CRI (Centre de Recherches Interdisciplinaires)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
CRI (Centre de Recherches Intersciplinaires)
Logo-cri.gif
Histoire et statut
Fondation
2006
Type
Centre de recherche et de formation
Régime linguistique
Français, Anglais
Fondateur
Président
Localisation
Campus
  • 8 bis rue Charles V, 75004 Paris
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg
Chiffres-clés
Étudiants
350
Divers
Membre de
Site web

Le CRI[1] co-construit et partage de nouvelles manières d'apprendre, d'enseigner, de faire de la recherche et de mobiliser l'intelligence collective dans les domaines des sciences du vivant, de l’apprendre et du numérique pour relever les objectifs de développement durable (ODDs) des Nations Unies.

Le CRI développe et accueille des programmes d’enseignement qui vont de la maternelle au lycée, avec Savanturiers - École de la Recherche, de la licence au doctorat et s’étendent tout au long de la vie, au sein de l’Université de Paris.

Au coeur du CRI se trouvent un collaboratoire de recherche INSERM, un MakerSpace spécialisé en innovation frugale et un laboratoire digital.

Le CRI organise de nombreux évènements, autours de ses thématiques d'expertise,  ouverts au grand public, ainsi que des conférences internationales. Il est notamment à l’origine de l’initiative #LearningPlanet en partenariat avec l'AFD et l'UNESCO dont il est aussi titulaire d'une Chaire. Il bénéficie également du soutien de la Ville de Paris, du Plan d'Investissement d'Avenir et de nombreux autres partenaires.

Le CRI a été fondé en 2006 par François Taddei et Ariel Lindner, tous deux chercheurs en biologie, et est accompagné de façon déterminante par la Fondation Bettencourt Schueller depuis ses débuts.

Le jeudi 4 octobre 2018, le CRI a inauguré un nouveau campus, 8 et 10 rue Charles V, dans le 4ème arrondissement de Paris[2]. Il s'agit de l’hôtel de Maillé[3], datant du XVIIème siècle, et précédemment hôtel particulier puis siège d'une laiterie industrielle.[4]


Qu’est-ce que le CRI ?[modifier | modifier le code]

Mobiliser l'intelligence collective pour construire un avenir meilleur[modifier | modifier le code]

Le CRI rassemble des publics très divers, tant en termes de parcours que de nationalités. Depuis sa création, plus de 100 enseignant·e·s, 40 chercheur·se·s en interne, 1 300 ancien·ne·s élèves, 30 000 élèves Savanturiers, 350 étudiant·e·s chaque année et 100 000 apprenant·e·s en ligne dont 30 000 enseignant·e·s ont contribué à la construction d’une société apprenante.

Le CRI mobilise ainsi l'intelligence collective[5] pour contribuer à atteindre les 17 Objectifs de Développement Durable définis par l’ONU, en combinant trois approches :

  • l’exploration de nouvelles façons d'apprendre, d'enseigner et de développer collectivement des méthodes et des outils numériques afin de former une génération de citoyen·ne·s qui travailleront ensemble pour créer et partager leurs solutions ;
  • le développement d’une recherche ouverte et participative pour et avec les populations aux interfaces entre les sciences de la vie, de l'apprendre et du numérique ;
  • la contribution à transformer les communautés engagées et les institutions de formation et de recherche pour qu'elles s'attaquent aux défis définis par les objectifs de développement durable (ODD) de l'ONU.

#LearningPlanet : inspirer et accompagner les apprenants de tous âges[modifier | modifier le code]

Le CRI  plaide pour la construction d’une “planète apprenante”[6] qui a pour ambition de faciliter l'apprentissage par la recherche, l'engagement et l'innovation à toutes les étapes de la vie. Ainsi, chacun doit pouvoir documenter son apprentissage, son exploration et son action afin que d'autres puissent tirer des leçons de ces succès, difficultés et échecs, apprendre de ces expériences, leur permettre de passer à l’échelle et améliorer leurs propres solutions.

Le CRI est à l’origine de l’initiative #LearningPlanet en partenariat avec l'AFD et l'UNESCO dont il est aussi titulaire d'une Chaire. #LearningPlanet a pour mission d’inspirer et d’accompagner les apprenants de tous âges souhaitant s’engager pour leurs communautés et pour la planète, et répondre aux Objectifs de Développement Durable définis par l’ONU pour contribuer à un avenir meilleur.

À l’occasion de la Journée Internationale de l’Éducation, l’UNESCO, en partenariat avec le CRI, a organisé une conférence le 24 janvier 2020[7] autour du thème « Apprendre pour la planète, les populations, la prospérité et la paix », en présence de leaders de l’éducation, de porteurs de projets exemplaires et d’étudiants du monde entier.

Éducation au CRI[modifier | modifier le code]

Le CRI développe et accueille des programmes d’enseignement qui vont de la maternelle au lycée, avec Savanturiers - École de la Recherche, de la licence au doctorat et s’étendent tout au long de la vie, au sein de l’Université de Paris. Ses enseignements sont pour et par les ODD.

