Callisto Caravario

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un saint catholique image illustrant une personnalité image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un saint catholique et une personnalité italienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Callisto Caravario
Image illustrative de l'article Callisto Caravario
Prêtre salésien - missionnaire en Chine - martyr
Naissance 18 juin 1903, Cuorgnè, Italie
Décès 25 février 1930, Li-Thaul-Tseul, Chine 
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Ordre religieux Salésien
Vénéré à Shaoguan
Béatification 15 mai 1983, à Rome, par le pape Jean-Paul II
Canonisation 1er octobre 2000, à Rome, par le pape Jean-Paul II
Vénéré par l'Église catholique
Fête 25 février

Callisto Caravario (en français Calixte Caravario) (né le à Cuorgnè, près de Turin, au Piémont et mort le à Li-Thaul-Tseul, en Chine) est un prêtre salésien italien qui fut missionnaire en Chine, au début du XXe siècle.

Il est reconnu comme saint par l'Église catholique, en raison du martyre qu'il subit au cours de sa mission dans ce pays, et célébré le 25 février.

Biographie[modifier | modifier le code]

Callisto Caravario fit ses études à Turin et entra en 1918 chez les Salésiens. C'est là qu'il rencontra en 1922 Louis Versiglia, évêque salésien, chargé du vicariat apostolique de Shiu Chow, dans la région de Guangdong, à 221 km au nord de Canton, et qu'il lui promit de le suivre en Chine.

Ils partirent donc ensemble. Et c'est ensemble qu'ils trouvèrent la mort, massacrés par des pirates à Li-Thaul-Tseul, alors qu'ils étaient en route pour une visite apostolique, et qu'ils tentaient de protéger trois jeunes filles qui leur avaient été confiées. C'était le .

Béatification et canonisation[modifier | modifier le code]

Callisto Caravario fait partie du Groupe des 120 martyrs de Chine.

Béatifié en 1983 et canonisé en 2000 par Jean-Paul II.

Liens externes[modifier | modifier le code]