Cage de scène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cage.

Dans un théâtre à l'italienne, la cage de scène désigne le volume face au spectateur dans lequel évoluent les comédiens et comportant les décors et équipements techniques. La cage de scène comporte trois parties :

  • La scène et son plancher sur lequel évoluent les artistes et où les décors sont plantés. C'est la seule partie visible par les spectateurs pendant les représentations. Elle est bordée latéralement par les coulisses.
  • Les dessous, plusieurs étages sous le plancher de scène, sont constitués d'une charpente complexe entièrement mobile pour s'adapter à toutes les manœuvres d'éléments de décor. En général, la hauteur totale des dessous est identique à celle du cadre de scène. Les charpentes constitutives peuvent être en bois ou en métal.
  • Les cintres (ou le cintre) est un vaste espace surplombant la scène au-dessus des décors, il se termine par le gril, un plancher à claire-voie au travers duquel passent les fils de manœuvre des décors et les équipements d'éclairage. La hauteur des cintres est sensiblement supérieure à celle du cadre de scène. Certains grands théâtres ont deux grils. L'Opéra Garnier à Paris comprend trois grils.

La cage de scène comporte sur la totalité des murs latéraux cour et jardin, deux espaces verticaux qui sont les cheminées de contrepoids, s'élevant du dernier dessous jusqu'au gril. Ces espaces de faible largeur permettent de faire circuler verticalement les fils des équipes (ensemble de fils, fils de commande, poulies, contrepoids, servant à accrocher et manœuvrer les décors, les rideaux ou les systèmes d'éclairage) qui sont reliés à un système de contrepoids. On trouve aussi dans les cintres plusieurs passerelles de service adossées aux cheminées, elles permettent aux machinistes et électriciens de manœuvrer les équipes.

Au niveau du plancher de la scène, l'accès se fait par des portes métalliques dont une porte d'entrée pour les décors. Selon les théâtres il peut y avoir un monte-décor affleurant le plancher de scène.

Au sommet de la cage de scène, au-dessus du gril, est installé le grand-secours, un système de lutte contre l'incendie à eau sous forte pression permettant un arrosage automatique inondant tout le volume scénique.

Pour des raisons de sécurité, la cage de scène peut être hermétiquement séparée de la salle par un rideau de fer coupe-feu d'une seule pièce, pesant plusieurs tonnes, coulissant dans des guides fixés au mur de face à l'avant-scène.

Voir Machinerie - Lexique théâtral