Calmon (Brésil)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Calmon
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région Sud
État Drapeau de Santa Catarina Santa Catarina
Langue(s) portugais
Maire Alcides Francisco Boff (PMDB) jusqu'en 2012
Code postal 89430-000
Fuseau horaire UTC-3
Indicatif 49
Démographie
Gentilé calmonense
Population 3 380 hab.[1] (11/2010)
Densité 5,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 26° 36′ 00″ sud, 51° 05′ 49″ ouest
Altitude 1 200 m
Superficie 64 000 ha = 640 km2
Divers
Création de la municipalité Loi no 8525 de l'État
de Santa Catarina du
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Santa Catarina
Voir sur la carte administrative du Santa Catarina
City locator 14.svg
Calmon
Géolocalisation sur la carte : Brésil
Voir sur la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
Calmon
Géolocalisation sur la carte : Brésil
Voir sur la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
Calmon
Liens
Site web http://www.calmon.sc.gov.br/

Calmon est une ville brésilienne du nord de l'État de Santa Catarina.

Généralités[modifier | modifier le code]

La communauté de São Roque, déjà installée dans la région, changea de nom en 1909 pour devenir Calmon, lors de l'inauguration de la gare ferroviaire par le ministre des Travaux Publics, Miguel Calmon Du Pin e Almeida. La localité crût alors non loin de la ligne de chemin de fer, vivant de l'exploitation du bois. Elle abritait la 2e plus grande scierie d'Amérique du Sud, alimentée par des forêts d'araucarias. Durant la guerre du Contestado, le 5 septembre 1914, les sertanejos incendièrent la gare et détruisirent la scierie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Calmon se situe par une latitude de 26° 36′ 00″ sud et par une longitude de 51° 05′ 49″ ouest, à une altitude de 1 200 mètres. Sa population était de 3 380 habitants au recensement de 2010[2]. La municipalité s'étend sur 640 km2[3].

Elle fait partie de la microrégion de Joaçaba, dans la mésorégion Ouest de Santa Catarina.

Villes voisines[modifier | modifier le code]

Calmon est voisine des municipalités (municípios) suivantes :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]