Camille Wollès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wollès.
image illustrant un peintre image illustrant belge
Cet article est une ébauche concernant un peintre belge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article a besoin d’être illustré (en discuter) (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Pour améliorer cet article, des médias (images, animations, vidéos, sons) sous licence libre ou du domaine public sont les bienvenus.
Si vous êtes l’auteur d’un média que vous souhaitez partager, importez-le. Si vous n’êtes pas l’auteur, vous pouvez néanmoins faire une demande de libération d’image à son auteur.

Camille Wollès
Naissance
Décès
(à 78 ans)
Hingene
Nationalité
Activité

Camille Hubert Nicolas Lambert Wollès (ou Camille Wolles) est un peintre belge né à Saint-Josse-ten-Noode le et mort à Hingene le . Il est le frère du peintre Lucien Wollès.

Biographie[modifier | modifier le code]

Camille Wollès étudia dans l’atelier privé d'Ernest Blanc-Garin. Il a peint des scènes de paysages. Il fut membre de L'Essor à Bruxelles et il y exposait des peintures entre 1886 et 1891. Il a vécu pendant un certain temps à Ohain. Il a épousé à Saint-Gilles le 8 avril 1896 Marie Régine Constant, née à Bruxelles le 29 juin 1867. Le couple a quitté Ohain le 3 juillet 1930 pour Hingene qui est une section de la commune de Bornem en province d’Anvers, arrondissement de Malines. Le couple a eu une fille, Madeleine, née à Bruges le 26 août 1899[1].

Hommage[modifier | modifier le code]

La Rue Camille Wollès a été nommée en son honneur dans la commune bruxelloise de Schaerbeek. Elle commence au carrefour formé par le boulevard Léopold III et l'avenue Frans Courtens, jusqu'à la rue Henri Chomé en passant par la rue Paul Leduc[1].

Musée[modifier | modifier le code]

  • Bruxelles, Kon. Musée des Beaux-Arts de Belgique
  • Winch, Musée Wuyts - Van Campen et Baron Caroly

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Biographie nationale de Belgique, la partie XXXII.[réf. incomplète]
  • Le Dictionnaire des peintres belges du XIVe siècle à nos jours, Bruxelles, 1995.

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Cercle artistique et littéraire de Bruxelles. Du 27 janvier au 5 février 1922[2]
  • Bruges, ses peintres : exposition internationale de beaux-arts, 15 juil.-15 sept. 1908 {177. Canal (Temps gris, novembre) 178. Canal (Eté)} [3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://www.cerclehistoirelasne.com/ Séjour de soldats canadiens à Ohain en 1919 par Jacques Bourgeois : Familles ayant noué des contacts avec Durfee Harper
  2. Exposition Camille Wolles
    • Catalogue imprimerie Oscar Lamberty 70, Rue Veydt, Bruxelles
  3. http://www.archive.org/stream/brugessespeintre00expo/brugessespeintre00expo_djvu.txt

"Bidden aan DEN HINCK: Verplaatst omwille van . . . een vliegveld" Joke Bungeneers (Dienst Erfgoed Provincie Antwerpen) & Benny Croket (Vereniging voor Heemkunde in Klein-Brabant)

http://www.archive.org/stream/brugessespeintre00expo/brugessespeintre00expo_djvu.txt

http://www.archive.org/stream/expositiongen1914expo/expositiongen1914expo_djvu.txt

Lien externe[modifier | modifier le code]