Campagne de Mahdia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Campagne de Mahdia

Informations générales
Date 1087
Lieu Ifriqiya
Issue Sac de Mahdia
Belligérants
Drapeau de la République de Pise République de Pise
Drapeau de la République de Gênes République de Gênes
Flag of the Republic of Amalfi.svg République d'Amalfi
Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Zirides
Commandants
Huguccio de PiseTamim ben al-Muizz

Batailles


Reconquista 718 – 1492

La campagne de Mahdia de 1087 est une expédition punitive sur la ville nord-africaine de Mahdia par une flotte italienne des républiques maritimes de Gênes et Pise. L'invasion normande en Sicile avait en effet incité le dirigeant ziride Tamim ben al-Muizz (règne 1062-1108) à piller les villes bordant la péninsule italienne. L'attaque est menée par Hugues de Pise, avec l'aide militaire de Rome et de la marine génoise ; Pantaléon de Nicomédie était également impliqué, et était soutenu par Mathilde de Toscane. La ville est prise, mais Hugues ne parvient pas à la conserver. L'argent du pillage permet de financer la construction de la nouvelle cathédrale de Pise.

Carl Erdmann, historien de la croisade, considère ce raid comme un précurseur direct de la Première croisade (ganz als Kreuzzug ausgeführt) se déroulant huit ans plus tard. En effet, l'Indulgence est accordée par le pape Victor III contre toute action militaire visant l'émirat musulman.

La principale source d'information la Carmen in victoriam Pisanorum, écrite en l'espace de quelques mois par un religieux pisan.

References[modifier | modifier le code]