Camille Cottin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Camille Cottin (actrice))
Camille Cottin
Description de cette image, également commentée ci-après
Camille Cottin au festival de Cabourg 2017.
Naissance (42 ans)
Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine, France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice
Films notables Connasse, princesse des cœurs
Séries notables Connasse
Dix pour cent
Mouche

Camille Cottin, née le à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), est une actrice française.

Elle se fait connaître du grand public en 2013 en interprétant La Connasse dans des sketchs sur Canal+, puis à partir de 2015 en tenant l'un des rôles principaux de la série Dix pour cent, sur France 2.

Elle entame parallèlement une carrière d'actrice au cinéma. Après avoir été nommée en 2016 au César du meilleur espoir féminin pour sa performance dans le rôle-titre de l'adaptation Connasse, princesse des cœurs, elle se spécialise, dans un premier temps, dans le registre de la comédie.

Ainsi, elle retrouve les créatrices de la série pour différents projets : Noémie Saglio la dirige dans Telle mère, telle fille, aux côtés de Juliette Binoche, puis Éloïse Lang l'oppose à Miou-Miou et son amie Camille Chamoux pour Larguées.

En 2019, Rémi Bezançon la confronte à Fabrice Luchini pour la comédie dramatique Le Mystère Henri Pick, puis Cédric Klapisch lui confie un second rôle important dans sa comédie romantique Deux moi. Pour finir Sarah Suco lui offre un rôle assez important dans son premier film Les Éblouis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts sur scène[modifier | modifier le code]

Descendante de Paul Cottin, directeur de la Bibliothèque de l'Arsenal[1] et fille de l'artiste peintre Gilles Cottin, Camille Cottin est née à Boulogne-Billancourt. Elle est l'aînée d'une fratrie bohème et soudée, une sœur du côté de sa mère, un frère et deux sœurs du côté de son père. Durant son adolescence, elle passe cinq ans au lycée français Charles-de-Gaulle de Londres, puis revient en France, obtient une maîtrise d’anglais, qui lui permet d'enseigner pendant quelque temps dans le secondaire, et suit des cours à l'école de théâtre et d’art dramatique Jean Périmony.

Pendant quinze ans, elle alterne sur scène classique (Corneille, Boulgakov) et boulevard. Elle joue des petits rôles dans plusieurs films et séries télévisées. En 2009, elle intègre la Troupe à Palmade[2], atelier de café-théâtre monté par l'humoriste avec une trentaine de jeunes comédiens qui écrivent eux-mêmes les sketches qu'ils interprètent. La même année, elle apparait dans une publicité avec Brad Pitt réalisée par Wes Anderson pour un téléphone portable japonais.

Percée télévisuelle et premiers films (2013-2016)[modifier | modifier le code]

En 2013, elle interprète, dans la pastille Connasse produite par Silex Films, des sketches en caméra cachée écrits par Noémie Saglio et Éloïse Lang. les 70 épisodes sont diffusés dans Le Before puis dans Le Grand Journal[3],[4] de Canal+.

En 2014, elle fait partie de la bande d'actrices réunie sur grand écran par Mona Achache pour sa comédie Les Gazelles. La même année, elle est aussi la vedette de Connasse, princesse des cœurs, long-métrage entièrement réalisé en caméra cachée. Ce film lui vaut une nomination à la 41e cérémonie des César.

En 2015, elle enchaîne trois autres comédies : elle suit la co-créatrice de Connasse, Noémie Saglio dans sa seconde réalisation, Toute première fois, portée par Pio Marmaï et Franck Gastambide. Elle retrouve Marmaï pour Nos futurs, le cinquième film de Rémi Bezançon. Enfin, elle joue dans la comédie d'action Les Gorilles, de Tristan Aurouet, menée par le tandem Manu Payet / Joey Starr. Tous ces films déçoivent cependant au box-office.

L'actrice connaît en revanche le succès critique et commercial en décrochant l'un des rôles principaux dans la série télévisée Dix pour cent, créée par Fanny Herrero et produite par Cédric Klapisch. Elle y joue l'agent téméraire Andréa Martel, inspirée par Élisabeth Tanner et qui lui permet de proposer un jeu plus dramatique[5].

En 2019, elle joue dans Mouche, l'adaptation française de la série britannique Fleabag[6]. En 2020, elle obtient un rôle dans la série Killing Eve[7].

