Caitlyn Jenner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Caitlyn Jenner
Image illustrative de l’article Caitlyn Jenner
Caitlyn Jenner en 2015.

Nom de naissance William Bruce Jenner
Date de naissance (71 ans)
Lieu de naissance Mount Kisco (NY)
Lieu de résidence Malibu (Californie)
Nationalité Américaine
Émissions L'Incroyable Famille Kardashian,
I Am Cait
Site internet caitlynjenner.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Caitlyn Marie Jenner, née le à Mount Kisco dans l'État de New York, est une animatrice américaine de télévision. Femme trans, elle a été athlète, spécialiste de la catégorie masculine du décathlon dans les années 1970 sous l'identité de William Bruce Jenner. Gagnant la médaille d'or lors des Jeux olympiques d'été de 1976, Jenner a amélioré trois fois consécutivement le record du monde de la discipline de 1975 à 1976.

En 2015, elle rend publique sa transidentité, et choisit comme prénom Caitlyn.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Jenner naît le à Mount Kisco (New York) ; le nouveau-né est sexuellement identifié comme un garçon que ses parents — Esther R. McGuire et William Hugh Jenner, un arboriculteur[1],[2] — prénomment William Bruce[3] . L'enfant est diagnostiqué dyslexique[4]. Il a deux sœurs, Lisa et Pam, et un frère cadet Burt qui meurt dans un accident de voiture à Canton (Connecticut) en 1976, peu de temps après son succès aux Jeux olympiques[5],[6].

Études[modifier | modifier le code]

Bruce Jenner étudie à la Sleepy Hollow High School à Sleepy Hollow (New York)[7],[8] durant ses deux premières années d'école secondaire puis à la Newtown High School à Newtown et obtient son diplôme en 1968[9].

Une bourse en football lui est allouée, au Graceland College (aujourd'hui Université Graceland) dans l'Iowa, mais, en raison d'une blessure au genou, l'athlète doit abandonner le football pour le décathlon[10]. L.D. Weldon, entraîneur d'athlétisme de Graceland et mentor de Jenner, est le premier à reconnaître son potentiel et encourage son élève à poursuivre dans le décathlon[11]. Jenner fait ses débuts dans le décathlon aux Drake Relays à Des Moines en 1970, se classant cinquième[12] et valide, en 1973, un diplôme en éducation physique au Graceland College [13].

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Bruce Jenner
Image illustrative de l’article Caitlyn Jenner
Bruce Jenner en 1977.
Informations
Disciplines Décathlon
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Naissance (71 ans)
Lieu Mount Kisco (NY)
Entraîneur Randy Trentman
Records
Ancien détenteur du record du monde du décathlon
Distinctions
Élu au Temple de la renommée de l'athlétisme des États-Unis en 1980
Palmarès
Jeux olympiques 1 0 0
Jeux panaméricains 1 0 0

L'athlète dispute sa première compétition en 1970 lors des Drake Relays de Des Moines, réalisant le score prometteur de 6 991 points. En 1972 à Eugene, il se classe troisième des sélections aux États-Unis pour les Jeux olympiques de Munich, compétition à laquelle il prend la dixième place finale. Victime d'une fracture au pied et d'une lésion à une vertèbre, il ne dispute aucune compétition majeure durant l'année 1973.

En 1974, Jenner quitte l'Université de Graceland pour l'Université d'État de San José, en Californie, où il peut s'entraîner toute l'année et bénéficier des conseils d'entraîneurs d'athlétisme réputés. Il remporte en juin son premier titre aux Championnats des États-Unis[14]. Le , lors du match d'athlétisme États-Unis / Pologne / URSS se déroulant à Eugene, Bruce Jenner établit un nouveau record du monde du décathlon avec 8 524 points[15], améliorant de 70 points la meilleure marque mondiale du Soviétique Mykola Avilov datant des Jeux olympiques de 1972. Plus tard dans la saison, il remporte son premier succès lors d'une compétition internationale majeure en s'imposant lors des Jeux panaméricains de Mexico avec un total de 8 045 points.

Le à Eugene, Bruce Jenner remporte son deuxième titre de champion des États-Unis en battant son propre record du monde avec 8 538 points. Aux Jeux olympiques de Montréal, il améliore quatre records personnels lors des cinq épreuves de la première journée de compétition, signant notamment 10 s 94 sur 100 m, 7,22 m au saut en longueur, 15,35 m au lancer du poids, et 2,03 m au saut en hauteur[16]. Totalisant 4 298 points, soit 164 points de mieux qu'au même stade de la compétition lors de son record du monde de Eugene, il occupe la deuxième place du classement général provisoire, derrière l'Allemand Guido Kratschmer (4 333 points). Le , Jenner est largement devancé sur 110 m haies par le champion olympique en titre Mykola Avilov (14 s 84 contre 14 s 20). Il remporte ensuite l'épreuve du lancer du disque (50,04 m), et réalise successivement 4,80 m au saut à la perche et 68,52 m au lancer du javelot. Assuré de remporter le titre olympique avant même le début de la dernière épreuve, Jenner conclut le 1 500 m en 4 min 12 s 6 (cinquième record personnel de la compétition), terminant à près d'une seconde du Soviétique Leonid Lytvynenko après avoir livré un sprint final dans les 300 derniers mètres. Sa performance de 8 618 points[17] lui vaut un nouveau record du monde de la discipline, le troisième réalisé par l'athlète nord-américain en moins d'un an et demi. Guido Kratschmer se classe deuxième du général avec 8 411 points, Mykola Avilov est troisième avec 8 369 points.

