Camille Putois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Camille Putois
Image dans Infobox.
Camille Putois en 2012, à l'Hôtel Matignon
Fonctions
Directrice générale de Business for Inclusive Growth (B4IG)
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation

École normale supérieure

Sciences po

École nationale d'administration (promotion Marc Bloch, 1995-1997)

Camille Putois, née le 14 mai 1969, est une haute-fonctionnaire et entrepreneure française, diplômée de l’École Normale Supérieure et de l'ENA.

Cheffe de cabinet de Ségolène Royal pendant la campagne de 2007, elle est directrice de cabinet adjointe du Premier ministre Jean-Marc Ayrault de 2012 à 2014. En 2016, elle fonde une start-up spécialisée dans l'accompagnement et la simplification des démarches administratives.

Depuis 2020, elle est directrice générale de la coalition d'entreprises Business for Inclusive Growth (B4IG), qui rassemble l'OCDE et 40 multinationales engagées en faveur d'une croissance plus inclusive.

Formation[modifier | modifier le code]

Fille d'une correctrice dans l'édition et d'un cadre dirigeant dans l'industrie[1], Camille Putois étudie en khâgne au lycée Henri IV, avant d'entrer à l’École normale supérieure de la rue d'Ulm où elle étudie l'histoire contemporaine.

Diplômée de Sciences Po, elle intègre l’École nationale d'administration (promotion Marc Bloch, 1995-1997).

Carrière[modifier | modifier le code]

Camille Putois commence sa carrière dans le corps préfectoral en tant que directrice de cabinet de la préfecture du Vaucluse, puis en tant que secrétaire générale de la préfecture des Hautes-Alpes.[2] Entre 2001 et 2003, elle est secrétaire générale adjointe auprès du haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie.[3]

Fin 2006, elle quitte la direction du bureau des élections et des études politiques du ministère de l'intérieur pour devenir chef de cabinet de Ségolène Royal au cours de la campagne présidentielle de 2007.[4]

Après la défaite du Parti socialiste à l'élection présidentielle, elle est directrice de la communication corporate de l'agence de communication Havas avant de rejoindre Publicis en tant que secrétaire générale du pôle MédiaTransports (Métrobus, MédiaGare, MédiaRail).[5]

En 2012, elle est nommée directrice de cabinet adjointe du Premier ministre[6] et occupe ce poste jusqu'à la démission de Jean-Marc Ayrault en mars 2014. Elle rejoint alors le cabinet de conseil Brunswick[7].

Camille Putois fonde en 2016 la start-up K.solutions, en partenariat avec un ancien directeur des produits de Google.[8] La start-up propose d'accompagner les utilisateurs dans leurs démarches administratives, par le biais d'un tableau de bord agrégeant leurs comptes administratifs ainsi que d'une place de marché mettant en relation des particuliers avec des connaisseurs de l'administration.[9] Faute de fonds suffisants, le projet est abandonné fin 2019.[1]

Business for Inclusive Growth[modifier | modifier le code]

Camille Putois est nommée directrice générale de la coalition B4IG le 30 juin 2020.[10]

Lancée par la Présidence française du G7 en août 2019, Business for Inclusive Growth (B4IG) est une coalition internationale menée par les présidents ou directeurs généraux de 40 entreprises multinationales engagées dans la lutte contre les inégalités. En partenariat avec l’OCDE, la coalition B4IG travaille avec les gouvernements pour promouvoir une croissance inclusive.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Camille Putois, pour une relance équitable », sur Les Echos, (consulté le 10 juin 2021)
  2. « ST ETIENNE EN DEVOLUY : FACTUEL ACCIDENT TELEPHERIQUE - Vidéo Dailymotion », sur Dailymotion (consulté le 10 juin 2021)
  3. « Camille Putois - Nominations au Journal officiel de la République française », sur jorfsearch.steinertriples.fr (consulté le 10 juin 2021)
  4. « Ségolène Royal constitue une équipe de campagne restreinte », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 10 juin 2021)
  5. « LES MOUVEMENTS DE LA SEMAINE AVEC DOCMARKETING : nominations dans le marketing, la communication, les médias... et nouveaux budgets », sur les apéros du jeudi, rencontres interprofessionnelles de PSST (opinions et tendances 2.0) by jérémy dumont (consulté le 10 juin 2021)
  6. « Dans les ministères, la course aux 400 postes-clés du nouveau pouvoir », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 10 juin 2021)
  7. « Camille Putois rejoint Brunswick », sur L'ADN, (consulté le 10 juin 2021)
  8. « [FW Radar] K, la solution pour simplifier les démarches administratives », sur FrenchWeb.fr, (consulté le 10 juin 2021)
  9. « K.solutions assiste les internautes pour déclarer leur impôts : "aider chacun à faire valoir ses droits" », sur Europe 1 (consulté le 10 juin 2021)
  10. (en-US) Antoine Bakewell, « Camille Putois has been appointed Chief Executive Officer of the B4IG coalition », sur B4IG (consulté le 10 juin 2021)