Cailly-sur-Eure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cailly-sur-Eure
Cailly-sur-Eure
La mairie.
Blason de Cailly-sur-Eure
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Les Andelys
Intercommunalité Communauté d'agglomération Seine-Eure
Maire
Mandat
Éric Juhel
2020-2026
Code postal 27490
Code commune 27124
Démographie
Gentilé Calliacien
Population
municipale
216 hab. (2018 en diminution de 2,26 % par rapport à 2013)
Densité 65 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 07′ 01″ nord, 1° 12′ 48″ est
Altitude Min. 21 m
Max. 134 m
Superficie 3,33 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Évreux
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Gaillon
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Cailly-sur-Eure
Géolocalisation sur la carte : Eure
Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Cailly-sur-Eure
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cailly-sur-Eure
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cailly-sur-Eure

Cailly-sur-Eure est une commune française située dans le département de l'Eure, en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Cailly-sur-Eure se trouve à environ 10 km au nord d'Évreux et au sud de Louviers. Elle fait partie de la Communauté d'agglomération Seine-Eure. Les 237 habitants du village de Cailly-sur-Eure vivent sur une superficie totale de 3 km2 avec une densité de 79 habitants par km2 et une moyenne d’altitude de 29 m. Depuis le dernier recensement de 1999 à 2008, la population est passée de 235 à 237 et a légèrement augmenté de 0,85 %.

Cailly-sur-Eure fait partie du plateau de Madrie, une région naturelle qui sépare les vallées de la Seine et de l'Eure et qui se caractérise par un maillage de villages assez dense et un sol sableux favorisant la céréaliculture. Nichée dans la vallée de l'Eure, elle jouxte le bord est du plateau d'Évreux-Saint-André. Les villes voisines sont Clef-Vallée-d'Eure au nord-ouest et à l'est, Irreville au sud et Heudreville-sur-Eure à l'ouest.

Les habitants de Cailly-sur-Eure sont les Calliaciens et les Calliaciennes.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Cailly-sur-Eure est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction d'Évreux, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 108 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[5],[6].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Calliacus en 1071 et 1082[7].

Il semble s'agir d'une étymologie celtique d'époque gallo-romaine formé à partir du terme gaulois calio, du pré-latin cala (« pierre ») et du suffixe -acum[7]. Il est donc possible d'interpréter Cailly comme « le domaine de la pierre ».

L'Eure est une rivière qui coule dans les départements de l'Orne, d'Eure-et-Loir et de l'Eure.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 1er mars 1789 le Tiers État (10 présents) se réunit pour rédiger son cahier de doléances et élire ses deux députés pour l’assemblée du bailliage d’Evreux qui élit ses députés aux États Généraux de Versailles.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Éric Juhel DVD Commerçant
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[9].

En 2018, la commune comptait 216 habitants[Note 3], en diminution de 2,26 % par rapport à 2013 (Eure : +0,83 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
209185277269258259255226204
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
219218229235220215211225238
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
210206200168171174180243186
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
146159178181191233238238218
2017 2018 - - - - - - -
219216-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Daniel Cohn-Bendit et son frère Gabriel vivent ici de 1945 à 1948, alors que leurs parents sont responsables de la « colonie Juliette », une maison d'accueil pour enfants juifs.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Cailly-sur-Eure.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi : d’azur à la barre d’argent chargée de deux tiges de sept feuilles de cresson de sinople, accompagnée en chef d’un soleil d’or mouvant de l’angle dextre du chef constitué de trois maillets juxtaposés en quart de cercle, les manches formant rayons.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée ».
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 26 mars 2021).
  3. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 26 mars 2021).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 26 mars 2021).
  5. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 26 mars 2021).
  6. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 26 mars 2021).
  7. a et b François de Beaurepaire, Les noms des communes et anciennes paroisses de l'Eure, A. et J. Picard, , p. 81.
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  12. Notice no PA27000004, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  13. Notice no IA00017686, base Mérimée, ministère français de la Culture.