Calcio Côme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Calcio Côme
Logo du Calcio Côme
Généralités
Nom complet Calcio Como
Surnoms Lariani
Fondation 1907
Couleurs Bleu
Stade Stadio Giuseppe Sinigaglia
(13 602 places)
Championnat actuel Ligue Pro Première Division
Président Pietro Porro
Entraîneur Carlo Sabatini
Joueur le plus capé Drapeau : Italie Bruno Ballarini (350)
Meilleur buteur Drapeau : Italie Antonio Cetti (91)
Site web www.comocalcio1907.it

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Le Calcio Côme est un club italien de football évoluant en Ligue Pro (troisième échelon national) et fondé en 1907 sous le nom de Como Foot-Ball Club. Il est basé à Côme dans la province du même nom, en Lombardie.

Le club a disputé 13 saisons en Serie A (la première en 1949-1950 et la dernière en 2002-2003), avec comme meilleure performance une sixième place pour ses débuts en première division[1]. Il a également participé à 33 saisons en Serie B, compétition qu'il a remportée trois fois.

Historique[modifier | modifier le code]

De la fondation à la Serie A[modifier | modifier le code]

Le Como Foot-Ball Club est fondé en 1907 par une assemblée de membres réunie au bar Taroni, situé via Cinque Giornate et premier siège du club.

Dans ses premières années, le Côme FCB dispute plusieurs matchs et tournois amicaux contre des équipes milanaises (U.S. Milanese) et suisses (Chiasso ou Bellinzona). Le 1er octobre 1911, le terrain de jeu de via dei Mille est inauguré par deux matchs amicaux : Internazionale-U.S. Milanese (8-0) et Côme-Bellinzona (3-1).

En 1913, le Côme FCB rejoint la Prima Categoria, première division à l'époque où il n'existait pas de championnat national. Il y reste jusqu'en 1922, quand, après une défaite 2-1 contre Plaisance en barrages, le club est rétrogradé. En 1927, il fusionne avec l'autre équipe majeure de la ville, l'Esperia Football Club, pour former l'Associazione Calcio Comense. Cette union est couronnée de succès puisque la même année, la neuve AC Comense remporte la Coupe Volta en battant notamment l'Inter et le Genoa.

L'année suivante, Côme s'installe dans son stade de Giuseppe Sinigaglia. Durant toute cette période, il continue de naviguer entre Serie B et Serie C, sans jamais réussir à retrouver la Serie A. En 1936, le club adopte pour la première fois sa dénomination actuelle de Calcio Côme. La fin des années 1930 et le début des années 1940 correspondent à la période d'activité d'Antonio Cetti, le meilleur buteur de l'histoire du club. En 1945, alors que le championnat national n'a pas encore repris ses droits après la guerre, le club remporte le Tournoi Lombard face à des équipes comme l'AC Milan et l'Inter Milan.

Admise en Serie B lors de la reprise de la compétition officielle en 1945-1946, l'équipe y reste trois ans avant d'obtenir, en 1949, la première promotion en Serie A de son histoire. Pour sa première saison, elle réussit à obtenir une sixième place, sa meilleure performance à cet échelon. Après quatre années marquées par une première place à la troisième journée en 1951-1952[2], le club est relégué en 1953.

De la relégation au retour en première division[modifier | modifier le code]

De retour en Serie B, le Calcio Côme traverse deux décennies difficiles, durant lesquelles il recommence à alterner entre deuxième division et Serie C. Confronté à des difficultés sociétaires et juridiques, le club connaît des années 1960 difficiles et n'arrive pas à se rapprocher de la Serie A, avec des résultats très irréguliers.

Après une décennie 1970 du même acabit (excepté un passage en première division en 1975-1976), les lariani, emmenés notamment par le jeune Pietro Verchowod, connaissent une double promotion et passent de 1978 à 1980 de la Serie C1 à la Serie A. Ils y restent pour deux ans et passent tout près de remporter la Coupe Mitropa, avant de descendre une nouvelle fois en Serie B.

Cependant, le club remonte cette fois-ci assez vite, puisqu'il reparaît en Serie A dès la saison 1984-1985. S'ouvre alors sa meilleure période. En effet, Côme reste quatre ans d'affilée en première division et connaît quelques succès : record de buts encaissés à domicile (2 seulement) pour la saison de leur retour, et demi-finale de Coupe d'Italie perdue sur tapis vert contre la Sampdoria après avoir éliminé la Juventus et le Hellas Vérone champion d'Italie.

De 1990 à nos jours[modifier | modifier le code]

Cependant, après cinq années de résultats inédits pour le club, l'équipe sombre et est relégué deux fois, se retrouvant en Serie C1 en 1990. Pendant dix ans, elle ne va plus la quitter, à l'exception d'un éphémère passage en Serie B à l'occasion de la saison 1994-1995.

Finalement, Côme réussit à revenir en Serie A en 2002-2003, après des années difficiles. Mais cette joie est de courte durée : avant-dernier avec 24 points en 34 journées, il est relégué. En parallèle, le club connaît de graves difficultés financières et est vendu par le président Enrico Preziosi. Une spirale négative semble l'engloutir : en trois ans, il connaît autant de rétrogradations. De plus, le 22 décembre 2004, il est officiellement mis en faillite[3][4] et obligé de repartir au niveau amateur, en Serie D.

Après un redémarrage difficile, l'équipe enchaîne deux promotions consécutives en 2008 et 2009, jusqu'à atteindre la Lega Pro Prima Divisione où elle évolue actuellement.

Staff technique[modifier | modifier le code]

Entraîneur : Drapeau de l'Italie Carlo Sabatini
Entraîneur adjoint : Drapeau de l'Italie Moreno Greco

Palmarès[modifier | modifier le code]

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « La nostra storia: Como, 11 settembre 1949... », sur calciocomo1907.it,‎ (consulté le 12 avril 2015)
  2. (de) « Die Tabelle am 3. Spieltag der italienischen Serie A 1951/1952 », sur fussballdaten.de (consulté le 12 avril 2015)
  3. (it) « Calcio, fallimento del Como; arresti domiciliari per Preziosi », sur repubblica.it,‎ (consulté le 12 avril 2015)
  4. (it) « Camera di Conciliazione e Arbitrato per lo Sport - Lodo nel procedimento di Arbitrato », sur coni.it, p.2,‎ (consulté le 12 avril 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]