calibre (logiciel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Calibre.
calibre
Description de l'image Calibre logo.png.
Description de cette image, également commentée ci-après
Aperçu de calibre
Informations
Développé par Kovid Goyal et l'équipe calibre
Première version [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 3.34.0 ()[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dépôt github.com/kovidgoyal/calibreVoir et modifier les données sur Wikidata
État du projet En développement actif
Écrit en Python, C et JavaScriptVoir et modifier les données sur Wikidata/ QtVoir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation Linux, Microsoft Windows et macOSVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement Multiplateforme
Langues Multilingue
Type Gestionnaire de bibliothèques numériques
Licence GPL-3.0Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web calibre-ebook.comVoir et modifier les données sur Wikidata

calibre est un gestionnaire de bibliothèques numériques permettant la visualisation, la conversion, le catalogage et l'édition de livres numériques dans les principaux formats disponibles. C’est un logiciel libre créé en 2006 par Kovid Goyal et distribué sous licence GNU GPL.

Ses principales fonctionnalités sont la gestion de bibliothèques numériques, la conversion de livres numériques en divers formats, la modification du code des livres, la synchronisation avec des périphériques de lecture, téléchargement d'articles sur le web et leur conversion sous forme de livre numérique, la visualisation de livres, et l'accès en ligne à une collection de livres via le serveur de contenu[3].

Gestionnaire de bibliothèques numériques[modifier | modifier le code]

Structure de calibre[modifier | modifier le code]

Quand un livre numérique est enregistré sous calibre, le fichier est enregistré dans un répertoire selon une nomenclature particulière[4] : Nom_de_la_bibliothèque / Auteur / Titre du livre. Chaque répertoire contient :

  • les fichiers constituant le livre (HTML, CSS);
  • une image qui est celle de la couverture (extraite du fichier du livre),
  • un fichier metadata.opf (Open Publication Format) qui contient les métadonnées du livre (également extraites du livre).

En outre, le fichier metadata.db sert de base de données à l'ensemble de la bibliothèque. Il est mis à jour lors de l'ajout de livres et de la modification de métadonnées, via l'interface utilisateur.

Interface utilisateur[modifier | modifier le code]

L'interface utilisateur, basée sur metadata.db, permet de trier et de filtrer les livres de la bibliothèque, d'ajouter des étiquettes et des commentaires pour caractériser des livres, de modifier le contenu des livres, de convertir des livres en d'autres formats, d'exporter des livres vers un lecteur externe ou vers un autre répertoire de l'ordinateur, de lire des livres, de récupérer les métadonnées et la couverture de livres sur Internet, de rechercher un livre sur Internet et être mis en contact avec une librairie en ligne, etc.

La gestion des livres se fonde sur la copie des fichiers vers un ensemble de répertoires dédiés à calibre, ainsi que sur les métadonnées contenues dans les livres numériques et reportées dans metadata.db : titre, auteur, date, date de publication, taille, série, etc. calibre permet en outre l'ajout de deux métadonnées qui lui sont propres : étiquette (tags) et commentaires (comments).

calibre ne gère donc pas les livres électroniques tels qu'ils sont, là où ils sont. Il duplique ceux-ci, modifie les titres, les métadonnées, voire le contenu (ex.: pour un epub, le « content.opf », partie interne du livre électronique). En ce sens, calibre n'est pas un gestionnaire réel, car il n'a pas la capacité de gérer un livre sans le dupliquer à un endroit différent de celui d'origine. Cela lui interdit de gérer un livre qu'il ne saurait interpréter, modifier ou copier. Un gestionnaire est supposé neutre vis-à-vis des données gérées, et ne devrait ni modifier, ni dupliquer les données gérées[5]. La technique standard (et « neutre ») d'un gestionnaire de données consiste en effet à utiliser des liens vers un fichier, en ne stockant dans une base de données (en sus du lien vers) que les métadonnées (auteur, titre, genre(s), date(s), etc.) et le « lien vers » (sans déplacer ni modifier le fichier géré).

Bibliothèques virtuelles ou distinctes[modifier | modifier le code]

calibre permet de créer des bibliothèques virtuelles, sous-ensembles d'une bibliothèque complète. Cela peut être utile pour traiter de manière plus souple et plus rapide une collection de livres.

calibre permet aussi de créer des bibliothèques distinctes (i.e. stockées dans des répertoires différents). La copie d'un livre d'une bibliothèque à l'autre est prévue.

Conversion de livres en divers formats numériques[modifier | modifier le code]

L'une des principales fonctionnalités de calibre est la conversion de livres à partir de et vers les principaux formats utilisés par les périphériques de lecture.

  • Formats de sortie : AZW3, EPUB, DOCX, FB2, HTMLZ, LIT, LRF, MOBI, OEB, PDB, PDF, PML, PMLZ, RB, RTF, SNB, TCR, TXT, TXTZ et ZIP.

L'interface propose une série de réglages pour améliorer les résultats de la conversion[7].

Téléchargement de journaux sur le web et conversion sous forme de livre numérique[modifier | modifier le code]

calibre peut chercher des journaux ou des flux RSS sur des sites internet d'information. Il peut les convertir en livres numériques pouvant être téléchargés sur un périphérique de lecture. De nouvelles sources d'information, proposées par des utilisateurs sur le forum mobileRead[8], sont ajoutées à calibre lors des mises à jour.

Visualisation de livres numériques[modifier | modifier le code]

Un programme de lecture ou "visualiseur" est intégré dans calibre, permettant de lire les livres importés dans la bibliothèque. Il possède les fonctions habituelles des applications de visualisation et des supports de lecture, notamment la conservation de la dernière page lue.

