Cabanon de Cézanne des carrières de Bibémus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cabanon de Cézanne des carrières de Bibémus
Cézanne Bibémus 01.jpg
Cabanon de Cézanne, des carrières de Bibémus, au 3080 chemin de Bibémus, à Aix-en-Provence
Informations générales
Type
Ouverture
2006 pour l’occasion de « l’année Cézanne en Provence » du 100e anniversaire de sa disparition
Dirigeant
Surface
7 hectares
Site web
Collections
Collections
Copies des œuvres de Paul Cézanne, peintes sur les lieux
Époque
1895 à 1904
Bâtiment
Protection
Site touristique Paul Cézanne
Localisation
Pays
Département
Région
Adresse
3080 chemin de Bibémus, Aix-en-Provence
Coordonnées
Localisation sur la carte des Bouches-du-Rhône
voir sur la carte des Bouches-du-Rhône
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
voir sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le cabanon de Cézanne des carrières de Bibémus est un cabanon provençal-atelier d'artiste-musée des carrières de Bibémus de la montagne Sainte-Victoire, situé à 5 km à l'est d'Aix-en-Provence, dans les Bouches-du-Rhône, en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Un espace muséographique à ciel ouvert y est dédié depuis 2006 au peintre Paul Cézanne (1839-1906) qui y a peint une partie de son œuvre inspirée des lieux entre 1895 et 1904[1],[2]. Ce site fait partie des sites touristiques Cézanne de Provence, avec entre autres la route Cézanne, sa bastide du Jas de Bouffan, son atelier des Lauves, et la maison de Cézanne à L'Estaque de Marseille.

Histoire[modifier | modifier le code]

Paul Cézanne[modifier | modifier le code]

Natif d'Aix-en-Provence en 1839, et profondément attaché à vie à sa Provence natale, Cézanne vit et réalise son importante œuvre exposée depuis dans tous les plus importants musées d'art du monde, entre autres dans sa bastide familiale du Jas de Bouffan (1859 à 1897), dans sa maison de Cézanne à L'Estaque à Marseille (1861 à 1886), à Gardanne (1885 à 1886), au Château Noir du Tholonet (1888 à 1904), dans ce cabanon des carrières de Bibémus (1895 à 1904), ou dans son atelier des Lauves (1901 à 1906)[3]...

Cézanne, dont la montagne Sainte-Victoire voisine de sa bastide familiale du Jas de Bouffan, est une de ses muses et thèmes artistiques de prédilection, et après avoir peint un temps le Château Noir du Tholonet et son parc[4] entre 1888 et 1904, y découvre ces anciennes carrières de Bibémus voisines abandonnées, sur un plateau rocheux de 7 hectares qui domine la montagne, exploitées depuis l'antiquité romaine jusqu'au XIXe siècle pour la construction de nombreux monuments caractéristiques d'Aix en Provence, proche de la croix de Provence, du lac et barrage Zola, à 5 km à l'est d'Aix, entre la route Cézanne du Tholonet, et la route de Vauvenargues.

Ce haut lieu d'inspiration artistique de prédilection de l'artiste, est un mélange de décor naturel sauvage de « pierre ou molasse de Bibémus » composé de rochers de grès calcaire aux formes géométriques anguleuses ou cubiques d'anciennes carrières d'extraction de blocs de pierre à ciel ouvert, aux mélanges saisissants et spectaculaires de couleurs vives et lumineuses caractéristiques fauve, ambre, jaune-ocre provençal, miel, et rouille, dues à des argiles calcaires, le tout envahie par le vert des pinèdes, des chênes-lièges, et des oliviers méditerranéens, sur fond de montagne Sainte-Victoire et de ciel bleu de Provence[5]...

Il y installe son atelier d'artiste dans ce cabanon provençal, qu'il loue à un ami entre 1895 et 1904, pour peindre les lieux jusqu’à ses derniers jours, avec la montagne Sainte-Victoire (Cézanne) environnante en 44 huiles et 43 aquarelles, et la carrière en 11 huiles et 16 aquarelles, dont La montagne Sainte-Victoire vue de Bibémus du musée d'art de Baltimore, Le rocher rouge du Musée de l'Orangerie de Paris...

Lieu de naissance reconnu du cubisme dont il est un des créateurs avec son cubisme cézannien[6], Pablo Picasso achète le Château de Vauvenargues voisin en 1958, avec plusieurs milliers d'hectares de Sainte Victoire[7], en hommage son grand maître Paul Cézanne, et site à son propos « Il était notre père à tous »[8],[9].

Espace muséographique Cézanne[modifier | modifier le code]

L’artiste américain George Bunker achète une partie des carrières de Bibémus en 1954, puis la lègue à sa disparition en 1991 à la ville d’Aix-en-Provence, pour en faire un lieu public de mémoire de Cézanne. Les lieux sont aménagés et ouverts au public en 2006, pour l’occasion de « l’année Cézanne en Provence » du 100e anniversaire de sa disparition [10], en même temps que sa Bastide du Jas de Bouffan, avec des reproductions de tableaux peints par Cézanne, placés le long d'un sentier, là où Cézanne les a peints. Ils sont avec l'atelier de Cézanne des Lauves, l'un des trois sites Cézanniens provençaux ouverts au tourisme[11].

Au cinéma[modifier | modifier le code]

En musique[modifier | modifier le code]

En 1984 France Gall interprète sa chanson à succès Cézanne peint[13], sur fond de cigales, et de grillons provençal, écrite et composée par Michel Berger « l’été dans la campagne d’Aix, dans une maison face à la montagne Sainte-Victoire, à côté de l’atelier de Cézanne » pour son album Débranche !.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]