Cage de fer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Cage d'acier parfois appelée aussi Cage de fer (« iron cage ») est un concept sociologique forgé par Max Weber, qui se réfère à l'augmentation de la rationalisation inhérente à la vie sociale, particulièrement dans les sociétés occidentales capitalistes. La « cage d'acier » agit comme un piège pour les individus qui sont oppressés ou paralysés par un système bureaucratique basé sur le calcul et le contrôle.

Le terme original, forgé par Weber dans L'Éthique protestante et l'esprit du capitalisme, est « stahlhartes Gehäuse », qui, selon certains[1], serait mieux traduit par une locution telle que « Une coquille aussi dure que de l'acier ».

Le terme cage d'acier est celui qui figure dans la traduction de Jacques Chavy, parue en 1964[2], tandisqu'en 2000 Isabelle Kalinowski choisit une dure chape d'acier[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Peter Baehr, The “Iron Cage” and the “Shell as Hard as Steel”: Parsons, Weber, and the Stahlhartes Gehäuse Metaphor in the Protestant Ethic and the Spirit of Capitalism, in History and Theory, volume 40, numéro 2, pages 153–169 (mai 2001) DOI:10.1111/0018-2656.00160
  2. http://bibliotheque.uqac.uquebec.ca/index.htm, L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme (lire en ligne)
  3. Weber, Max, 1864-1920., L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme, "le Monde, dl 2009 (ISBN 978-2-08-122679-1 et 2-08-122679-0, OCLC 762532174, lire en ligne)