Calligraphie tibétaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un mantra bouddhiste en écriture tibétaine

La calligraphie tibétaine s'est épanouie à l'époque où les lettrés indiens et tibétains effectuèrent la traduction de textes de la littérature sanskrite bouddhique, et que se rencontrent, au Tibet, des voyageurs et des lettrés du Gandhara, de l'Inde et de Chine[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La calligraphie », in Actualité des religions 2003, nos 45-49, p. 22

Voir aussi[modifier | modifier le code]