Music Canada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis CRIA)
Aller à : navigation, rechercher

Music Canada est une association à but non lucratif fondée en 1964 qui récompense depuis 1975 les albums, singles & DVD vendus au Canada.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée en 1964 sous le nom Canadian Record Manufacturer's Association, elle changera de nom en 1975 pour Canadian Recording Industry Association ou CRIA et finalement pour Music Canada en 2011[1].

Seuils de certification[modifier | modifier le code]

Inspirée par le modèle de l'association américaine Recording Industry Association of America fondée en 1958. Les seuils sont fixés selon le nombre de la population qui est 10% de moins élevé que celle des États-Unis. Exemple: un disque d'or aux États-Unis est fixé 500 000, multiplié par 10% ou 0,10 donnera 50 000 pour un disque d'or au Canada. Depuis le 1er mai 2008, l'association les abaissent à 20%[2].

album[modifier | modifier le code]

Le disque type platine peut être certifié de double (2) à nanotuple (9) pour être nanotuple il devra être vendu à 720 000 copies autrefois à 900 000 copies. Le disque d'or ne peut pas être certifié double et le diamant jusqu'à 2 fois diamant[3]. Le 1er mai 2008, les seuil ont été modifier afin de se conformer au marché actuel également à la baisse de ventes d'albums.

seuils avant le 1er mai 2008 après le 1er mai 2008
Disque d'or Or 50 000 40 000 copies vendues
Disque de platine Platine 100 000 80 000 copies vendues
Disque de diamant Diamant 1 000 000 800 000 copies vendues

single & téléchargement numérique[modifier | modifier le code]

Depuis sa création à aujourd'hui, elle récompense les chansons les mieux vendues sous différent nombre d'unité. En 1975, un disque d'or équivalait à 75 000 copies vendues soit 25 000 de plus qu'un album pour 50 000 copies. En février 1982, les seuils ont été modifié sur le même nombre de copies vendues de celui des albums. Avec la popularité du IPod et téléchargement numérique dans les années 2000, ce n'est qu'en 2006 que des seuils seront créés pour ce genre de média. Le 12 septembre 2016, l'association décide de reformuler cette certification en une seule. Les chansons ayant été certifié par téléchargement numérique avant cette modification peuvent être prochainement certifié selon la ligne directrice.

single physique (1975-2016)[modifier | modifier le code]

seuils avant le 1er février 1982[4] avant septembre 2002 après septembre 2002[5]
Or 75 000 50 000 5 000 copies vendues
Platine 150 000 100 000 10 000 copies vendues
Diamant 1 500 000 1 000 000 100 000 copies vendues

téléchargement numérique (2006-2016)[modifier | modifier le code]

seuils avant le 1er janvier 2007 avant le 1er mai 2010 après le 1er mai 2010
Or 10 000 20 000 40 000 téléchargements
Platine 20 000 40 000 80 000 téléchargements
Diamant 200 000 400 000 800 000 téléchargements

single (2016-présent)[modifier | modifier le code]

seuils depuis le 12 septembre 2016
Or 40 000 copies vendues
Platine 80 000 copies vendues
Diamant 800 000 copies vendues

Vidéo & DVD[modifier | modifier le code]

En 1990, la CRIA créée ses seuils afin de récompenser les vidéoclips sortant sous forme de vidéocassette. En 2001, les DVD de vidéoclips ou concerts sont inclus sous la même échelle.

seuils depuis 1990
Or 5 000 copies vendues
Platine 10 000 copies vendues
Diamant 100 000 copies vendues

Sonnerie téléphonique[modifier | modifier le code]

Au cours des années 2000, le téléphone portable a pris de plus d'importance dans nos vies. Alors, les maison de disques commencent à vendre des sonneries originaux de chansons. Ce n'est qu'en 2007 que la CRIA créera ce type de seuil.

seuils depuis 2007
Or 20 000 téléchargements
Platine 40 000 téléchargements
Diamant 400 000 téléchargements

Autre[modifier | modifier le code]

Engagements[modifier | modifier le code]

Music Canada vise à promouvoir les artistes canadiens avec des membres comme Sony Music Entertainment Canada Inc., Universal Music Canada Inc., Warner Music Canada Co. & autres[6]. Ceux-ci sont impliqués dans tout les aspects de l’industrie du disque (conception, production, promotion & distribution) également à développer son talent à l'international.

Elle travail aussi en étroite collaboration avec les studios, salles de spectacle, promoteurs & gestionnaires.

Le streaming[modifier | modifier le code]

L'association affirme qu'à chaque 150 d'écoutes en streaming d'un album ou d'un single équivaut à 1 unité vendu[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liste des principales associations de défense de l'intérêt du disque dans le monde:

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Canadian Recording Industry Association Changes Name », Billboard, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  2. Steve McLean, « Attribution des disques de certification par Music Canada », The Canadian Encyclopedia, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  3. http://www.musiccanada.com/certificationdefinitions.aspx
  4. (en) Nielsen Business Media Inc, Billboard, Nielsen Business Media, Inc., (lire en ligne)
  5. « Canadian Recording Industry Association (CRIA): Gold & Platinum - April 2003 », (consulté le 11 octobre 2017)
  6. (en) « About - Music Canada », Music Canada, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  7. (en) « Streaming Data Now Part of Music Canada’s Track Certifications », FYIMusicNews,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]