Club omnisports de Meknès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis CODM de Meknès)
Aller à : navigation, rechercher
Club omnisports de Meknès
Logo du
Généralités
Surnoms Les Wagandis, Knights of Ismailia
Fondation
(54 ans 1 mois et 5 jours)
Couleurs Rouge et blanc
Stade Stade d'honneur de Meknès
(25 000 places)
Siège Près de Rue Ouakaat Zalaka en dos de la gare El-Amir, BP 218 Meknès
Président Drapeau : Maroc Abdelmajid Abou Khadija
Joueur le plus capé Drapeau : Maroc Faycal Benkassou
Meilleur buteur Drapeau : Maroc Abdeljalil Hadda (64)
Site web www.codm.ma
Palmarès principal
National[1] Championnat du Maroc (1)
Coupe du trône (1)
Coupe D2 (2)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Le Club omnisports de Meknès section Foot (CODM) est un club de football marocain, appartenant à la ville de Meknès et évoluant en deuxième division du football au Maroc.

Historique[modifier | modifier le code]

1940 - 1962: USDM et la fondation[modifier | modifier le code]

Dans les années quarante, la ville de Meknès était dotée de deux équipes de football à savoir :

Au début de l’indépendance (1955-1956), l'USDM est dissoute pour laisser la place à l'équipe Rachad de Meknès. Cependant, cette dernière n'a pas pu se maintenir en première division, ce qui a provoqué une crise sportive sans précédents. Pour résoudre ce problème, les responsables ont décidé de faire fusionner le Rachad et le Difaâ de Beni M'hamed (équipe de 3e division), mais cette solution n'a pas réalisé le but souhaité.

En 1962-1963, une nouvelle équipe voit le jour : le Club Omnisports De Meknès (CODM) à la suite de la fusion du Rachad, du Difaâ de Beni M'hamed et de l'Association Sportif de Tanger-Fès (ASTF).

1962 - 1966: Premier titre gagné[modifier | modifier le code]

Après sa fondation en 1962, le club méknassi met 4 ans pour remporter sa première coupe du trône face au Maghreb de Fès. Ils l'emporte 2-0.

1969 - 1986: Une seule finale en 17ans[modifier | modifier le code]

Après sa remontée en D1, le club n'arrive qu'une seule fois en finale : en 1981 contre le WAC de casablanca. Il a été battu 1-0 après un match difficile pour les deux clubs qui ont été classées deuxième dans le classement final du championnat avec 73 points chacun.

En 1986, le club est renvoyé au D2 après avoir impliqué dans une manipulation des résultats[réf. nécessaire].

1993 - 1996 : Âge d'or[modifier | modifier le code]

Renaissance et mondialisation[modifier | modifier le code]

Abdeljalil Hadda (camacho) ancien joueur du CODM

Le club gagne son premier titre de Champion du Maroc lors de la saison 1994-1995 après avoir fini la saison en tête avec 66 points. Le CODM a été construit par des jeunes joueurs dont la plupart appartenaient à l'école des hirondelles (école du CODM). Dans la même saison, le club a joué deux matchs amicaux :

  • La première rencontre a été contre le vainqueur de la champions ligue européenne en 1993, l'Olympique Marseille qui a été battu par les Méknassis 3-2.
  • Un mois après, le club a joué la finale de la Coupe Mohammed-V face au club néerlandais de Feyenoord. Les Méknassis ont perdu la finale à deux buts.

La victoire du championnat a permis au club de jouer dans la ligue des champions CAF en 1996. Ils sont arrivés en quart de finale et ont été éliminés face au club égyptien du Zamalek.

Rivalités[modifier | modifier le code]

Derby de l'Atlas[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Derby de l'Atlas.

Ce derby voit s'opposer les deux plus grands clubs des villes voisines Fès et Meknès, respectivement le club du MAS et le club du CODM.

Par deux fois le MAS et le CODM se rencontrèrent lors d'une finale de coupe du trône.

  • La première fois se déroula lors de la 10e édition de la coupe du trône en 1966, remporté par le CODM sur le score de 2-0.
  • Le second fois se déroula lors de la 55e édition de la coupe du trône en 2011, soit 45 ans plus tard. Cette fois, elle fut remportée par le MAS sur le score de 1-0.