En 1977, il est sélectionné par les Kings de Kansas City à la Draft de la NBA, mais ne jouera jamais professionnellement au basket-ball[18],[19].

Records du monde[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Points
1972 Jeux olympiques Munich 10e 7 772 pts
1975 Jeux panaméricains Mexico 1er 8 045 pts
1976 Jeux olympiques Montréal 1er 8 618 pts

Vie privée[modifier | modifier le code]

Mariages et famille[modifier | modifier le code]

Son premier mariage dure de 1972 à 1981 avec Chrystie Crownover, deux enfants sont nés de cette union : Burt (1978) et Cassandra Lynn (1980). En 1981, Jenner épouse l'actrice Linda Thompson, qui a longuement raconté leur histoire[20] ; le couple a deux enfants, Brandon (1981) et Brody (1983). Un autre mariage a lieu, en 1991, avec Kris Jenner — ex-épouse de l'avocat Robert Kardashian — en naissent Kendall Jenner et Kylie Jenner ; le couple se sépare en 2013[21].

Jenner a cinq petits-enfants. Les filles de Cassandra, Francesca et Isabella sont nées en 2009 et 2012. Eva James, la fille de Brandon est née en juillet 2015. Enfin Burt est devenu père d'un petit Bodhi en 2016. Le 1er fevrier 2018, sa fille Kylie Jenner donne naissance à une fille prénommée Stormi.

Parcours de transition[modifier | modifier le code]

En décembre 2013, Jenner annonce avoir pris rendez-vous avec un chirurgien pour une chondrolaryngoplastie[22]. Bien que cette opération soit généralement attribuée à un processus de réassignation de genre[réf. nécessaire], Jenner dément sa transidentité, déclarant ne jamais avoir aimé sa trachée[23]. L'intervention chirurgicale a lieu début 2014[24].

Le 24 avril 2015, après plusieurs mois de spéculations dans la presse[réf. nécessaire], Jenner déclare, lors d'une interview exclusive sur la chaîne ABC, être une femme transgenre et, après plusieurs tentatives[réf. nécessaire], souhaite entamer une transition administrative afin que son identité soit légalement et officiellement reconnue. Tant que le changement d'état civil n'aura pas été effectué, Jenner demande à ce que les gens continuent à s'adresser à lui au masculin[25].

En mai 2015, Jenner subit des opérations de réassignation sexuelle effectuées par les chirurgiens Gary Alteret Harrison Lee [26]. Le elle fait son coming-out en étant à la Une du magazine Vanity Fair, indiquant à cette occasion qu'elle souhaite désormais être appelée Caitlyn[27],[28]. Interviewée par Diane Sawyer, elle annonce avoir recouru à « l'opération chirurgicale "finale" » (vaginoplastie) en janvier 2017 [29],[30] et rappelle « aux gens que ce n'est pas une question appropriée à poser à une personne transsexuelle »[30]. Le 25 avril de la même année est publiée son autobiographie The Secrets of My Life[31].

Télévision[modifier | modifier le code]

En 2003, Jenner participe à I'm a Celebrity… Get Me Out of Here! pour la chaine américaine ABC et termine à la 4e place.

En 2005, Jenner participe sur la chaîne américaine Fox à Skating with Celebrities. C'est l'actrice Kristy Swanson qui remporte le jeu, tandis que Jenner termine à la 3e place.

Depuis 2007, Jenner est la vedette de l'émission de téléréalité américaine L'Incroyable Famille Kardashian aux côtés de son ex-épouse, de ses belles-filles Kourtney, Kim et Khloé Kardashian, de son beau-fils Robert Kardashian Jr et de ses filles Kendall et Kylie Jenner. L'émission compte 18 saisons diffusées en France sur la chaine E!.

En 2019, Jenner participe sur la chaîne anglaise ITV à la 19e saison de la version britannique de I'm a Celebrity… Get Me Out of Here!. Au bout du 20e jour, elle se fait éliminer en même temps que la chanteuse Nadine Coyle, et termine à la 6e place.

Politique[modifier | modifier le code]

Jenner est membre du Parti républicain[32] et vote pour Donald Trump à l'élection présidentielle de 2016 pour ses mots en faveur des LGBT, mais critique sa décision de refuser les transgenres dans l'armée[33]. « Malheureusement, je me suis trompée » dira-t-elle, quand elle apprendra que le gouvernement « envisage de définir l'identité sexuelle d'un individu en fonction des seuls organes sexuels dont il était doté à la naissance »[34].

Elle soutient le mariage homosexuel[35].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bruce Jenner », sur geni.com (consulté le 23 juin 2015).
  2. (en) Ernest Elder Crownover, Matt and Daisy Dell Kuykendall Crownover : Their Ancestry and Posterity, E.E. Crownover, (lire en ligne).
  3. « Bruce Jenner: I was born with body of a man and soul of a woman » (consulté le 23 juin 2015).
  4. « Bruce Jenner Interview by Chet Cooper », sur abilitymagazine.com (consulté le 23 juin 2015).
  5. « Bruce Jenner's Brother's Deadly Canton Crash Remembered » (consulté le 23 juin 2015).
  6. « Fame Woes », sur www.people.com (consulté le 23 juin 2015).
  7. « Bruce Jenner coaches friends recall teen years », sur nydailynews.com (consulté le 23 juin 2015).
  8. « Will Bruce Jenner return to Tarrytown? » (consulté le 23 juin 2015).
  9. « Jenner's name taken off football field » (consulté le 23 juin 2015).
  10. (en) Don Holst et Marcia S. Popp, American Men of Olympic Track and Field : Interviews with Athletes and Coaches, McFarland, , 216 p. (ISBN 978-0-7864-1930-2, lire en ligne).
  11. (en) Bruce Jenner et Mark Seal, Finding the Champion Within : A Step-by-Step Plan for Reaching Your Full Potential, Simon and Schuster, , 272 p. (ISBN 978-0-684-87037-3, lire en ligne).
  12. (en) Murry R. Nelson, American Sports : A History of Icons, Idols, and Ideas, ABC-CLIO, , 1573 p. (ISBN 978-0-313-39753-0, lire en ligne).
  13. « ESPN Classic - Jenner true to word, wins Olympic gold », sur espn.go.com (consulté le 23 juin 2015).
  14. (en) USA Outdoor Track & Field Champions, site de l'USATF, consulté le 21 décembre 2009.
  15. Tables du décathlon de 1962.
  16. (en) Détail du concours du décathlon des Jeux olympiques de 1976, todor66.com, consulté le 22 décembre 2009.
  17. [PDF] Rapport officiel des Jeux olympiques de 1976, la84foundation.org.
  18. (en) « 1977 NBA Draft », sur www.basketball-reference.com (consulté le 11 mars 2013)
  19. (en) « Draft Oddities », sur www.nba.com (consulté le 11 mars 2013).
  20. « Comment mon histoire d'amour avec Bruce Jenner a changé ma vie pour toujours », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne, consulté le 9 mai 2018)
  21. (en) « Kris Jenner Net Worth », sur Celebrity Net Worth, (consulté le 4 septembre 2020).
  22. (en) « I'm Ditching My Adam's Apple » (consulté en 18072014).
  23. (en) « Kardashian stepdad Bruce Jenner’s ever-changing face », sur NewsComAu, (consulté le 17 septembre 2020)
  24. (en) « Bruce Jenner Shows off Neck After Adam's Apple Surgery » (consulté en 18072014).
  25. « Bruce Jenner: 'I'm a Woman' », ABC News, 24 avril 2015.
  26. « De Bruce à Caitlyn Jenner, une opération sous haute tension », sur AuFéminin,
  27. AJL, « «Call me Caitlyn», une revue de presse – AJL » (consulté le 17 septembre 2020)
  28. (en) « Bruce Jenner: The Interview », sur ABC News, (consulté le 24 avril).
  29. Prisma Média, « Caitlyn Jenner https://www.purepeople.com/article/caitlyn-jenner-a-subi-une-operation-de-changement-de-sexe-je-me-sens-liberee_a230824/1 - Voici », sur Voici.fr (consulté le 17 octobre 2020)
  30. a et b « Caitlyn Jenner, l'opération de réassignation sexuelle : Ses franches confidences », sur www.purepeople.com (consulté le 17 octobre 2020)
  31. Marc-André Lemieux, « 5 choses à savoir sur l’autobiographie de Caitlyn Jenner », sur Le Journal de Montréal (consulté le 17 octobre 2020)
  32. Hunter Schwarz, « Bruce Jenner said he's Republican. Only 21 percent of LGBT Americans are. », The Washington Post,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le 5 juin 2016)
  33. Frank Pallotta, « Caitlyn Jenner, Laverne Cox condemn Trump's transgender military ban », CNN,‎ (lire en ligne[archive du ])
  34. « Caitlyn Jenner regrette d'avoir soutenu Trump », Libération,‎
  35. William J. Connolly, « Caitlyn Jenner: "I am 100% behind gay marriage" », Gay Times,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le 25 avril 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :