Cabriel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cabriel
Illustration
Le Cabriel à Minglanilla (Cuenca).
Caractéristiques
Longueur 220 km
Bassin 4 754,2 km2
Bassin collecteur Júcar
Débit moyen ?
Cours
Confluence Júcar
Géographie
Pays traversés Drapeau de l'Espagne Espagne

Le Cabriel est une rivière d'Espagne qui prend sa source dans la Muela de San Juan, (Sierra de Albarracín), dans la province de Teruel et se jette dans le Júcar à Cofrentes dans la province de Valence.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Cabriel prend sa source au pied de la Muela de San Juan dans les Montes Universales, (Système Ibérique entre les provinces de Teruel et de Cuenca. Il parcourt les communes de Salvacañete, Alcalá de la Vega, Boniches, Campillos-Paravientos, Pajaroncillo, Villar del Humo, Cardenete, Enguídanos et Mira. À partir de ce point il sert de frontière entre les provinces de Cuenca et de Valence, jusqu'au lieu-dit de Los Cárceles où il sépare les provinces d'Albacete et de Valence. Il entre dans cette dernière par Casas del Río (Requena) et se jette finalement dans le Jucar à Cofrentes. Ses affluents sont le río Laguna et le Guadazaón (droite) et le río Vencherque, le río San Martín et le río de Mira (gauche).

Les eaux du Cabriel sont des plus pures dû au dépeuplement de la région et à l'absence de l'impact d'activités économiques ou industrielles. On y trouve des barbeaux, truites arc-en-ciel (introduites) et des loutres.

L'orographie de son parcours est parsemée de paysages spectaculaires, comme les Cuchillos et les gorges du Cabriel où l'on peut pratiquer le rafting et le canoë-kayak, en période estivale au barrage de Contreras. Un autre paysage intéressant est celui de l'affluent río Laguna et le ruisseau de Tejadillos, de leur source dans la Sierra de Valdemeca jusqu'à leur confluence avec le Cabriel. Ils forment aussi une lagune, qui donne le nom à la Laguna del Marquesado.

Le parcours fluvial a été proposé comme Zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique.

Dans les environs on trouve deux parcs naturels : Le parc naturel des Hoces de Cabriel et la réserve naturelle des Hoces del Cabriel, en Castille-La Manche.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]