Campagne de l'Élysée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Élysée.
Campagne de l'Élysée
Musée de l'Elysée 5.jpg
Vue extérieure du bâtiment
Présentation
Destination initiale
Habitation
Destination actuelle
Musée et récaption
Style
Architecte
Abraham Fraisse
Construction
1783
Propriétaire
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Canton
Commune
Adresse
Avenue de l’Elysée 18Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de Lausanne
voir sur la carte de Lausanne
Red pog.svg
Localisation sur la carte du canton de Vaud
voir sur la carte du canton de Vaud
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Suisse
voir sur la carte de Suisse
Red pog.svg

La campagne de l'Élysée est un bâtiment situé sur le territoire de la commune vaudoise de Lausanne, en Suisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site sur lequel se trouve la maison actuelle était originellement occupé par une église dédiée à Saint-Théodule jusqu'au XVIe siècle. Le domaine est ensuite vendu à des particuliers qui la transforment en maison tout en conservant le clocher, transformé en tour selon un plan datant de la fin du XVIIe siècle[1].

La campagne telle que nous la connaissons est bâtie par l'architecte Abraham Fraisse entre 1780 et 1783 pour le compte du militaire Henri de Mollins ; elle prend son nom d'Élysée en 1834, après avoir notamment accueilli Germaine de Staël, Benjamin Constant et Juliette Récamier[2]. Parmi ses propriétaires successifs, on trouve en particulier le banquier William Haldimand et Victor de Constant, frère du photographe Constant Delessert.

Le canton de Vaud achète la campagne ainsi que le domaine attenant en 1971. Après restauration en 1974-1980 par l'architecte Claude Jaccottet[3], la partie nord du bâtiment est aménagée en musée et accueille successivement le cabinet cantonal des estampes de 1980 et 1985, puis le musée de l'Élysée, fondé par Charles-Henri Favrod depuis[4].

Inscrite comme bien culturel suisse d'importance nationale[5] de même que le musée homonyme, la campagne de l'Élysée est également utilisé par le Conseil d'État du canton pour organiser des réceptions officielles ainsi que, depuis le début des années 2000, comme salle de réunion en alternance avec le château Saint-Maire, siège officiel du gouvernement cantonal[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Musée de l'Élysée », sur tempslibre.ch (consulté le 26 août 2012).
  2. « Campagne de l'Élysée », sur lausanne.ch (consulté le 26 août 2012).
  3. Anne-Gaëlle Neipp, « Claude Jaccottet et la restauration de l’Élysée à Lausanne (1974-1980) », Monuments vaudois, vol. 7,‎ , p. 29-38 (ISSN 1664-3011).
  4. « Historique », sur elysee.ch (consulté le 26 août 2012).
  5. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton de Vaud.
  6. Daniel Audétat, « Le Conseil d’Etat vaudois abandonne-t-il son Château? », 24 Heures,‎ (lire en ligne).

Sur les autres projets Wikimedia :