Calvi on the Rocks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Calvi on the rocks
Genre Pop-Rock
Rock
Electronique
Période Fin juin ou début juillet
Scènes Plages de Calvi, théâtre de la Verdure
Capacité 20 000
Date de création 2003
Fondateurs Lionel Bensemoun
Jean-Marie Tassy
Edouard Rostand
Site web www.calviontherocks.com/fr

Calvi on the Rocks est un festival de musique organisé à Calvi, en Corse, dont la première édition a eu lieu en 2003.

Cet événement de musique électronique et rock s'installe chaque été pendant quelques jours sur la plage de Calvi. Les premières années, des petits artistes de la scène musicale internationale se produisaient. Avec la notoriété grandissante de ce festival, des artistes avec une plus grande renommée s'y produisent.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'événement est une idée des trois cofondateurs Lionel Bensemoun, Jean-Marie Tassy et Edouard Rostand, tous les trois des habitués de Corse.

La première édition date de 2003 et n'a réuni que 150 personnes. Au fil des années, le festival attire de plus en plus de personnes, aussi bien au niveau des artistes que des festivaliers.

Présentation[modifier | modifier le code]

Ce festival, installé sur les plages de Calvi chaque été depuis 2003, accueille bon nombre d'artistes français mais aussi internationaux. Le festival a vu défiler des artistes comme Martin Solveig, Pedro Winter/ Busy P, Breakbot, Yuksek, LCD Soundsystem, Flume, C2C, Arthur H ou encore Phoenix.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Scènes[modifier | modifier le code]

Différentes places sont aménagées durant le festival autour du quartier de la citadelle à Calvi afin d’accueillir les artistes. On retrouve plusieurs plages : la plage de l'Octopussy, la plage in Casa, la plage du bout du monde et la plage/villa Schweppes.

Il y a aussi le Théâtre de la Verdure de Calvi ainsi que différents clubs de la ville comme le Club 24 et "Chez Tao".

Affluence[modifier | modifier le code]

Si la première édition de 2003 n'a accueilli que 150 personnes par jour[1], les dernières éditions accueillent environ 20 000 personnes durant les festivités. L'année 2009 a vu un record d'affluence avec plus de 1 200 personnes par jour[2].

Programmation officielle du festival depuis sa création[modifier | modifier le code]

En raison du grand nombre d'artistes présents et de leur visibilité plus ou moins grande, cette liste n'est pas exhaustive.

2004[modifier | modifier le code]

Du 14 au 17 juillet.

2005[modifier | modifier le code]

Du 14 au 17 juillet.

2006[modifier | modifier le code]

Du 13 au 17 juillet.

2007[modifier | modifier le code]

Du 6 au 9 juillet.

2008[modifier | modifier le code]

Du 4 au 7 juillet.

2009[modifier | modifier le code]

Du 3 au 6 juillet.

2010[modifier | modifier le code]

Du 2 au 6 juillet.

  • Dj Oil
  • Melle Stéphanie
  • Vincent Vega
  • Chateau Marmont
  • Fortune
  • Holy Ghost!
  • The Very Best
  • Publicist
  • Munk
  • Busy P
  • Quadricolor
  • Jamaica
  • Midnight Juggernauts
  • Yuksek
  • Jupiter
  • Breakbot
  • Koudlam
  • Dj Paul
  • Greco-Roman Soundsystem
  • Revolver
  • Mayer Hawthorne
  • Joakim And The Disco
  • Carl Craig
  • Misty Rabbit
  • A-Trak
  • Tiga & Brodinski
  • Dj Koze
  • Scharrenbroich
  • Tigersushi 10 Year Anniversary
  • Sporto Kantes
  • Grovesnor
  • Matias Aguayo And Band
  • Hot Chip
  • Grand Blanc
  • Dirk
  • Mustang
  • The Aikiu
  • LCD Soundsystem
  • The Twelves,

2011[modifier | modifier le code]

Du 1er au 6 juillet.

Metronomy

  • Brodinsky
  • Nicolas Jaar
  • Logo
  • Carte Blanche
  • Foals
  • Marcos Dos Santos
  • Laurent Garnier
  • Mlle Stephanie
  • Busy P
  • Brigitte
  • Yuksek
  • Fool's Gold
  • Hyphen Hyphen
  • Friendly Fires
  • Hercules and love affair
  • Michael Mayer
  • Dop Azari & III
  • Clara Moto

2012[modifier | modifier le code]

Du 6 au 11 juillet.

2013[modifier | modifier le code]

Du 5 au 10 juillet.

2014[modifier | modifier le code]

Du 5 au 10 juillet.

2015[modifier | modifier le code]

Du 3 au 8 juillet.

  • Acid child
  • Azealia banks
  • aris k
  • Big freedia
  • Black coffee
  • Brigitte
  • Canblaster
  • Chancha Vía Circuito
  • Club Cheval
  • Damian Lazarus & The Ancient Moons
  • Darius
  • Dixon
  • Dj oil
  • Etienne de Crecy
  • Gener8ion
  • Flavien Berger
  • Formation
  • Haute
  • Henrik Schwarz
  • Honne
  • Hot Chip // Jaakko Eino Kalevi
  • Jean Tonique
  • Jonathan Toubin
  • Just Married
  • Kerri Chandler
  •  Kindness
  • Konstantin Sibold
  • Kosme Lord Funk
  • Marco Dos Santos
  • Mlle Stephanie
  • Moodymann
  • Motor City Drum Ensemble
  • Naughty J
  • Noze
  • Omar Souleyman
  • Onra
  • Pachanga Boys
  • Panteros666
  • Papooz
  • Point G
  • Purple Disco Machine
  • Rebolledo
  • Red Axes
  • Selvagem
  • Shiba San
  • Slum Village
  • Spiller
  • Stwo
  • Superpitcher
  • The 2 Bears
  • The Dø
  • Toilet Disco
  • Tony Allen
  • Vidal
  • Zimmer

2016[modifier | modifier le code]

Du 8 au 13 juillet.

2017[modifier | modifier le code]

Du 30 juin au 5 juillet.

2018[modifier | modifier le code]

Du 6 au 11 juillet.

  • Alina Pash
  • Alligatorz
  • Amelie Lens
  • Andreas Tome
  • Arnaud Rebotini
  • Avalon Emerson
  • Black Motion
  • Bon Entendeur
  • Booba
  • Chloé
  • Clara Luciani
  • Cut Killer
  • DJ Oil
  • Dosseh
  • Dr. Wonderful
  • Étienne de Crécy DJ set
  • Fakear
  • Feder DJ set
  • Flight Facilities DJ set
  • Folamour
  • Gacha Bakradze
  • IAM
  • Inga Mauer
  • Ivan Smagghe
  • Jacques Bon
  • Jan Blomqvist & band
  • Jazz Cartier
  • John Noseda
  • Joris Delacroix
  • Kiddy Smile DJ set
  • Konstantin Sibold
  • LeBRON
  • L’Impératrice
  • Lomepal
  • Luca Ruiz
  • Lucien & The Kimono Orchestra
  • Massimiliano Pagliara
  • Moderna
  • Molly
  • Money Penny
  • Moscoman
  • Myd
  • Naughty J
  • LeAm
  • Niv Ast
  • Para One
  • Polo & Pan
  • Pouvoir Magique
  • Purple Disco Machine
  • Roman Kouder
  • R-Wan
  • Sara Zinger
  • Seth Troxler
  • Solstice
  • Tale Of Us
  • TAO Band
  • Ténéré
  • Teki Latex
  • TTC Anniversary DJ set
  • Vendredi sur mer
  • YARD
  • You Man
  • Yuksek vs Fatnotronic
  • Zombies in Miami

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Calvi On The Rocks raconté par son programmateur », Jack,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. Ghjilormu Padovani, « Calvi on the rocks Le millésime 2009 bat des records d'affluence », sur corsematin.com (consulté le ).