C.R.A.Z.Y.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis CRAZY)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crazy.
C.R.A.Z.Y.
Réalisation Jean-Marc Vallée
Scénario Jean-Marc Vallée
François Boulay
Acteurs principaux
Sociétés de production Cirrus Communications
CRAZY Films
Pays d’origine Drapeau du Canada Canada
Genre Comédie dramatique
Durée 127 minutes
Sortie 2005

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

C.R.A.Z.Y. est un film québécois réalisé par Jean-Marc Vallée, sorti en 2005. Salué par la critique, le film a rencontré un très grand succès d'audience, tant au Canada qu'à l'étranger.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ce film raconte l'histoire d'une famille québécoise des années 1970 qui a cinq enfants (Christian, Raymond, Antoine, Zac et Yvan). Plus précisément, c'est l'histoire des relations d'un père avec son fils Zachary, né le 25 décembre. Ce qui laisse présager un avenir prometteur pour le quatrième fils de cette famille, dans un Québec où la religion occupe une grande place dans la vie de tous les jours. Cependant, dès son jeune âge, Zac a des tendances qui laissent présager son homosexualité. Son père est alors pris entre l'envie de le réprimander et celle de créer des liens avec lui et de lui montrer "des choses de gars". Selon la "psychologue" femme que lui amène voir sa mère pour "diagnostiquer sa maladie" il possède des "dons" dus à sa date d'anniversaire commune avec Jésus. Il est donc définitivement spécial, selon lui et sa famille. C'est pourquoi il essaye à plusieurs reprises de se "guérir" avec diverses actions dans ce film où la fumée et la cigarette sont très présentes. Ce film montre donc l'évolution d'un enfant ayant des tendances homosexuelles dans un environnement religieux où l'homosexualité n'est pas acceptée.

Zachary naît un 25 décembre, quatrième fils d'un père plein d'amour filial, amateur de Charles Aznavour et Patsy Cline, et d'une mère aux petits soins pour ses cinq fils. L'enfant voue une admiration sans borne à son père qui, pour sa part, désapprouve ses penchants pour des jeux qu'il estime peu virils et ses inclinations homosexuelles en germe.

Commentaire[modifier | modifier le code]

Il s'agit de l'histoire de relations père-fils. Le contexte, décrit de manière réaliste et minutieuse, est le reflet fidèle de la classe moyenne du Québec des années 1960 et 1970.

Zachary est le fils d'un père qui explique le fait d'avoir eu cinq garçons par son « surplus d'hormones mâles » et qui estime que l'homosexualité est un choix qui coupe du bonheur ; élevé avec ses quatre autres frères à la personnalité affirmée, Zachary, adolescent, tente de se définir. Il doit composer avec une crise d'identité sexuelle émergente et le désir intense qu'il a de plaire à un père bouillant et intransigeant qu'il adore par-dessus tout.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • La première lettre des prénoms Christian, Raymond, Antoine, Zachary et Yvan forment l'acronyme du titre, la chanson Crazy de Patsy Cline. Une des chansons préférées de leur père.
  • CRAZY est le film québécois qui a compté le plus d'entrées en salle au Québec pendant l'année 2005. On estime qu'un peu plus d'un Québécois sur huit l'a vu en salle.
  • Le film représente le Canada en vue des nominations pour les Oscars de mars 2006. Il n'a cependant pas été sélectionné parmi les finalistes.
  • Les scènes à Jérusalem, à Tel-Aviv et dans le désert ont été tournées au Maroc.
  • Dans la version du film distribuée en France, des sous-titres ont été rajoutés pour certains dialogues. En effet, des particularités du français parlé au Québec (idiomes et accent prononcé) peuvent gêner la compréhension du film pour les spectateurs français, belges et suisses.
  • Le réalisateur du film, Jean-Marc Vallée, va même jusqu'à faire un caméo dans le film. Il interprète le prêtre de la cérémonie de la mort de Raymond, on le voit encore mieux dans la scène suivante, où il est au premier plan dans le salon.

Musique[modifier | modifier le code]

L'univers musical occupe une place importante dans l'esthétique même du film[2].

Quelques pièces musicales qui sont intégrées à la mise en scène :

Distinctions[modifier | modifier le code]

Prix Génie[modifier | modifier le code]

Le 13 mars 2006, CRAZY a remporté 11 prix (sur 12 nominations; toutes sauf "Meilleures images" où Pierre Mignot était candidat) aux Prix Génie, les prix du cinéma canadien.

  • Meilleur film : Pierre Even, Jean-Marc Vallée
  • Meilleure direction artistique: Patrice Vermette
  • Meilleurs costumes: Ginette Magny
  • Meilleure réalisation: Jean-Marc Vallée
  • Meilleur montage: Paul Jutras
  • Interprétation masculine dans un premier rôle: Michel Côté (il était en compétition avec un autre acteur de CRAZY : Marc-André Grondin, compétition pour laquelle Michel Côté s'était déclaré déçu; il aurait préféré laisser sa place à Marc-André Grondin)
  • Interprétation féminine dans un rôle de soutien: Danielle Proulx
  • Meilleur son d'ensemble: Yvon Benoît, Daniel Bisson, Luc Boudrias, Bernard Gariépy Strobl
  • Meilleur montage sonore: Martin Pinsonnault, Mira Mailhot, Simon Meilleur, Mireille Morin, Jean-François Sauvé
  • Meilleur scénario: Jean-Marc Vallée

Prix Jutra[modifier | modifier le code]

À la soirée de la remise des prix Jutra tenue le 19 mars 2006, le film a raflé 14 trophées, et reçu une distinction supplémentaire :

  • Meilleur film
  • Meilleure réalisation: Jean-Marc Vallée
  • Meilleur acteur: Marc-André Grondin
  • Meilleure actrice de soutien: Danielle Proulx
  • Meilleur acteur de soutien: Michel Côté
  • Meilleur scénario: Jean-Marc Vallée en collaboration avec François Boulay
  • Meilleure direction de la photographie : Pierre Mignot
  • Meilleure direction artistique
  • Meilleur son
  • Meilleur montage image
  • Meilleurs costumes
  • Meilleur maquillage
  • Meilleure coiffure
  • Film s'étant le plus illustré à l'extérieur du Québec
  • Billet d'or

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]