Le nombre des matchs joués entre les deux équipes ont dépassé les 50 matchs.

La portée de ces matchs suscite bien souvent un engouement qui dépasse le cadre du sport.

Le lors de la 13e journée du championnat marocain le MAS se déplacé à Meknès. Le match a été interrompu par l'arbitre Bouchaib Lahrach à la 52e minute, en raison d'événements antisportifs ayant émaillé cette rencontre. Juste après l'inscription du premier but du match par Mohamed Camara (47e) en faveur des locaux, joueurs et staff ont subi des jets de projectiles en provenance des gradins, à la suite de quoi l'entraîneur du MAS a été touché. Quelques minutes après, le joueur du MAS, Abdelmoula Berrabeh a été blessé à la tête par un projectile, ce qui a poussé l'arbitre de la rencontre à suspendre la partie, avant de décider d'arrêter le match. Le joueur Abdelmoula Berrabeha été transféré à l'hôpital, ce dernier a dû subir plusieurs points de suture en raison d’une vilaine blessure au niveau du cuir chevelu. Il sera indisponible pour une durée de 15 à 20 jours.
Ces événements antisportif coûta cher au CODM, qui perdit le match sur tapis vert 0-3 alors qu'il menait 1-0 et a été sanctionné d'un point au classement.

La rencontre devait pourtant être belle étant donné que le CODM et le MAS se sont affrontés, une dizaine de jours avant cette rencontre en finale de Coupe du Trône. Une finale perdue par les Meknassis (1-0), qui tenaient, vaille que vaille, à prendre leur revanche en Championnat.

Stade d'honneur de Meknès[modifier | modifier le code]

Le stade d'honneur de Meknès est un stade de football situé à Meknès au Maroc. Il fut construit en 1962 et a une capacité de 25 000 places. Il est doté d'une pelouse synthétique depuis 2007.

Il accueille les matches du CODM de Meknès, ainsi des matchs de l'équipe nationale du Maroc et des concerts de musique. Il a aussi abrité la finale de la CAN Junior 1997.

Il s'appelait auparavant « stade de la garnison » et abritait des matches de rugby à l'époque de la colonisation française au Maroc (1912-1956).

Palmarès[modifier | modifier le code]

National Régional et Amical International
Compétitions actuelles

Ancien présidents[modifier | modifier le code]

Nom Nationalité
Mohamed Lamrabet Drapeau du Maroc Maroc
Ba Hamid Sidi Lahlou Drapeau du Maroc Maroc
Idriss el-Alami Drapeau du Maroc Maroc
Saleh Rhalaf Drapeau du Maroc Maroc
Haj Mohamed Benabdeljalil Drapeau du Maroc Maroc
Haj Salam Bennouna Drapeau du Maroc Maroc
Abdelnabi Terrab Drapeau du Maroc Maroc
Kamal El-Mandri Drapeau du Maroc Maroc
Moulay Abdelrahman El-Bachiri Drapeau du Maroc Maroc
Nourredine Kendouci Drapeau du Maroc Maroc
Hamza Felloussi Drapeau du Maroc Maroc
Idriss el-Alami Drapeau du Maroc Maroc
Abdelaziz Rehioui Drapeau du Maroc Maroc
Idriss El-Alami Drapeau du Maroc Maroc
Mohamed Saâdallah Drapeau du Maroc Maroc
Hassan El-Mahmoudi Drapeau du Maroc Maroc
Haj Mohamed Keddari Drapeau du Maroc Maroc
Mohamed Saâdallah Drapeau du Maroc Maroc

Anciens entraîneurs[modifier | modifier le code]

Logos du club[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Anciens footballeurs[modifier | modifier le code]

Groupes Curva Nord[modifier | modifier le code]

Nom Abréviation Genre Date
Maja3a UM Ultras 2003
Toulali UT Ultras 2004
Spirit Boys USB Ultras 2006
Issawi UI Ultras 2007
Red Men URM Ultras 2008
Vulcano Rosso VR Ultras 2010
La Pandila Rojo PR Barra Brava 2012
Torcida RossoNero TRN Torcida 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.

Liens externes[modifier | modifier le code]