Serveur de contenu pour l'accès en ligne à une collection de livres numériques[modifier | modifier le code]

calibre dispose d'un serveur Web intégré qui permet d'accéder à une bibliothèque en utilisant un navigateur et ce, depuis n'importe quel autre ordinateur. Il peut également envoyer automatiquement les livres et les journaux téléchargés vers un support accédant au réseau Internet. Il gère aussi les appareils mobiles, qui ont ainsi accès à la bibliothèque.

calibre et la gestion des droits numériques[modifier | modifier le code]

calibre ne peut pas modifier ou accéder aux métadonnées d'un livre protégé par une DRM. Il peut le stocker et le copier sur un périphérique de lecture, mais pas le convertir.

Le manuel utilisateur indique à ce sujet :

« De nombreux e-books disponibles à l'achat seront protégés par une technologie de gestion des droits numériques (DRM). calibre ne convertira pas ces e-books. Il est facile de supprimer les DRM de nombreux formats, mais comme cela peut être illégal, vous devrez trouver vous-même des outils pour déverrouiller vos livres et utiliser ensuite calibre pour les convertir[9]».

Il existe une extension logicielle, distribuée par un développeur indépendant, qui supprime les DRM qui protègent les livres numériques des principaux distributeurs (Amazon, Adobe, Barnes and Noble) lors de de l'ajout d'un nouveau titre dans calibre, rendant l'opération transparente pour l'utilisateur[note 2].

Compatibilité matérielle et logicielle[modifier | modifier le code]

calibre permet d'envoyer des titres vers un périphérique de lecture connecté à un port USB. Il reconnait un grand nombre de périphériques et propose une conversion sous un format approprié lorsque nécessaire[10].

Lorsqu'un support n'est pas reconnu par calibre, il est possible de procéder au transfert avec la commande prévue pour sauvegarder les titres dans un autre emplacement.

Il est possible de paramétrer le répertoire (sous-répertoire) dans lequel le fichier doit être copié et prévoir des ajustements dans les métadonnées.

Par contre, calibre gère difficilement, voire pas du tout, les collections, étagères et autres subdivisions proposées pour classer les livres dans les liseuses.

La fonction « connecter / partager » permet de relier par réseau Wi-Fi une liseuse qui possède une application de synchronisation. calibre Companion pour les appareils sous Android.

Communauté calibre[modifier | modifier le code]

calibre est un logiciel maintenu par une équipe de développeurs bénévoles[11], qui assurent les mises à jour hebdomadaires[12] et proposent des modules complémentaires qui élargissent les fonctionnalités de calibre.

L'interface est traduite dans de nombreuses langues par des bénévoles et les rapports de bugs sont activement pris en charge[13].

Un forum, sur lequel interviennent Kovid Goyal et d'autres programmeurs, permet aux utilisateurs de poser des questions, de suggérer des améliorations et d'échanger trucs et astuces[14].

Statistiques[modifier | modifier le code]

D'après son site officiel, calibre compte environ 3 500 000 utilisateurs (nombre d'ordinateurs sur lesquels calibre a été installé ou mis à jour au cours des deux derniers mois). En moyenne, chaque mois, 500 000 personnes installent ou mettent à jour calibre. Les installations proviennent de nombreux pays États-Unis (20,3 %), l'Espagne (11,1 %), l'Allemagne (8,6 %) et l'Angleterre (7,1 %). La France compte 2,3 % des utilisateurs calibre[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. PRC est un format générique, calibre supporte les fichiers PRC de type TextRead et MOBIBook.
  2. Dans de nombreux pays[Lesquels ?], il serait illégal d'indiquer où se procurer ce plugin.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « http://www.calibre-ebook.com/about#history »
  2. « Release 3.34.0 » (consulté le 8 novembre 2018)
  3. (en) « About calibre / Features » (consulté le 4 septembre 2013)
  4. (en)« calibre User Manual - Why doesn’t calibre let me store books in my own directory structure? » (consulté le 4 septembre 2013)
  5. Why doesn’t calibre let me store books in my own directory structure? The whole point of calibre’s library management features is that they provide a search and sort based interface for locating books that is much more efficient than any possible directory scheme you could come up with for your collection. […] By managing books in its own directory structure of Author → Title → Book files, calibre is able to achieve a high level of reliability and standardization. […].(en)« calibre User Manual » (consulté le 15 novembre 2015)
  6. (en)« calibre User Manual - What formats does calibre support conversion to/from? » (consulté le 22 juin 2017)
  7. (en)« calibre User Manual - Ebook Conversion » (consulté le 4 septembre 2013)
  8. (en)« MobileRead Forums > E-Book Software > Calibre > Recipes » (consulté le 4 septembre 2013)
  9. Many ebooks available for purchase will be protected by Digital Rights Management (DRM) technology. calibre will not convert these ebooks. It is easy to remove the DRM from many formats, but as this may be illegal, you will have to find tools to liberate your books yourself and then use calibre to convert them.(en)« calibre User Manual - Convert books » (consulté le 4 septembre 2013)
  10. (en)« calibre User Manual - Device Integration » (consulté le 4 septembre 2013)
  11. (en)« Contributors of code/bug fixes » (consulté le 4 septembre 2013)
  12. (en)« What's new » (consulté le 4 septembre 2013)
  13. (en)« calibre: e-book management - Bugs:calibre » (consulté le 4 septembre 2013)
  14. (en)« MobileRead Forums > E-Book Software > Calibre » (consulté le 4 septembre 2013)
  15. (en)« Usage statistics » (consulté le 4 septembre 2013)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]