Camille Jourdy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Camille Jourdy
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activités
Formation
Distinction

Camille Jourdy, née en 1979[1] à Chenôve, est une illustratrice, scénariste et auteur de bande dessinée française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Camille Jourdy grandit à Dole dans le Jura[2] dans une famille qui peint et pratique la gravure sur bois[1]. Elle y reste jusqu'au baccalauréat.

En 2003, elle sort diplômée de l'École supérieure d’art d’Épinal, où elle a écrit et réalisé Une araignée, des tagliatelles et au lit, tu parles d'une vie !. C'est en participant à son premier salon du livre, au stand de l'École supérieure d’art d’Épinal, qu'elle montre la maquette de cette création à un petit éditeur (les Éditions Drozophile), qui publie ce premier ouvrage en 2004[3]. Grâce à la publication de ce livre, une proposition pour illustrer un album jeunesse arrive peu de temps après. Elle continue néanmoins sa formation à l'École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg en option illustration et BD[4].

En 2005, elle reçoit son diplôme, après avoir présenté comme projet de fin d'études le début de Rosalie Blum[5][source insuffisante]. La réalisation de la trilogie Rosalie Blum lui demande quatre ans de travail (dont deux ans et demi pour faire les dessins des trois tomes), entrecoupés de divers travaux d'illustration. Lorsque paraît le dernier tome, en 2009, Camille Jourdy est récompensée par le prix RTL[6] puis, en 2010, par le prix Révélation à Angoulême. En 2012, elle coscénarise le court-métrage d'animation Comme des lapins[7] d'Osman Cerfon. Les droits de l'adaptation de la trilogie Rosalie Blum sont achetés[4] par un producteur en 2013. Julien Rappeneau est le réalisateur du long métrage[8]. Le film sort en salles le 30 mars 2016[9] sous le même titre : Rosalie Blum[10].

Tout en continuant des travaux d'illustration et des albums jeunesse, Camille Jourdy revient au roman graphique en 2016 avec Juliette.

Depuis juillet 2006, Camille Jourdy vit et travaille à Lyon[4].

Elle publie en 2019 l'album Les Vermeilles. L'ouvrage est récompensé de la Pépite de la bande dessinée[11] du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, du Prix Jeunesse du festival d'Angoulême[12] et d'une « mention » au prix BolognaRagazzi, prix international de la Foire du livre de jeunesse de Bologne, catégorie Comics - Middle Grade[13].

En 2020 elle signe avec Lolita Séchan l'album Cachée ou pas, j’arrive !, qui obtient à nouveau une « mention » au prix BolognaRagazzi, catégorie Comics - Early Reader[14].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Auteure et illustratrice[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

  1. Une impression de déjà-vu, 2007
  2. Haut les mains, peau de lapin !, 2008
  3. Au hasard Balthazar !, 2009

Albums jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Sophie la pie, Éd. Edigroup, 2005
  • Les Animaux de la savane, Éd. Albin Michel, 2013
  • Les Animaux de la ferme, Éd. Albin Michel, 2013
  • Les Animaux de la banquise, Éd. Albin Michel, 2013
  • Les Animaux de la forêt, Éd. Albin Michel, 2013
  • Mes premières chansons mimées, Éd. Gründ, 2015
  • Le vaillant petit tailleur, Éd. Milan, 2016
  • C'est pas du gâteau, Éd. Actes Sud Jeunesse, 2016
  • Le Noël de la grande famille, coédition Albin Michel et Moulin Roty, 2017

Illustratrice[modifier | modifier le code]