Savanturiers - École de la recherche[modifier | modifier le code]

Programme éducatif développé par le CRI, Savanturiers – École de la Recherche mobilise et fédère les communautés éducatives et scientifiques qui co-créent et innovent au service de l’École. Savanturiers déploie le concept d’”éducation par la recherche”[8] autour de 3 axes :

  • Projets Savanturiers dans les écoles maternelles, primaires, collèges et lycées et autour de l’école ;
  • Recherche et développement dans le domaine éducatif ;
  • Formation et développement professionnel des acteurs éducatifs.

En 2018, une évaluation de ce programme "Rapport d'évaluation final pour des apprentissages savants et aventureux"[9] par Marc Demeuse et Émilie Carosin, chercheurs à l’Institut d’Administration Scolaire de Mons en Belgique, a permis de mettre en avant les compétences développées par les élèves qui savanturiers, telles que le développement de l’esprit critique, la créativité, la méthodologie et de la collaboration.

Licence FdV (Frontières du Vivant)[modifier | modifier le code]

La licence Frontières du Vivant s’adresse aux étudiants passionnés par les sciences en général, et les sciences du vivant en particulier, qui sont de plus attirés par le monde de la recherche et le rôle des sciences dans la société.

Hébergé au sein de l’Université de Paris, le programme de cette licence repose sur un tronc commun composé de mathématiques, physique, chimie, informatique et biologie afin d’aborder le vivant sous toutes ses facettes. Il est complété par des UE d’ouverture permettant d’aborder la philosophie et l’histoire des sciences, la didactique et l’éthique, l’ingénierie, ainsi que des modules dédiés à l’acquisition de compétences transversales.

Master AIRE[modifier | modifier le code]

Le Master AIRE est un programme de 2 ans de l'Université de Paris hébergé au CRI. Il s’articule autour d’enseignements interdisciplinaires et sur projets, ciblant les futur·e·s chercheur·se·s et entrepreneur·se·s dans les domaines des sciences de la vie, de l’apprendre et du numérique. Son cursus innovant propose un apprentissage par la pratique (learning-by-doing) basé sur plusieurs stages en laboratoire, en start-up et/ou en entreprise. Chaque année, plus de 100 étudiant·e·s réfléchissent aux défis mondiaux à relever pour atteindre les Objectifs de Développement Durables définis par l'ONU.

FIRE Doctoral School[modifier | modifier le code]

L’École doctorale FIRE (Frontières de l’Innovation en Recherche et Éducation) établit des passerelles entre la recherche fondamentale et la recherche appliquée à l'interface des sciences de la vie, de l’apprendre et du numérique. Hébergée au sein de l'Université de Paris et co-hébergée à l'Université Paris Sciences et Lettres (PSL), l'École doctorale s'inscrit dans le cadre d’EURIP (École Universitaire de Recherche Interdisciplinaire de Paris).

L’École doctorale FIRE est centrée sur la participation active des doctorant·e·s à leur propre formation. Le programme permet aux laboratoires d'accueillir des thèses non conventionnelles pour leur école doctorale habituelle, de fédérer une communauté interdisciplinaire et de faire profiter les étudiant.e.s et leur laboratoire des ressources mises à disposition par l'École doctorale et le CRI.

EURIP Graduate School[modifier | modifier le code]

L’École Universitaire de Recherche Interdisciplinaire de Paris (EURIP) propose un parcours intégré  au sein du  Master AIRE et de l'École doctorale FIRE. Son principal objectif est de former des étudiant·e·s/chercheur·se·s polyvalent.e.s d’excellence capables de répondre aux Objectifs de Développement Durable définis par l'ONU en matière de santé et d'éducation et d’agir en tant qu'innovateur·trice.s et acteur·trice·s du changement, tout en leur permettant d'acquérir des connaissances pratiques et des compétences transversales (communication, éthique, pensée critique, créativité, esprit d'entreprise) essentielles dans le monde d'aujourd'hui. EURIP est financé par le programme d’investissements d’avenir et permet d’offrir, chaque année, une bourse d’études à 6 étudiants après sélection de leur candidatures.

Formation continue[modifier | modifier le code]

Les Diplômes Universitaires (DU), proposés au CRI et hébergés au sein de l’Université de Paris, contribuent au développement des connaissances à tous âges et à la création d’une société apprenante. Ils accompagnent les apprenants qui souhaitent développer et mettre à jour leurs compétences en matière d'ingénierie pédagogique, d'éducation, de formation, d'entrepreneuriat et de médiation scientifique. Les formations s'adressent à tou·te·s les candidat·e·s motivé·e·s par la recherche, l'innovation et qui souhaitent transférer et co-développer leurs connaissances dans un cadre novateur et interdisciplinaire :

Formation continue en ligne[modifier | modifier le code]

Le CRI produit des cours en ligne ouverts et massifs (MOOC - Massive Open Online Courses) ainsi que des documentaires en ligne ouverts et massifs (MOOD - Massive Open Online Documentaries/Discoveries) aux contenus pédagogiques innovants sur les sciences du vivant, l'éducation ou l'innovation. 25 MOOCs ont déjà été créés et 100 000 apprenants enregistrés depuis 2014. Par exemple, en 2018, Leaders in health met en avant la nécessité de l’interdisciplinarité en santé, tant dans les modèles organisationnels que dans le parcours de formation des professionnels de santé..

