Cacao (lieu-dit)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une localité de France image illustrant la Guyane
Cet article est une ébauche concernant une localité de France et la Guyane.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cacao (homonymie).
Cacao
Village de Cacao
Village de Cacao
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Guyane
Département Guyane
Arrondissement Cayenne
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Centre Littoral
Commune Roura
Géographie
Coordonnées 4° 33′ 13″ Nord 52° 29′ 32″ Ouest / 4.553495, -52.492161
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Guyane

Voir la carte administrative de Guyane
City locator 15.svg
Cacao

Géolocalisation sur la carte : Guyane

Voir la carte topographique de Guyane
City locator 15.svg
Cacao

Cacao est un village de la commune française de Roura située dans le département de la Guyane. Cacao est un des premiers fournisseurs de produits maraîchers du département.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site de Cacao fut tout d'abord occupé par une plantation dite « habitation de Sainte-Marie des cacaos » qui fut fractionnée par la suite. L'administration pénitentiaire s'y installa (bagne de Sainte-Marie) puis racheta l'habitation voisine "Eléonore" qui appartenait à M. Power et y installa le bagne de Saint-Augustin en 1854. Mais face à de nombreuses épidémies (fièvre jaune), il fut abandonné dès 1859. En 1977, il a été mis à la disposition d'une communauté d'agriculteurs hmong, originaires du Laos et réfugiés en Thaïlande. Grâce à leur ténacité, ces derniers feront de Cacao le premier fournisseur de produits maraîchers en Guyane ainsi qu'un grand site touristique.

Économie[modifier | modifier le code]

Marché de Cacao

Les habitants de Cacao, majoritairement hmong, vivent essentiellement de l'agriculture, Cacao étant devenu aujourd'hui le premier fournisseur de produits maraîchers en Guyane.

Le village connait également un développement touristique grâce notamment à son marché dominicale où denrées alimentaires comme tissages et broderies hmong peuvent être trouvées ainsi que grâce au développement du tourisme vert et des activités sportives sur la rivière de Comté (randonnées dans la jungle organisées en compagnie de guides au départ de Cacao, à la pratique du bateau, canoé et kayak louables à Cacao).

Culture[modifier | modifier le code]

Une des églises

On trouve deux églises à Cacao, une catholique et l'autre protestante.

Un petit musée des insectes se situe également au sein du village, le musée le planeur bleu.

La population étant essentiellement d'origine hmong, leur culture y est très importante et des efforts ont été faits pour la préserver (cours de danse traditionnelle hmong, broderies hmong), le Nouvel An traditionnel hmong, qui se déroule à la première lune de décembre, suivant le cycle des 12 lunes, étant devenu une des fêtes les plus importantes du village ainsi qu'une attraction touristique locale majeure.

Éducation[modifier | modifier le code]

Il y a deux écoles élémentaires à Cacao, l'une privée et l'autre publique. Le village dispose d'un collège, mais pas de lycée : les élèves se rendant dans la commune voisine de Matoury ou à Cayenne pour la suite de leurs études.

Curiosités[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Le marché dominical, à l'entrée du village. On y trouve de nombreux produits artisanaux, des restaurations diverses...
  • Le Nouvel An traditionnel hmong. Il se déroule à la première lune de décembre, suivant le cycle des 12 lunes.
  • La fête du ramboutan.