  • Le Déménagement, texte de Clémence Lafarge, Éd. Adam Biro Jeunesse, 2004
  • L'été où j'ai grandi, écrit par Jo Hoestlandt, Éd. Actes Sud Junior, 2006
  • Léopold, chien de divan, avec Davide Cali, Éditions Sarbacane, 2007
  • La Danse de l'éléphante, Jo Hoestlandt, Éd. Actes Sud Junior, 2010
  • Le Petit prinche, Alice Brière-Haquet, Éd. p'tit Glénat, 2010
  • La reine maigre, pièce de théâtre écrite par Jean-Claude Grumberg, Éd. Actes Sud Papiers, 2012
  • Mon grand livre des chansons mimées et jeux de doigts, textes de Raphaelle Michaud et Sophie Rohrbach, Éd. Gründ, 2015
  • L'Apprenti pirate, Agnès Laroche, Éd. Milan, 2015
  • bande de ZAZOUS, écrit par Guillaume Nail, Éd.du Rouergue, collection dacodac, 2017
  • Truffe et Machin, avec Émile Cucherousset, Éd. MeMo, collection Petite Polynie, 2018
  • Solaire, écrit par Fanny Chartres, Éd. L'école des loisirs, 2018
Ouvrages collectifs
  • Les Autres gens, collectif, 2014
Épisode 336 : C’est pas comme si on avait le choix, avec Thomas Cadene.
  • Douce France, collectif, Éd. Milan et demi, 2017
Dole (Jura) avec les textes de Joël Collado et Camille Babeau.

Autres travaux d'illustration[modifier | modifier le code]

  • Livret distribué aux enfants lors des journées particulières/ Journées portes ouvertes des ateliers Vuitton, Juillet 2013
  • Illustration pour le musée de l'image d'Epinal, novembre 2013[15]
  • Série d'illustrations destinées à être reproduites sur des jeux de Moulin Roty, 2013
  • Visuel pour les 30 ans de la médiathèque de St-Priest en France, 2017[16]
  • Pochette du vinyle 45 tours de la musique du film Cornélius le meunier hurlant, Bigwax, 2018
  • Visuel pour les 10 ans de la médiathèque de Brindas dans le Rhône, 2022

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Adaptation de son œuvre au cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Au détail près », sur petit-bulletin.fr.
  2. Laurence Le Saux, « Bédéthèque idéale #116 : Camille Jourdy entre dans le petit monde de “Juliette” par Laurence Le Saux », sur Télérama, .
  3. « Camille Jourdy », sur loeildanssapoche.com.
  4. a b et c David Tapissier, « Camille Jourdy : « Lyon, plus j’y vis, plus je la trouve belle » », sur Le Progrès, .
  5. « Entretien avec Camille Jourdy par Thomas Manse pour la ville de Nevers »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur vimeo.com, .
  6. Rédaction, « Avec Camille Jourdy, la BD s'invite à La Boussole », sur Ouest-France, .
  7. « Comme des lapins (Chroniques de la poisse, chap.2) », sur Imdb, .
  8. Pascal Merigeau, « Ne ratez pas : "Rosalie Blum" par Pascal Merigeau », sur L'Obs, .
  9. « Ping Pong - Noémie Lvovsky et Camille Jourdy par Mathilde Serrell et Martin Quenehen », sur France-Culture, .
  10. Isabelle Regnier, « « Rosalie Blum » : une bande dessinée transformée en publicité », sur Le Monde, .
  11. a et b Michel Abescat, « Salon de Montreuil : découvrez les cinq “Pépites” du livre jeunesse 2019 », Télérama,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  12. a et b Jaime Bonkowski de Passos, « Angoulême 2020 : le palmarès des Prix Découvertes », sur Actua BD, .
  13. a et b (it) Lauréats Foire du livre de jeunesse de Bologne 2020.
  14. a et b (it) Lauréats Foire du livre de jeunesse de Bologne 2021.
  15. « Les amours contemporains », sur Musée de l'image, .
  16. « Programme des 30 ans de la médiathèque de Saint-Priest »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Bm Saint-Priest.fr.
  17. Monique Younès, « "Rosalie Blum" BD RTL de l'année »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur RTL.
  18. Lauréats du Prix Libbylit, site ricochet-jeunes.org.
  19. « Les finalistes de la 18e édition des Prix Bédélys », article du site promo9a.org du 29 avril 2017.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frédérique Pelletier, « Un beau bazar : Rosalie Blum, t.2 », dBD, no 25,‎ , p. 14.

Liens externes[modifier | modifier le code]