Carrière cinématographique (depuis 2016)[modifier | modifier le code]

L'actrice au dîner des Révélations des Césars 2016.

En 2016, elle est au casting du thriller à gros budget Iris, de Jalil Lespert, aux côtés de Romain Duris et Charlotte Le Bon. Elle partage aussi l'affiche de la comédie dramatique indépendante Cigarettes et Chocolat chaud avec Gustave Kervern. Ce film est écrit et réalisé par Sophie Reine. Enfin, elle tient un petit rôle dans son premier film américain, le mélodrame historique Alliés, de Robert Zemeckis, dont le couple-star est Marion Cotillard / Brad Pitt.

En 2017, elle retrouve Noémie Saglio pour son troisième long-métrage, Telle mère, telle fille. Elle en est l'une des têtes d'affiche, aux côtés de Juliette Binoche. Le film est un flop critique et commercial[8],[9]. L'actrice peut cependant compter sur la deuxième saison de Dix pour cent.

En 2018, c'est l'autre co-créatrice de Connasse, Éloïse Lang, qui la dirige dans la comédie Larguées. L'actrice y donne la réplique à Miou-Miou et Camille Chamoux. Le 19 décembre 2018, plus de 70 célébrités se mobilisent à l'appel de l'association Urgence Homophobie. Camille Cottin est l'une d'elles et apparaît dans le clip de la chanson De l'amour[10],[11],[12].

En juillet 2019, elle fonde, avec Shirley Kohn, une société de production féministe appelée Malmö[13].

Elle est membre du collectif 50/50 qui a pour but de promouvoir l’égalité des femmes et des hommes et la diversité dans le cinéma et l’audiovisuel[14],[15].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle a deux enfants, Léon (juin 2010)[16] et Ana (août 2015), avec un architecte[17].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 2017: Calls de Timothée Hochet : la mère de Gabriel (épisode 4)

Théâtre[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Auteure

Mise en scène

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Camille Cottin au dîner des révélations des César du cinéma en janvier 2016.
  • 2021 : Mickey d'Or du meilleur comédien de doublage pour Soul*

*NB : les "Mickey d'Or" ne sont pas des récompenses reconnues par Walt Disney Pictures, elles sont décernées par le site de fans Disney Next.

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arbre généalogique, Geneanet
  2. Olivier Dumons, « Camille Cottin, les mots pour déplaire », (consulté le 26 mars 2014).
  3. Disponibles en DVD depuis le 4 mars 2014 : Carole Boinet, « Camille Cottin: “La Connasse est comme une enfant” », (consulté le 26 mars 2014).
  4. Sonia Ouadhi, « Camille Cottin, une sacrée Connasse », (consulté le 26 mars 2014).
  5. Marion Galy-Ramounot, « Élisabeth Tanner, agent à 100 % », sur Le Figaro.fr, (consulté le 5 avril 2020)
  6. « Camille Cottin excelle dans « Mouche », version française de la série télé britannique « Fleabag » », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 25 juin 2019)
  7. « Camille Cottin jouera dans la série anglaise "Killing Eve" - Vidéo Dailymotion », sur Dailymotion (consulté le 6 mai 2020)
  8. Le gros flop des dernières comédies françaises au cinéma, Europe 1
  9. Les tops et les flops de la comédie française, Paris Match
  10. « 70 personnalités françaises s'unissent dans un clip contre l'homophobie », RTBF, (consulté le 17 janvier 2019)
  11. Auriane Guerithault, « Muriel Robin, Elise Lucet, Vincent Dedienne… 70 personnalités se mobilisent pour lutter contre les violences homophobes », France Info, (consulté le 17 janvier 2019)
  12. « Pierre Lapointe chante contre l'homophobie dans un vidéoclip français », Société Radio-Canada, (consulté le 17 janvier 2019)
  13. Malmö, la société de production féministe lancée par Shirley Kohn et Camille Cottin, Cheekmagazine
  14. « Femmes dans le cinéma : "La parité n'est pas qu'un problème de nana !" », sur LExpress.fr, (consulté le 3 avril 2020)
  15. « Le collectif 5050 », sur collectif5050.com (consulté le 5 avril 2020)
  16. Un rencard avec la connasse de Canal sur GQ Magazine, 23 octobre 2013
  17. « Sa fille s’appelle Anna - Camille Cottin maman pour la deuxième fois », Paris Match,‎ (lire en ligne, consulté le 15 avril 2017)
  18. Doublée par Tina Fey en version originale.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :