Cadillac Ranch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cadillac Ranch
Vue satellite de Cadillac Ranch.

Le Cadillac Ranch est une sculpture monumentale exposée en plein air à Amarillo, au Texas, et qui constituait l'une des attractions jalonnant l'ancienne route 66, aux États-Unis. Conçue en 1974 par Chip Lord, Hudson Marquez et Doug Michels, tous trois membres du groupe d'architectes Ant Farm, elle consiste en un alignement de dix épaves d'automobiles de marque Cadillac, installées de manière à donner l'impression qu'elles sont plantées dans le sol[1].

Description[modifier | modifier le code]

Les automobiles, implantées environ tous les cinq mètres suivant un alignement est-ouest, sont à demi-enterrées dans le sol, le capot en avant, et presque à la verticale — en fait, elles sont supposées former avec le sol le même angle que les faces de la pyramide égyptienne de Khéops, sur le plateau de Gizeh[2].

Ces dix modèles représentent l'évolution de la gamme entre 1949 et 1963 :

  • 1949 Cadillac Club Coupe (aka Sedanette) ;
  • 1950 Cadillac Series 62 Sedan ;
  • 1954 Cadillac Coupe DeVille ;
  • 1956 Cadillac Series 62 Sedan ;
  • 1957 Cadillac Sedan ;
  • 1958 Cadillac Sedan ;
  • 1959 Cadillac Coupe ;
  • 1960 Cadillac Sedan (Flat top) ;
  • 1962 Cadillac 4 Window Sedan ;
  • 1963 Cadillac Sedan.

Localisation[modifier | modifier le code]

Coordonnées : 35° 11′ 14″ N, 101° 59′ 13,4″ O.

Cadillac Ranch est situé dans une pâture bovine de l'ouest d'Amarillo, à 200 mètres au sud de l'ancienne route 66 (et de l'actuelle Interstate 40, qui en reprend le tracé sur cette portion).

L'œuvre se trouvait originellement à 3 kilomètres à l'est, dans un champ céréalier, d'où elle a été déplacée en 1997 afin de s'éloigner de la ville d'Amarillo qui ne cesse de s'agrandir.

Les deux terrains appartiennent à un millionnaire de la région, Stanley Marsh III, mécène du projet.

Interaction avec le public[modifier | modifier le code]

L'œuvre est visible depuis l'autoroute et, bien qu'elle soit située sur un terrain privé, sa visite est tacitement encouragée, dans la mesure où il n'est pas fermé et qu'un chemin est aménagé. Les visiteurs sont aussi encouragés à graffiter les voitures, qui ont depuis longtemps perdu leurs couleurs originelles. Elles sont d'ailleurs régulièrement repeintes dans différentes couleurs afin de renouveler l'espace d'expression offert aux visiteurs[3].

Apparitions[modifier | modifier le code]

La culture populaire américaine s'est approprié Cadillac Ranch, associé dans l'esprit collectif à la route 66.

Le film d'animation Cars, produit par Pixar pour Walt Disney Pictures, y fait plusieurs clins d'œil. En effet, il met en scène la ville fictive de Radiator Springs qui s'étend au pied d'un massif, qu'une carte dénomme Cadillac Range et place non loin de la route 66 et de l'Interstate 40. De plus, tout au long du film, on peut apercevoir à l'horizon des formations rocheuses dont les contours rappellent ceux des voitures dressées.

Cadillac Ranch apparaît aussi en 1980 dans une chanson de l'album The River de Bruce Springsteen.

Également l'album Cadillac Jack du bluesman américain Mighty Mo Rodgers paru en 2011 sur lequel figure Cadillac Ranch (American Stonehedge).

Version numérique[modifier | modifier le code]

Une version numérique du Cadillac Ranch a été réalisée en utilisant la technologie WebGL, visible sur internet[4].

Photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]