Camlez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Camlez
Camlez
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Arrondissement Lannion
Intercommunalité Communauté d'agglomération Lannion-Trégor Communauté
Maire
Mandat
Christophe Thébault
2020-2026
Code postal 22450
Code commune 22028
Démographie
Gentilé Camlézien, Camlézienne
Population
municipale
888 hab. (2017 en augmentation de 1,95 % par rapport à 2012)
Densité 76 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 46′ 43″ nord, 3° 18′ 12″ ouest
Altitude 35 m
Min. 17 m
Max. 106 m
Superficie 11,66 km2
Élections
Départementales Canton de Tréguier
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bretagne
Voir sur la carte administrative de Bretagne
City locator 14.svg
Camlez
Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor
Voir sur la carte topographique des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Camlez
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Camlez
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Camlez

Camlez [kamlɛs] est une commune française située dans le département des Côtes-d'Armor, en région Bretagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est localisée dans le Trégor au sud de Penvénan (dont elle dépendait) et s'étend sur 12 km2 à l'ouest de la rivière du Guindy. Elle comptait 1 282 habitants en 1851 et en regroupe 853 aujourd'hui, soit une densité de 73 habitants au km2.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Camlez au XIVe siècle, Kamles en 1426, Camles en 1444, Camlez en 1731[1].

Le nom vient du vieux breton camm (« courbe ou boiteux ») et les (« château »)[1].

Le nom en breton de la commune est Kamlez[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site est occupé dès le Néolithique comme l'atteste la présence de plusieurs menhirs, dont celui du Launay encore visible et celui de Parc-Ar-Min-Gwen désormais disparu[2].

La paroisse de Camlez est mentionnée comme telle à la fin du XIVe siècle et fait partie du fief épiscopal des Régaires de Tréguier jusqu'en 1784.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1988 ? Charles Dorniol    
juin 1995 mars 2008 Rémi Le Goff    
mars 2008 avril 2018
(démission)
Pierre-Yves Droumaguet DVG Retraité
avril 2018 25 mai 2020 Michel Cabel[3]    
25 mai 2020 En cours Christophe Thébault[4]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9561 0401 0111 1911 1081 2521 2411 2841 282
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 2781 2621 6011 2231 1621 1521 1481 0511 031
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 1451 044994915893814791797723
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
719646578692731711729837893
2017 - - - - - - - -
888--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Trémeur.
  • Deux mottes féodales sont visibles à Croas-Husto (Xe-XIe siècles) et à Kerham.
  • Stèle de la fécondité dans la chapelle Saint-Nicolas (1824-1922).
  • Enclos paroissial de l'église Saint-Trémeur.
  • Château de Kerham.
  • Multiples fontaines et lavoirs.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Etymologie et Histoire de Camlez », infobretagne (consulté le 6 décembre 2016)
  2. Anne Marchat et Michelle Le Brozec, Les mégalithes de l'arrondissement de Lannion, Rennes, Institut Culturel de Bretagne, , 102 p. (ISBN 2-86822-039-8), p. 21
  3. « Camlez. Michel Cabel est le nouveau maire », Le Trégor,‎ (lire en ligne)
  4. « Municipales à Camlez. Christophe Thébault prend les rênes de la commune », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :