Calvello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Calvello
Panorama
Panorama
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Basilicate Basilicate 
Province Potenza 
Code postal 85010
Code ISTAT 076015
Code cadastral B440
Préfixe tel. 0971
Démographie
Gentilé calvellesi
Population 2 000 hab. (31-12-2010[1])
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 29′ 00″ nord, 15° 51′ 00″ est
Altitude Min. 730 m – Max. 730 m
Superficie 10 503 ha = 105,03 km2
Divers
Saint patron San Nicola
Fête patronale 6 décembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Basilicate

Voir sur la carte administrative de Basilicate
City locator 14.svg
Calvello

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Calvello

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Calvello
Liens
Site web http://www.comune.calvello.pz.it/

Calvello est une commune italienne d'environ 2 000 habitants, située dans la province de Potenza, dans la région Basilicate, en Italie méridionale, connue pour sa production traditionnelle de la céramique artistique.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]

Le Pont de Saint'Antuono[modifier | modifier le code]

Le pont de Sant'Antuono est un bâtiment en pierre en forme d'arc. Il prend son nom de la petite église que les habitants ont construite et dédiée à Sant'Antoine Abbate communément appelée Sant' Antuono. Le pont a été construit en 1200 sur le fleuve La Terra un cours d'eau, et était utilisé pour faciliter l'échange entre les résidents des quartiers Piano et Sant'Antuono. Malgré son âge, le pont demeure en bon état.

Le château de Calvello[modifier | modifier le code]

Le château, construit à l'époque médiévale sur les vestiges d'une forteresse lombarde du XVIIe siècle, représente un élément important pour le village. Le bâtiment est sur trois niveaux. Au nord du château, se trouve un ancien long bâtiment étroit, dont le contour extérieur coïncidait avec les murs de l'enceinte de la ville. En aval du bâtiment, il y avait une route qui était un chemin secondaire par lequel on arrivait au château. Entrant dans la cour, on aperçoit, au premier niveau, une galerie qui reliait les salons de représentation avec les chambres à coucher. À l'époque de Carafa, il n'y avait que deux entrées au premier étage. L'entrée ouest a été marquée par une grande porte. Du côté nord, on aperçoit le blason de famille Ruffo et des aspects décoratifs. L'entrée principale au rez-de-chaussée est en face de l'arc d'entrée. À droite, il y avait les écuries et les étables, d'où on pouvait aussi bien sortir que descendre par un escalier en pierre. Dans le coin sud-ouest il y a une citerne pour recueillir les eaux de pluie. Des sources documentaires montrent que, à l'époque fédéricienne il a été rénové et élargi par initiative du comte Bernard, feudataire d'un vaste territoire que de Volturino s'étend jusqu'aux pentes du Caperrino. En 1273, après un violent tremblement de terre, on a procédé à la restauration de la partie existante et à la construction de la tour circulaire nord-ouest. Dans la seconde moitié du XVe siècle, le château appartenait aux Sanseverino. Puis, au XVIe siècle, il est devenu propriété de la famille de Carafa de Marra. En 1822, le château a accueilli la cour martiale autrichienne. On sait aussi que dans les temps anciens le château a été utilisé comme prison. En 1826, le séisme a provoqué l'effondrement de la couverture et d'une grande partie de la structure maçonnée de l'étage supérieur. En 1857, après un autre tremblement de terre, le deuxième étage du château est écroulé. Dans les années 50 du XIXe siècle, le château a été vendu à différents propriétaires et puis divisé en plusieurs maisons.

Événement commémoratif[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Abriola, Anzi, Laurenzana, Marsico Nuovo, Marsicovetere, Viggiano

Notes et références[modifier | modifier le code]