Camarde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Danse macabre de Guyot Marchant, 1486.

La Camarde est une figure allégorique et anthropomorphique de la Mort représentée généralement sous les traits d'un squelette ou d'un cadavre décharné. Elle est à distinguer de la figure folklorique singulière de la « Grande Faucheuse » ou « Faucheuse ».

Son nom est issu de l'adjectif camard qui signifie : « qui a le nez plat »[1]. La Camarde était donc la représentation squelettique de la Mort, puisque le crâne ne possède pas de nez.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

La Camarde est notamment citée dans les œuvres suivantes :

Littérature, poésie et théâtre[modifier | modifier le code]

« Nous devions poursuivre notre chemin au côté des autres et apprendre à nous considérer comme favorisés tant que demeurait un seul être cher que la Camarde ait épargné. »

— Mary Shelley, Frankenstein ou le Prométhée moderne, 1818.

« – Croireriez-vous, mon chérubin, dit la Cibot au malade en le voyant inquiet, que, dans mon agonie, car j'ai vu la camarde de bien près !… ce qui me tourmentait le plus, c'était de vous laisser seuls, livrés à vous-mêmes. »

— Honoré de Balzac, Le Cousin Pons, chapitre XLI : « Où le nœud se resserre », 1847.

  • Dans Derniers entrechats de la Camarde (2018) de Guy Poitry, illustré par Albertine Zullo.
  • Dans le Courrier du tsar (2020) d'Arnaud Fontaine, la Camarde poursuit un jeune officier russe qui cherche à lui échapper[4].
  • Dans la série de romans Harry Potter, l'auteur J. K. Rowling invente le personnage de Lord Voldemort sur le modèle de la Camarde ; ce personnage étant également une allégorie de la mort, l'auteur l'a représenté sans nez.

Chansons[modifier | modifier le code]

« Car, enfin, la Camarde / Est assez vigilante / Elle n'a pas besoin qu'on lui tienne la faux / Plus de danse macabre / Autour des échafauds »

  • Dans les chansons Franco la Muerte (1964) et Christie (1982) de Léo Ferré.
  • Dans la chanson Le Môme éternel de Jean-Louis Murat, issue de l'album Dolorès (1996).
  • Dans la chanson Chamade du groupe Eiffel, issue de l'album Foule monstre (2012).
  • Dans la chanson Le monde est fou de Jacques Higelin, issue de l'album Higelin 75 (2016).
  • Dans la chanson La diagonale du vide de Charly Fiasco, issue de l'album Chronique d'un temps détourné (2016).
  • Dans la chanson La Camarde (Ami lève ton verre) du groupe auvergnat Wazoo (2018).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « CAMARDE : Définition de CAMARDE », sur cnrtl.fr, Centre national de ressources textuelles et lexicales, .
  2. [PDF] « Les chansons joyeuses: poésies », sur archive.org (consulté le 28 mars 2021).
  3. « ACTE V la gazette de Cyrano », personal.kent.edu (consulté le 28 mars 2021).
  4. « Le Courrier du Tsar », sur audiocite.net (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]