Cabadzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cabadzi
Description de l'image defaut.svg.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Hip-hop, rock, électro
Années actives Depuis 2009
Site officiel cabadzi.fr
Composition du groupe
Membres Olivier Garnier (chant), Victorien Bitaudeau (percussions)

Cabadzi est un groupe de musique français fondé en 2009 par Olivier Garnier et Victorien Bitaudeau.

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

À l’origine compagnie de nouveau cirque fondée par Olivier Garnier, c’est en mars 2009 qu’ils commencent leur carrière musicale, avec leur premier opus Émeutes de Souffles, maquette enregistrée au Studio de l’Antenne, sur laquelle on retrouve Lucie Gerbet (cinquième membre et chanteuse jusqu’en 2010). D’abord destinée à promouvoir leur spectacle 13èmes à Table, elle trouve très vite un certain écho auprès des radios du réseau Férarock, Radio Néo, France Inter, et se retrouve chroniquée dans Elle.

En 2010, Cabadzi est désigné Découvertes du Printemps de Bourges. Ils participent également à la tournée Hos Ayas, festival de musiques franco-mongoles, de septembre à novembre 2010, au cours duquel ils font la rencontre du groupe Altaï Khangaï avec qui ils enregistrent le morceau qui donne le titre à leur premier album Digère et recrache.

Digère et recrache[modifier | modifier le code]

Tout en continuant à tourner, Cabadzi commence l'enregistrement de son premier album en avril 2011, en s'entourant à la réalisation de Julien Chirol, au studio Etlanuit, à Montreuil. L'album Digère et recrache sort le 27 février 2012 chez L'Autre Distribution. Les singles Lâchons-les et Le temps passe sont playlistés sur France Inter[1], Le Mouv et Oui Fm. Ils présentent leur album dans diverses émissions : Le Pont des Artistes[2] d'Isabelle Dhordain, Les Affranchis d'Isabelle Giordano, Ouvert la Nuit, Encore un Matin[3] de Didier Varrod sur France Inter, Bienvenue à l'hôtel[4] sur Europe 1, La Session Live[5] sur France Info et CD'Aujourd'hui sur France 2.

En 2012 et 2013, ils effectuent une tournée de plus de cent dates. On les croise au Printemps de Bourges, aux Francofolies de La Rochelle, au Paléo Festival Nyon et au Festival Jersey Live. Ils sont également lauréats du FAIR 2013 aux côtés de Lescop, Mina Tindle et Odezenne. La tournée de ce premier album se termine en Colombie, où ils effectuent onze dates au mois de septembre 2013.

Des Angles et des épines[modifier | modifier le code]

Des Angles et des épines, leur second album, sort en octobre 2014. Le single Cent Fois sera dévoilé quelques mois avant, en juin 2014, alors qu'ils sont de nouveau en tournée en Colombie, cette fois-ci pour commencer le travail de scène de l'album Des Angles et des Épines. Le titre Cent fois sera utilisé pour le générique de l'émission Si tu écoutes, j'annule tout[6] devenue Par Jupiter ! en 2017 de Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek sur France Inter.

Attachés aux objets homemade, ils sortent Des Angles et des Épines sous forme d'un gros coffret numéroté[7].

Cabadzi x Blier[modifier | modifier le code]

En 2017, le groupe sort son troisième album, Cabadzi x Blier[8].

Burrhus[modifier | modifier le code]

En mars 2021, Cabadzi sort Burrhus, album qui contient 16 pistes[9]. L’album, avec des morceaux comme Les pigeons de Skinner I ou encore Les pigeons de Skinner II, s’inspire des travaux de Burrhus Frederic Skinner — notamment de la Boîte de Skinner[9]. La comparaison avec l’humain amène à un « triste constat » : « l’Homme ne court pas après l’amour, non, il cherche la récompense, son reflet dans le regard de l’autre[9]. » Ainsi, dans Les pigeons de Skinner II, Cabadzi suggère que l’humain, dans son utilisation des applications web, agit de la même manière que le pigeon à la recherche de sa récompense (nourriture), il appuie sur le bouton dans l’espoir « d’une vue, un like, un partage, un commentaire. »

Genre musical[modifier | modifier le code]

Parfois comparée à Fauve[7], la musique produite par le groupe est hybride, entre hip-hop, rock et électro[8].

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Documentation de Radio France, « Cabadzi », sur France Inter, (consulté le )
  2. Isabelle Dhordain, « Le pont des artistes », sur France Inter, (consulté le )
  3. Didier Varrod, « Encore un matin », sur France Inter, (consulté le )
  4. Wendy Bouchard, « Rendez-vous à l’hôtel », sur Europe 1, (consulté le )
  5. Raphaël Ebenstein, « La Session France Info », sur France Info, (consulté le )
  6. Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek, « Si tu écoutes, j’annule tout », sur France Inter (consulté le )
  7. a et b Charlotte Pons, « Cabadzi : hip-hop en conscience », sur Le Point, (consulté le )
  8. a et b Bastien Brun, « Cabadzi, tenue de rappeurs », sur RFI Musique, (consulté le ).
  9. a b et c Mélanie Baeur, « "Burrhus", le nouvel album de Cabadzi » [[audio]], sur franceinter.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :