ , p. 763–772 (DOI 10.1111/j.1475-4983.2011.01069.x)
  7. a et b (en) Holtz, Thomas R. Jr. (2011) Dinosaurs: The Most Complete, Up-to-Date Encyclopedia for Dinosaur Lovers of All Ages, Winter 2010 Appendix.