Camponotus ligniperdus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La fourmi Camponotus ligniperdus (synonyme Camponotus ligniperda) est une des très nombreuses espèces du genre Camponotus.

Description[modifier | modifier le code]

Vue de profil
Camponotus ligniperdus

Fourmis de grande taille, la reine atteint environ 19 mm et les ouvrières entre 7 et 15 mm[1] ; elles sont bicolores. Cette espèce possède un polymorphisme important avec des sous-castes chez les ouvrières dites minor, media et major.

Habitat et aire de répartition[modifier | modifier le code]

Elles nichent dans le bois mort ou parfois sous les pierres. Le taux d'humidité du nid est de 15 % et la température ne dépasse que rarement 25 °C.
Elles sont présentes dans les zones tempérées de l'Europe de l'Ouest et dans la plupart des régions françaises[2].
En Belgique, dans le sud-est du pays uniquement[3].

Comportement[modifier | modifier le code]

C'est une espèce qui fonde des colonies indépendantes (sans bouturage) et monogynes (une seule reine par colonie) dont l'essaimage a lieu entre mai et juin.

La reine peut vivre de nombreuses années.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) R. Blatrix, C. Galkowski, C. Lebas et P. Wegnez, Fourmis : de France, de Belgique et du Luxembourg, Delachaux & Niestlé, (ISBN 978-2603018996)
  2. http://fourmi-camponotusligniperdus.over-blog.com/article-39964072.html
  3. Wegnez, P., Ignace, D. et al. 2012. Fourmis de Wallonie (2003 - 2011). Publication du Département de l'Étude du Milieu Naturel et Agricole (SPW-DGARNE), «Série Faune - Flore - Habitat» n° 8, Gembloux (Belgique), 272 p. DL D/2012/11802/102 p. 114-115

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]