Cabinet de Nouvelle-Zélande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le cabinet en 1981, réuni autour de la reine Élisabeth II.

Le cabinet de Nouvelle-Zélande est l'organe exécutif du gouvernement néo-zélandais. Il est responsable de la politique en Nouvelle-Zélande et est constitué du Premier ministre et des autres ministres les plus importants. Il s'inspire, dans ses fonctions et sa composition, du cabinet britannique ; le gouvernement néo-zélandais est en effet fondé sur le système de Westminster[1].

Cabinet actuel[modifier | modifier le code]

Le cabinet actuel est formé à la suite des élections législatives de 2014, qui voient la victoire du Parti national (sortant)[2]. Il est dirigé par John Key, puis Bill English à partir de 2016.

Anciens cabinets[modifier | modifier le code]

Cabinet Key I (2008-2011)[modifier | modifier le code]

Le cabinet Key I est établi à la suite des élections législatives de 2008, qui amènent à la formation d'un gouvernement par le Parti national. Ce gouvernement dispose, par accord, de la confiance du Parti māori, de l'ACT et du parti United Future, qui disposent ensemble de quatre ministères mais sans sièger de droit au Cabinet[3].

Ministres membres du cabinet

Composition du cabinet de Nouvelle-Zélande
Ministre Ministère Parti
John Key Premier ministre ;
Tourisme
National
Bill English Vice-Premier ministre ;
Finances ;
Infrastructures
National
Gerry Brownlee Réponses au séisme du Canterbury ;
Développement économique ;
Énergies et ressources
National
Simon Power Justice ;
Commerce ;
Consommateurs
National
Tony Ryall Santé ;
Entreprises publiques ;
Services publics
National
Dr Nick Smith Environnement ;
Changement climatique ;
Accident Compensation Corporation
National
Judith Collins Police ;
Affaires pénales ;
Vétérans
National
Anne Tolley Éducation National
Christopher Finlayson Procureur général ;
Négociations relatives au Traité de Waitangi ;
Arts et culture
National
David Carter Agriculture ;
Biosécurité ;
Sylvieculture
National
Murray McCully Affaires étrangères ;
Sports et divertissements
National
Tim Groser Relations commerciales National
Dr Wayne Mapp Défense ;
Sciences et innovation
National
Steven Joyce Transports ;
Communications et Technologies de l'information ;
Enseignement supérieur
National
Georgina te Heuheu Tribunaux ;
Affaires des Insulaires du Pacifique ;
Désarmement et contrôle des armes
National
Paula Bennett Développement social et emploi ;
Jeunesse
National
Phil Heatley Pêcheries et aquaculture ;
Logement
National
Jonathan Colemen Immigration ;
Télédiffusion
National
Kate Wilkinson Conservation de la nature ;
Travail ;
Sécurité alimentaire
National
Hekia Parata Minorités ethniques ;
Femmes
National

Ministres ne siégeant pas de droit au cabinet

Ministre Ministère Parti
Maurice Williamson Construction immobilière ;
Douanes ;
Information foncière ;
Statistiques
National
Nathan Guy Intérieur National
Craig Foss Défense civile ;
Personnes âgées ;
Courses (hippiques et de lévriers)
National
Rodney Hide Autorités locales ;
Réforme de la réglementation
ACT
Dr Pita Sharples Affaires maori Maori
Tariana Turia Communautés et secteur volontaire Maori
Peter Dunne Revenus United Future

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Cabinet Office, site du gouvernement néo-zélandais.
  2. (en) "No rest for victorious John Key", New Zealand Herald, 27 novembre 2011.
  3. (en) "Ministerial List", site du gouvernement néo-zélandais, 8 juin 2011.