Cadratin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la typographie
Cet article est une ébauche concernant la typographie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le cadratin, en typographie, est une unité de mesure de longueur des espaces. Sa traduction anglaise em (de la lettre M) est utilisée comme symbole de l'unité.

Cadratin vient du latin cadratus, qui signifie « carré ».

  • Le cadratin, de forme cubique, est un signe distinctif de l'alinéa qui commence.
  • Le demi-cadratin est employé surtout dans les alignements de chiffres ou pour espacer les points de conduite.
  • Les cadrats, multiples du cadratin, servent à terminer les lignes de texte incomplètes ou à isoler dans le corps des lignes certains signes et les mots disposés en titre.

Mesures[modifier | modifier le code]

Un cadratin est un

« 1. Cadrat dont l’épaisseur est égale à la force du corps utilisé. En termes moins typographiques : la face supérieure du lingot est carrée. »

— Lacroux, Orthotypographie[1]

Exemple : dans un texte tapé en corps 11, un cadratin mesure 11 points.

« 3. P.A.O. On lit parfois que le cadratin a dans la ligne le même encombrement que le M. C’est inexact. Il suffit de rappeler que, dans le système Monotype, le cadratin avait le même nombre d’unités (18) que les capitales doubles (Æ, Œ, W) et le tiret (—), alors que le M en comptait trois de moins (15). La formule « un cadratin égale la chasse de deux chiffres 0 », souvent proposée dans les manuels de P.A.O., est correcte (0 9 unités)[a]. »

— Lacroux, Orthotypographie[1]

Pour tenter de se rendre compte de cette observation, il convient de comparer les affichages qui suivent.
M
W

00

« M » apparaît occuper moins d'espace que « W », « — » et « 00 », ces trois derniers groupes de caractères occupant quant à eux un cadratin[a].

Équivalences et sous-multiples[modifier | modifier le code]

Avant l'ère de l'informatique, on utilisait également des sous-multiples faibles du cadratin :

  • Le cadratin ( ) ou em ( ) ou ( )
  • Le demi-cadratin ( ) ou * (en) ( ) ou ( )
    • Le tiret demi-cadratin ou plus simplement tiret (–) est souvent utilisé pour les soustractions (–)
  • Le quart de cadratin (pour précéder les points d'interrogation, d'exclamation, point-virguleetc.)

Aujourd'hui, l'informatique utilise un sous-multiple fort :

  • Le centième de cadratin

Équivalences[modifier | modifier le code]

  • L'espace-mot : entre ⅓ et ¼ du cadratin traditionnel, dans le corps utilisé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le test effectué sur le page du modèle « Références » semble confirmer que c’est le double caractère « 00 » qui apparaît comme étant le plus proche du cadratin (ou em).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean-Pierre Lacroux, Orthotypographie : Orthographe & Typographie françaises Dictionnaire raisonné, t. I (lire en ligne), « Cadratin », p. 233-235.

Sur les autres projets Wikimedia :