Caladenia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Caladenia est un genre végétal de la famille des Orchidaceae.

Description[modifier | modifier le code]

Feuilles et fleurs de Caladenia marginata

Ces plantes herbacées pérennes poussent à partir d'une racine tubéreuse blanche, arrondie, partiellement ou totalement entourée d’un revêtement fibreux. Les feuilles, simples, entières, velues, pétiolées, sont plutôt situées vers la base de la plante. Chaque feuille présente des nervures principales parallèles et des nervures secondaires transversales ou absentes[1].

Les fleurs apparaissent en position terminale, isolées ou en grappe lache. Elles sont précédées d'une seule bractée et d'un pédicelle. Ce sont généralement des fleurs de forme très irrégulières (zygomorphie), l'asymétrie concernant calice, corolle et étamines. Chaque fleur présente 3 sépales et 3 pétales libres et généralement colorés, mais la distinction sépale/pétale est difficile chez certaines espèces, qui paraissent avoir 5 sépales et 1 pétales, voire 6 tépales pour certaines[1].

Les organes reproducteurs mâles sont composés de 3 étamines soudées en colonne autour des organes reproducteurs femelles, une est fertile et les autres sont des staminodes, parfois très peu visibles. Les organes reproducteurs femelles comprennent un ovaire infère, composé de trois carpelles soudés et formant une seule loge. Cette dernière contient de nombreux ovules (d’une trentaine à plusieurs centaines). L'ovaire est surmonté d'un style s'achevant par un stigmate à trois lobes[1].

Le fruit est sec ; c'est une capsule contenant de 30 à environ 500 graines très petites, ne contenant pas d'amidon[1].

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Les espèces de ce genre sont originaires de l'Asie et de l'Océanie, plus précisément de certaines îles du Pacifique telles que Java, Nouvelle-Zélande, Nouvelle-Calédonie ou Australie.

Dénominations et systématique[modifier | modifier le code]

Historique du taxon[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été décrite scientifiquement en 1810 par le botaniste écossais Robert Brown dans Prodromus florae Novae Hollandiae et Insulae Van-Diemen[2].

Espèces[modifier | modifier le code]

Selon Kew Garden World Checklist (12 mars 2012)[3] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d H.R. Coleman, « Caladenia R.Br. », sur http://florabase.dec.wa.gov.au, Western Australian Herbarium, Department of Environment and Conservation, (consulté le 12 mars 2012)
  2. (la) Robert Brown et Christian Gottfried Nees von Esenbeck, Prodromus florae Novae Hollandiae et Insulae Van-Diemen : exhibens characteres plantarum, vol. 3 (1er volume de Robert Brown), Nuremberg, Sumtibus L. Schrag, , 2e éd., 460 p. (lire en ligne), p. 323
  3. Kew Garden « World Checklist », consulté le 12 mars 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :