Cagnoald

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cagnoald
Fonction
Évêque
Biographie
Décès
Activité
Père
Fratrie
Faron (en)
FareVoir et modifier les données sur Wikidata

Canoeld, Cagnoald, Cagnou ou Canoaldus, selon les orthographes a été le sixième évêque de Laon de 625 à 638 ou 640.

Hagiographie[modifier | modifier le code]

Avant de devenir évêque de Laon, il naquit au château de Champigny situé à deux lieues de Meaux d'une famille noble. Son père était Angnéric, convive du roi Théobert II d'Austrasie et de Léodégonde fille d'un comte de Meaux, il avait donc pour frère Faron de Meaux et Fare comme sœur. Il fit ses études à l'abbaye de Luxeuil où il fut le disciple de Colomban de Luxeuil à partir de 594. Il suivait Colomban en son exil de Soissons vers 610 jusqu'à Bregenz[1].

Il devint abbé de Saint-Vincent de Laon avant de devenir évêque en la même ville, il a participé au concile de Reims de 625. Il reposait en l'abbaye Saint-Vincent avant que sa sépulture ne fut détruite par les anglais en 1539 ; l'abbé Simon de la Porte fit mettre son chef en un ciboire d'argent et un os du bras dans une chasse. Il est fêté à Laon le 6 septembre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Abbé Charpentier, Hagiographie laonnoise, Saint Canoeld Cagnoald ou Cagnou 6e evêque de Laon élu en 625 et mort en 638 ou 640, Chauny, 1882.
  • Gilles Cugnier, Histoire du monastère de Luxeuil à travers ses abbés, 590-1790, Langres, imprimeur D. Guéniot, 2003.

Articles connexes[modifier | modifier le code]