CAMIF

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Camif)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CAMIF
logo de CAMIF

Création 1947
Dates clés 1er juillet 2009, à la suite du rachat par Matelsom, l'activité de la CAMIF redémarre sur Internet.
Slogan Changeons le monde de l'intérieur
Siège social Niort
Drapeau de France France
Direction Emery Jacquillat
Activité Spécialiste du meuble fabriqué en France et de l'aménagement durable de la maison.
Site web www.camif.fr

La CAMIF (historiquement Coopérative de consommation des adhérents de la mutuelle d'assurance des instituteurs de France) est une entreprise française de vente aux particuliers spécialisée dans l'équipement de la maison et de la personne. Camif distribue ses produits par Internet.

À l'origine, elle était la coopérative des adhérents à la mutuelle d'assurance des instituteurs de France (MAIF). En , le groupe Matelsom, sous l'impulsion d'Emery Jacquillat, son fondateur, relance la marque sur Internet.

Historique[modifier | modifier le code]

La CAMIF est fondée en 1947 par Edmond Proust, fondateur de la mutuelle d'assurance des instituteurs de France (MAIF). En cette période d'après-guerre, l'objectif est d'alimenter une caisse de solidarité avec les bénéfices, ceci dans le but d'aider les sociétaires qui se trouvent dans une situation difficile pour se rééquiper en raison de la perte de leurs biens pendant la guerre 1939-1945.

En 1949, La CAMIF devient une société anonyme coopérative à capital et personnel variables, réservée aux membres de l'Éducation nationale, sociétaires de la MAIF. Son entrepôt a alors une superficie de 500 m2.

La CAMIF emménage en 1963 avenue de Paris, à Niort, sur une superficie de 2 000 m2 environ. Elle y ouvre son premier magasin. En 2006, la CAMIF était la troisième entreprise française de vente à distance.

Le , la filiale Camif particuliers ainsi que la maison mère Camif SA sont placées en cessation de paiements. Le , le tribunal de commerce de Niort décide la mise en liquidation judiciaire de la filiale de vente aux particuliers. Camif SA est quant à elle placée en redressement judiciaire pour une durée d'observation de six mois[1],[2]. Trois ans plus tard, le procureur de la République de Niort classe sans suite toutes les plaintes de consommateurs enregistrées depuis la liquidation de la société[3].

En , la marque est rachetée par le groupe Matelsom. Le site internet Camif est mis en ligne le . La CAMIF propose, sur son site, des meubles et de l'équipement de la maison[2],[3].

Culture populaire[modifier | modifier le code]

L'entreprise est reprise dans la BD Les Profs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « C'est fini pour « Camif Particuliers », Libération,‎ (lire en ligne).
  2. a et b Béatrice Madeline, « L’avènement des entreprises à mission », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  3. a et b « Faillite de la Camif : des victimes par milliers, zéro conséquence », 60 millions de consommateurs,‎ .