Cabillot (marine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Cabillaud (homonymie).
Schéma de trois cabillots sur un râtelier
Série de cabillots sur le pont du Bounty (1960).
Cabillot au pied d'un mât de la goélette Ayla

Un cabillot a la fonction de taquet et est surtout utilisé sur les gréements anciens. Il s'agit de chevilles en bois ou en métal, mobiles et verticales traversant un râtelier[1]. Les cabillots sont utilisés pour tourner les manœuvres courantes ou comme poulie pour dévier une écoute.

Il existe divers synonymes : Chevillot[2], quinçonneau[2] et en anglais : Belaying pin[1], stick[2] ou head[2]

Tourner un cordage sur un cabillot[modifier | modifier le code]

Tourner des écoutes sur un cabillot s'effectue par une série de deux tours en huit passant par l'extrémité supérieure et inférieure. Un dernier tour complète le nouage par une demi boucle inversée pour bloquer le cordage.

Tourner une écoute sur un cabillot

Pièces de bois[modifier | modifier le code]

Un cabillot est aussi une petite pièce de bois fermant un cordage (illustration de 1908).

Un cabillot (toggle[1],[2] en anglais) est également une petite pièce de bois muni d'une estrope (cordage épissé ceinturant une pièce de bois)[2], fermant un cordage et utilisé par exemple pour être placé dans un œillet de voile ou un anneau de cordage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Guide des termes de marine (Chasse Marée, 1997), page 53
  2. a b c d e et f Dictionnaire de la marine à voiles (Pâris et De Bonnefoux, réédition de 1999), page 128

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Edmond Parïs et Pierre de Bonnefoux, Dictionnaire de marine à voiles (Détail des éditions), Éditions du Layeur (réimpr. 1999) (1re éd. 1859), 720 p. (ISBN 291146821X)
  • Collectif, Guide des termes de marine : Petit dictionnaire thématique de marine, Le Chasse Marée - Armen, , 136 p. (ISBN 290370872X)
  • Georges Devillers, Manuel de matelotage et de voilerie à l'usage des marins professionnels et des plaisanciers, Éditions Maritimes et d'Outres-Mer (Paris), , 445 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]