Camgirl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la sexualité ou la sexologie image illustrant les femmes ou le féminisme
Cet article est une ébauche concernant la sexualité ou la sexologie et les femmes ou le féminisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

« Camgirl », ou « Cam-girl » est un anglicisme et terme Internet désignant une femme s'exposant physiquement par le biais d'une webcam. Le terme est utilisé pour les femmes qui font usage de leur propre webcam, telles que Jennifer Ringley[1] et Ana Voog (en). Le terme est également utilisé pour désigner des femmes ou jeunes filles faisant usage de leur webcam sans rétribution financière[2]. L'un des sites de cam-girls les plus réputés inclut JenniCam.com[3]. Le terme connexe correspondant aux hommes est camboy[2].

Les camgirls qui font usage de leur webcam à des fins sexuelles et avec rétribution ou attention financières sont souvent nommées camwhore (souvent cam-whore, cam whore ou cam-slut)[4],[5]. Ce type d'usage est utilisé pour encourager les internautes à acheter des objets ou de les ajouter sur leur compte en-ligne[6]. Elles peuvent également gagner de l'argent en sponsorisant d'autres sites Internet et gagner des commissions en convainquant les internautes de s'abonner à des sites payants[5]. Les commissions qu'obtiennent les camgirls varient grandement selon les sites[5]. Le terme camwhore est également utilisé pour désigner les personnes qui postent des images ou vidéos d'elle-mêmes sur Internet dans le but d'obtenir de l'attention.

Depuis 2015 l'engouement des internautes, de la presse et des médias ne cesse d'augmenter pour les camgirls[7], prenant le pas sur l'industrie du porno en berne[8]. Selon une enquête IFOP pour camgirl.tv les jeunes seraient les plus grands consommateurs de sites de sexcam[9]. De nouveaux sites spécialisés voient le jour, tel actucam.com le premier webmagazine en France entièrement dédié à l'actualité des camgirls.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Wall, p.105
  2. a et b Bocij, p.230
  3. Wall, p.171
  4. (en) Bannister-Andrews, Bethany. (14 avril 2006) UWIRE. Indiana U.: COMMENTARY: Gaming sex-ploitation continues; women increase use, play.
  5. a, b et c (en) Bocij, pp.131-133
  6. Prager, Michael. (29 mai 2002) Boston Globe Wired now looks as good as it is. Section: Li';l'kving; Pge D4.
  7. (fr) « VIDEO. Envoyé spécial. Les camgirls... nouvel eldorado de l'industrie du X ? », sur francetv info (consulté le 17 avril 2016)
  8. Garance Renac, « Les Inrocks - Les camgirls sont-elles en train de prendre le contrôle du porno ? », sur Les Inrocks (consulté le 17 avril 2016)
  9. « Cam girl: les jeunes grands consommateurs de cybersexe », sur LExpress.fr (consulté le 17 avril 2016)