Caféiculture au Paraguay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La caféiculture au Paraguay a commencé à la fin du 19e siècle vers Asunción et Limpio[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire de la caféiculture.

En 1889, il y avait 83 966 caféiers dans le pays[1]. Compte tenu de la similitude des conditions climatiques et du sol entre le Paraguay et le Brésil, il a été supposé alors que le café produit au Paraguay serait aussi bon que celui produit au Brésil[1]. D'abord, le café a été cultivé dans des zones où le sol et les conditions météorologiques étaient adaptées à une telle croissance et sur une petite échelle[2]. Les plantations dans le pays ont commencé à être commercialement viables après que de nombreuses plantations expérimentales ont été un succès[3]. Par la suite, la Banco Agricola du Paraguay a subventionné plusieurs organismes gouvernementaux afin de distribuer gratuitement des plants aux agriculteurs[2]. Plusieurs milliers d'arbres ont été plantés dans les plantations des montagnes de l'Alto Paraguay, non loin de la ville d'Asunción[4]. Dans chaque plantation, le nombre moyen d'arbres plantés variait de 1 500 à 2 000 avec un maximum de 10 000 arbres par plantation[3].

Les plantations dans le nord du Paraguay ont été créées en 1967[5]. La plupart du café produit dans ces plantations a été jugée acceptable pour la consommation domestique[5]. Dans les années 1970, les principales zones productrices de café étaient les départements d'Amambay, Alto Parana et Canindeyú[6].

La production de Coffea arabica était de 180 tonnes en 2006, dont 36 tonnes étaient exportées[7]. En 2013, la production de café était de 382 tonnes à partir d'une surface agricole de 69 ha et un rendement moyen de 1,2993 tonne par ha. À l'échelle mondiale, la part du café paraguayen est négligeable[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Dardye 1892, p. 182.
  2. a et b Union 1902, p. 33.
  3. a et b Graham 1912, p. 38.
  4. Commerce 1920, p. 60.
  5. a et b (U.S.) et Program 1967, p. 379.
  6. Paraguay: small farmer subsector assessment, (lire en ligne), p. 63
  7. « Paraguay - Coffee; Green - Production, Consumption, Imports, & Exports », Indexmundi.com (consulté le 2 juin 2015)
  8. « Paraguay: Coffee, green, production quantity (tons) », Factfish.com (consulté le 2 juin 2015)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • United States. Dept. of Commerce, Paraguay, a commercial handbook, U.S. Government Printing Office, (lire en ligne)
  • Emmanuel Bourgade La Dardye, Paraguay: the land and the people, natural wealth and commercial capabilities, G. Philip & son, (lire en ligne)
  • Harry Crusen Graham, Coffee: Production, trade, and consumption by countries, Govt. print. off., (lire en ligne)
  • Pan American Union, Coffee: Extensive Information and Statistics, U.S. Government Printing Office, (lire en ligne)
  • National Center for Chronic Disease Control (U.S.) et National Center for Chronic Disease Control. Nutrition Program, Republic of Paraguay Nutrition Survey: May-August 1965, U.S. Government Printing Office, (lire en ligne)