Café arabe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le café arabe, un symbole de générosité *
Image illustrative de l’article Café arabe
Café arabe.
Pays * Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis
Drapeau d'Oman Oman
Drapeau du Qatar Qatar
Liste Liste représentative
Année d’inscription 2015
* Descriptif officiel UNESCO

Le café arabe (arabe : قهوة عربية; qahwah arabiyya prononciation arabe: [ˈqah.wa] Écouter) désigne la boisson décoctée aux graines d'arabica fortement présente dans les arts de la table des cultures du Moyen-Orient.

Le café arabe figure sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité en Arabie saoudite, des Émirats arabes unis, d'Oman et du Qatar depuis 2015[1].

Description[modifier | modifier le code]

Servir du café aux invités est une coutume bien établie dans plusieurs pays arabes. La préparation commence à la sélection et la torréfaction artisanale des graines d'arabica. Les graines sont moulues à l'aide d'un pilon et d'un mortier en cuivre, puis le grain moulu est déposé dans une grande cafetière en cuivre. L'eau est ajoutée à la cafetière qui est ensuite placée sur le feu. La boisson obtenue est ensuite versée dans une plus petite cafetière et servie dans de petites tasses qu'il ne faut remplir qu'au quart. Les personnes les plus âgées ou de plus haut rang sont servies en premier. La politesse exige de boire entre une et trois tasses[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Le café arabe, un symbole de générosité », sur Unesco.org (consulté le 27 juin 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]