Recherche & Innovation au CRI[modifier | modifier le code]

Au coeur du CRI se trouvent un collaboratoire de recherche INSERM, un MakerSpace spécialisé en innovation frugale et un laboratoire digital.

Un collaboratoire de recherche au carrefour des sciences de la vie, de l'apprendre et du numérique[modifier | modifier le code]

Le CRI mène  des projets de recherche ouverts - publications, données et méthodes ouvertes - et collaboratifs avec un public accueilli et impliqué dans tous les aspects du processus scientifique par le biais de projets de science citoyenne et de laboratoires ouverts.

Pour relever les défis mondiaux en matière de santé et d'éducation, le collaboratoire de recherche du CRI se concentrent sur les grands thèmes suivants, susceptibles de faire le pont entre la recherche fondamentale et l'impact sociétal :

  • Open synthetic and systems biology - de la compréhension fondamentale des systèmes vivants aux solutions pharmaceutiques/biotechniques.
  • Open AI - comprendre et accompagner la transition numérique actuelle dans le contexte de l'apprentissage, de la santé et/ou des paradigmes homme-machine.
  • Open health - de la recherche riche en données au développement frugal de logiciels/matériels
  • Open learning - de la compréhension de l'apprentissage aux paradigmes homme-machine
  • Open phronesis - relever les défis éthiques de notre temps

Dans son effort collectif de lutte contre la pandémie mondiale, le CRI, en collaboration avec la Fondation Open Pharma Source, a lancé en 2020 la plateforme internationale opencovid.care[10] qui mobilise l'intelligence collective pour relever tous les défis clés soulevés par COVID-19 et pour réfléchir sur les façons dont chacun peut vivre - apprendre, travailler, prendre soin, partager ou même rêver - pendant et après cette crise.

Des pédagogies "hands-on" en sciences de la vie, de l'apprendre et du numérique[modifier | modifier le code]

Le CRI accueille plusieurs laboratoires qui conseillent, conçoivent, prototypent et produisent des outils pour des projets de recherche et de pédagogie innovante. Parmi eux :

  • le HealthLab qui explore et facilite l'interdisciplinarité en santé
  • le MakerSpace qui développe des outils ouverts pour des projets de recherche, d'éducation et d'apprentissage
  • le Lab Premiers Cris dédiés à la petite enfance

Réalise tes rêves RTR[modifier | modifier le code]

Le projet Réalise tes rêves - RtR, lancé dans le cadre de l'appel à projets "100% inclusion - La fabrique de la remobilisation" Ministère du Travail propose d’expérimenter de nouvelles approches pédagogiques pour remobiliser, accompagner, développer et valoriser les compétences des personnes éloignées de l’emploi (NEETs).

L’idée fondatrice du projet est d’inverser le paradigme du marché du travail qui va vers l’individu, en proposant une approche qui part de l’individu pour aller vers le marché du travail qui lui correspond et qui prend en compte son identité, ses talents, ses ressources, ses motivations, et ses rêves.

Soutien[modifier | modifier le code]

La Fondation Bettencourt Schueller est un partenaire stratégique de longue date depuis la création du CRI. Le CRI est accompagné par de nombreux partenaires tels que la Ville de Paris et bénéficie également de subventions de la Fondation Axa, de l'Union Européenne, des programmes d'investissements d'Avenir, de l'Agence Nationale de la Recherche ou encore de MSD Avenir.

Le CRI développe ses programmes académiques et de recherche au sein de l'Université de Paris et l'INSERM.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Qu'est-ce que le CRI ? »
  2. « Le Centre de Recherches Interdisciplinaires a son nouveau campus », sur www.paris.fr (consulté le 12 septembre 2019)
  3. L'Hôtel de Maillé vu par Eugène Atget
  4. « Le campus du CRI | Office et culture », sur www.office-et-culture.fr (consulté le 12 septembre 2019)
  5. Gurvan Le Guellec, « A quoi ressemblera l’école en 2049 ? », L'Obs,‎ (lire en ligne)
  6. Adrien de Tricornot, « Des pistes pour rendre toute la société davantage « apprenante » », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « ‘Majority of youths feel their generation ought to take responsibility for improving the world’ », Qatar Tribune,‎ (lire en ligne)
  8. Armelle Oger, Alexandre Anquart, « École : quand les élèves passent à l'acte », We Demain,‎ (lire en ligne)
  9. Marc Demeuse, Émilie Carosin, Rapport d'évaluation final pour des apprentissages savants et aventureux, (lire en ligne)
  10. Quentin Louis Adler, « Face au coronavirus, l’open source sauve des vies », Heidi.news,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :