Calanque de Sugiton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La calanque de Sugiton, avec le rocher du Torpilleur en son centre.

La calanque de Sugiton est située au sein du massif des Calanques, dans le sud de l'agglomération marseillaise, près du site universitaire de Luminy. Alors que la toute proche calanque de Morgiou se situe dans le quartier des Baumettes, la calanque de Sugiton fait partie du quartier du Redon[1].

À une dizaine de mètres du rivage, émerge un îlot rocheux emblématique, portant le nom de « rocher du Torpilleur » en raison de sa ressemblance avec un navire de guerre. Il est parfois appelé « Le Cygne », son aspect évoquant cet oiseau voguant à la surface des flots.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le col de Sugiton carrefour de nombreux sentiers au premier plan et le mont Puget en fond de tableau.

Cette calanque est surnommée en provençal "rafrège cuou" en raison de la fraîcheur de l'eau qui résulte de l'action conjuguée du mistral, de sa situation toujours à l'ombre et des sources d'eau très fraîche qui s'y déversent[2],[3].

Vue plongeante sur le rocher du Torpilleur, la calanque des Pierres-Tombées située à droite du bateau et vue partielle de la calanque de Sugiton en haut à droite.

La calanque des Pierres-Tombées, qui doit son nom à l'enchevêtrement d'énormes blocs de rocher sur la plage, se trouve dans le prolongement de celle-ci vers l'est ; son accès a été interdit en février 2006 par arrêté municipal à la suite d'un éboulement mortel[4]. Son accès est à nouveau autorisé. Cependant, en raison de la surfréquentation de ce site qui provoque l'érosion des sols et le piétinement de la flore, le parc a instauré pour la période estivale 2022 un quota de visiteurs pour cette calanque et celle de Sugiton avec un système de réservation effectuée sur internet à partir du 26 juin 2022[5].

Accès[modifier | modifier le code]

L'accès à la calanque de Sugiton, réglementé par l'Office national des forêts qui peut prendre la décision de fermer les chemins en cas de risques élevés d'incendie, se fait par la mer ou à pied depuis le site de Luminy, par un chemin balisé via le col de Sugiton ou depuis la calanque de Morgiou. La durée du parcours pédestre, relativement pentu à partir du col, est d'environ une heure.

Localisation[modifier | modifier le code]

Les calanques de Marseille

Galerie de photos[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « LES 16 ARRONDISSEMENTS ET 111 QUARTIERS DE MARSEILLE », sur web.archive.org (consulté le )
  2. « Calanques de Morgiou-Sugiton : Randonnée en bord de mer », sur Sport Marseille : Découvrez les activités sportives à Marseille (consulté le )
  3. « Marseille pour les nuls (3/10): Pourquoi l'eau est-elle si froide dans les Calanques ? », sur www.20minutes.fr,
  4. « La calanque des Pierres tombées est fermée après l'éboulement mortel », sur 20minutes.fr, (consulté le )
  5. « Sugiton : un belvédère et une calanque », sur www.calanques-parcnational.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :