Cabinet Helle Thorning-Schmidt I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cabinet Helle Thorning-Schmidt I
Regeringen Helle Thorning-Schmidt I
Royaume de Danemark
Description de l'image defaut.svg.
Gouvernement
Reine Margrethe II
Première ministre Helle Thorning-Schmidt
Formation
Fin
Durée 2 ans, 123 jours
Composition initiale
Partis politiques SD-RV-SF
Femmes 9
Hommes 14
Représentation
Folketing
77 / 179

Le cabinet Helle Thorning-Schmidt I (Regeringen Helle Thorning-Schmidt I, en danois) est le gouvernement du Royaume de Danemark entre le et le , durant la soixante-septième législature du Folketing.

Coalition et historique[modifier | modifier le code]

Dirigé par la nouvelle Première ministre sociale-démocrate Helle Thorning-Schmidt, première femme à diriger le gouvernement danois, il est constitué d'une coalition de gauche entre les Sociaux-démocrates (SD), le Parti social-libéral danois (RV) et le Parti populaire socialiste (SF), qui disposent ensemble de 77 députés sur 179 au Folketing, soit 43 % des sièges. Il dispose cependant du soutien de la Liste de l'unité (EL) et de trois élus du Groenland et des Îles Féroé, qui regroupent 15 sièges. La majorité gouvernementale réunit donc 92 députés sur 179, soit 51,4 % des sièges.

Il a été constitué après les élections législatives du et succède au premier gouvernement du libéral Lars Løkke Rasmussen, formé du Parti libéral (V) et du Parti populaire conservateur (KF), soutenu par le Parti populaire danois (DF).

Plusieurs remaniements ont lieu en 2012 et en 2013. Le , les six ministres du Parti populaire socialiste quittent le gouvernement. Ils expriment ainsi leur opposition à la vente d'une part de l'entreprise publique d'énergie Dong à la banque d'investissement américaine Goldman Sachs. Le parti continue toutefois de soutenir la coalition gouvernementale et ne bascule pas dans l'opposition[1]. En conséquence de cette crise, Helle Thorning-Schmidt forme son second gouvernement avec uniquement les sociaux-démocrates et les sociaux-libéraux.

Composition[modifier | modifier le code]

« Photo de famille » initiale du cabinet Helle Thorning-Schmidt.

Initiale[modifier | modifier le code]

Poste Titulaire Parti
Première ministre Helle Thorning-Schmidt SD
Ministre de l'Économie et de l'Intérieur Margrethe Vestager RV
Ministre des Affaires étrangères Villy Søvndal SF
Ministre des Finances Bjarne Corydon SD
Ministre de la Justice Morten Bødskov SD
Ministre de la Recherche, de l'Innovation et de l'Enseignement supérieur Morten Østergaard RV
Ministre de la Fiscalité Thor Möger Pedersen SF
Ministre des Transports Henrik Dam Kristensen SD
Ministre du Commerce et de la Croissance Ole Sohn SF
Ministre de la Ville, du Logement et des Affaires rurales Carsten Hansen SD
Ministre de l'Emploi Mette Frederiksen SD
Ministère de l'Enfance et de l'Éducation Christine Antorini SD
Ministre de l'Intégration et des Affaires sociales Karen Hækkerup SD
Ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Mette Gjerskov SD
Ministre du Climat, de l'Énergie et des Travaux publics Martin Lidegaard RV
Ministre du Commerce extérieur et de l'Investissement Pia Olsen Dyhr SF
Ministre de la Santé Astrid Krag SF
Ministre de la Défense Nick Hækkerup SD
Ministre de l'Environnement Ida Auken SF
Ministre de l'Égalité des chances, des Affaires ecclésiastiques et de la Coopération nordique Manu Sareen RV
Ministre des Affaires européennes Nicolai Wammen SD
Ministre de la Coopération pour le développement Christian Friis Bach RV
Ministre de la Culture Uffe Elbæk RV

Remaniement du [modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Poste Titulaire Parti
Première ministre Helle Thorning-Schmidt SD
Ministre de l'Économie et de l'Intérieur Margrethe Vestager RV
Ministre des Affaires étrangères Villy Søvndal SF
Ministre des Finances Bjarne Corydon SD
Ministre de la Justice Morten Bødskov SD
Ministre de la Recherche, de l'Innovation et de l'Enseignement supérieur Morten Østergaard RV
Ministre de la Fiscalité Holger K. Nielsen SF
Ministre des Transports Henrik Dam Kristensen SD
Ministre du Commerce et de la Croissance Annette Vilhelmsen SF
Ministre de la Ville, du Logement et des Affaires rurales Carsten Hansen SD
Ministre de l'Emploi Mette Frederiksen SD
Ministère de l'Enfance et de l'Éducation Christine Antorini SD
Ministre de l'Intégration et des Affaires sociales Karen Hækkerup SD
Ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Mette Gjerskov SD
Ministre du Climat, de l'Énergie et des Travaux publics Martin Lidegaard RV
Ministre du Commerce extérieur et de l'Investissement Pia Olsen Dyhr SF
Ministre de la Santé Astrid Krag SF
Ministre de la Défense Nick Hækkerup SD
Ministre de l'Environnement Ida Auken SF
Ministre de l'Égalité des chances, des Affaires ecclésiastiques et de la Coopération nordique Manu Sareen RV
Ministre des Affaires européennes Nicolai Wammen SD
Ministre de la Coopération pour le développement Christian Friis Bach RV
Ministre de la Culture Uffe Elbæk (jusqu'au 05/12/2012)
Marianne Jelved
RV

Remaniement du [modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Poste Titulaire Parti
Première ministre Helle Thorning-Schmidt SD
Ministre de l'Économie et de l'Intérieur Margrethe Vestager RV
Ministre des Affaires étrangères Villy Søvndal SF
Ministre des Finances Bjarne Corydon SD
Ministre de la Justice Morten Bødskov SD
Ministre de la Recherche, de l'Innovation et de l'Enseignement supérieur Morten Østergaard RV
Ministre de la Fiscalité Holger K. Nielsen SF
Ministre des Transports Pia Olsen Dyhr SF
Ministre du Commerce et de la Croissance Henrik Sass Larsen SD
Ministre de la Ville, du Logement et des Affaires rurales Carsten Hansen SD
Ministre de l'Emploi Mette Frederiksen SD
Ministre de l'Éducation Christine Antorini SD
Ministre des Affaires sociales, de l'Enfance et de l'Intégration Annette Vilhelmsen SF
Ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Karen Hækkerup SD
Ministre du Climat, de l'Énergie et des Travaux publics Martin Lidegaard RV
Ministre du Commerce extérieur et des Affaires européennes Nick Hækkerup SD
Ministre de la Santé Astrid Krag SF
Ministre de la Défense Nicolai Wammen SD
Ministre de l'Environnement Ida Auken SF
Ministre de l'Égalité des chances, des Affaires ecclésiastiques et de la Coopération nordique Manu Sareen RV
Ministre de la Coopération pour le développement Christian Friis Bach (jusqu'au 21/11/2013)
Rasmus Helveg Petersen
RV
Ministre de la Culture Marianne Jelved RV

Remaniement du [modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Poste Titulaire Parti
Première ministre Helle Thorning-Schmidt SD
Ministre de l'Économie et de l'Intérieur Margrethe Vestager RV
Ministre des Affaires étrangères Holger K. Nielsen SF
Ministre des Finances Bjarne Corydon SD
Ministre de la Justice Karen Hækkerup SD
Ministre de la Recherche, de l'Innovation et de l'Enseignement supérieur Morten Østergaard RV
Ministre de la Fiscalité Jonas Dahl SF
Ministre des Transports Pia Olsen Dyhr SF
Ministre du Commerce et de la Croissance Henrik Sass Larsen SD
Ministre de la Ville, du Logement et des Affaires rurales Carsten Hansen SD
Ministre de l'Emploi Mette Frederiksen SD
Ministre de l'Éducation Christine Antorini SD
Ministre des Affaires sociales, de l'Enfance et de l'Intégration Annette Vilhelmsen SF
Ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Dan Jørgensen SD
Ministre du Climat, de l'Énergie et des Travaux publics Martin Lidegaard RV
Ministre du Commerce extérieur et des Affaires européennes Nick Hækkerup SD
Ministre de la Santé Astrid Krag SF
Ministre de la Défense Nicolai Wammen SD
Ministre de l'Environnement Ida Auken SF
Ministre de l'Égalité des chances, des Affaires ecclésiastiques et de la Coopération nordique Manu Sareen RV
Ministre de la Coopération pour le développement Rasmus Helveg Petersen RV
Ministre de la Culture Marianne Jelved RV

Féminisation du gouvernement[modifier | modifier le code]

Lors de sa formation, le cabinet contient huit femmes ministres, sur un total de vingt-deux portefeuilles ministériels.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]