Camille Peugny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Camille Peugny
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Maître de conférences
Université Paris-VIII
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Blog officiel

Camille Peugny est un sociologue français né en 1981 et maître de conférences à l'Université Paris-VIII. Ses recherches portent sur le déclassement, la reproduction sociale, la mobilité sociale, et plus généralement sur la stratification sociale et les inégalités sociales en France et en Europe.

Il est également membre du Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (CRESPPA-CSU) et associé à l’Observatoire sociologique du changement (OSC, Sciences-Po)[1]

Travaux[modifier | modifier le code]

Dans son ouvrage Le déclassement, issu d'une thèse de doctorat en sociologie soutenue à Sciences Po en 2007, Camille Peugny décrit l'expérience vécue par les générations nées dans les années 1960, confrontées à de sévères trajectoires de déclassement alors même que leur niveau d'éducation est sans précédent.

Par la suite, le thème du déclassement a pris une importance croissante dans le débat public et est devenu une question sociologique majeure. Quelques mois après la parution de l'ouvrage, Nathalie Kosciusko-Morizet, alors secrétaire d'État à la Prospective, commande un rapport au Conseil d'analyse stratégique, destiné à mesurer l'ampleur réelle du phénomène[2]. Sa publication occasionne une réponse assez vive de Camille Peugny, qui en conteste les conclusions dans une tribune publiée par le journal Le Monde[3].

Dans son ouvrage Le destin au berceau : inégalités et reproduction sociale paru en 2013, Camille Peugny a étudié la reproduction sociale en France. Il met en cause l'intensité de la reproduction des inégalités dans la France du début des années 2010 et plaide pour l'avènement d'une école réellement démocratique, ainsi que pour la mise en place d'un vrai dispositif public d'accès à l'autonomie des jeunes générations.

La même année, il contribue à l'écriture d'une série de trois documentaires produits par Yami2 et diffusés sur France Télévision, ainsi qu'à la rédaction du questionnaire de l'opération « Génération Quoi ? », une consultation par Internet à destination des 18-34 ans, et à laquelle plus de 230 000 jeunes participent. Les premiers résultats ont été publiés par le journal Le Monde en février 2014[4].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

  • « Les enfants de cadres : fréquence et ressorts du déclassement », dans Paul Bouffartigue, Charles Gadéa et Sophie Pochic (dir.), Cadres, classes moyennes : vers l’éclatement, Paris, Armand Colin, coll. « Recherches », (ISBN 9782200255909, DOI 10.3917/arco.bouff.2011.01.0173, présentation en ligne), p. 173-186
  • Camille Peugny, « Être citoyen d’une société dont on se sent exclu : le rapport au politique de deux générations de jeunes », dans Valérie Becquet, Patricia Loncle et Cécile Van de Velde, Politiques de jeunesse : le grand malentendu, Nîmes, Champ social, coll. « Questions de société », (DOI 10.3917/chaso.becqu.2012.01.0219, présentation en ligne), p. 219-234
  • Camille Peugny et Cecile Van de Velde, « Repenser les inégalités entre générations », Revue française de sociologie, Saint-Germain, Presses de Sciences Po, vol. 54, no 4,‎ , p. 641-662 (ISBN 9782724633405, DOI 10.3917/rfs.544.0641, lire en ligne)
  • Léa Morabito et Camille Peugny, chap. 2 « Les chemins de la précarité », dans Céline Braconnier et Nonna Mayer, Les inaudibles. Sociologie politique des précaires, Paris, Presses de Sciences Po (P.F.N.S.P.), coll. « Académique », (ISBN 9782724616958, présentation en ligne), p. 51-78

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Être citoyen d’une société dont on se sent exclu : le rapport au politique de deux générations de jeunes », sur Cairn.info
  2. Conseil d'analyse stratégique, La mesure du déclassement : informer et agir sur les nouvelles réalités sociales, Paris, La Documentation française, (lire en ligne)
  3. Camille Peugny, « La montée du déclassement n'est pas un mythe », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. Pascale Krémer, « Frustrée, la jeunesse française rêve d'en découdre », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  5. Tristan Poullaouec, « Le déclassement, par Camille Peugny », sur GRDS – Groupe de Recherche sur la Démocratisation scolaire, (consulté le 23 mai 2016)
  6. Gilles Heuré, « Le déclassement, de Camille Peugny », Télérama, no 3085,‎ (lire en ligne)
  7. Benoît Floc'h, « Moins bien qu'hier et plus à droite », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  8. Frédérique Leblanc, « Le destin au berceau », Sociologie,‎ (lire en ligne)
  9. Vincent Giret, « Une infernale reproduction sociale », Libération,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Entretiens[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]