Callaïs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Perles de callaïs (ici, de la variscite) découvertes dans le tumulus de Tumiac (Morbihan).
 Ne doit pas être confondu avec Calais (homonymie) ou Calaïs.
image illustrant la minéralogie
Cet article est une ébauche concernant la minéralogie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet minéraux et roches.

Le terme « callaïs » est un terme vernaculaire qui désigne des roches vertes ou bleues utilisées pour produire des perles à la fin du Néolithique et au début de l'âge du bronze en Europe. La callaïs a été décrite par Pline l'Ancien pour qui elle est plus pâle que le lapis lazuli[1].

Il existe probablement des gîtes en Bretagne, à proximité de Locmariaquer où de nombreux vestiges en callaïs ont été mis au jour.

D'un point de vue minéralogique, les objets en callaïs sont des variscites, des néphrites, des turquoises ou des malachites.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. HN XXXVII.lvi.151.

Bibliographie[modifier | modifier le code]