CNP Odéon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CNP, Odéon et Grôlée.
CNP Odéon
Lieu no 6 rue Grôlée, Lyon
Coordonnées 45° 45′ 56″ nord, 4° 50′ 03″ est
Inauguration 1982
Fermeture 2009
Nb. de salles 1
Capacité 277 places
Anciens noms Théâtre Pathé Grôlée (1907)
Cinéma Le Grôlée (1929)[1]
CNP Grôlée (1982)
Structure-mère CNP

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
CNP Odéon

Géolocalisation sur la carte : métropole de Lyon

(Voir situation sur carte : métropole de Lyon)
CNP Odéon

Géolocalisation sur la carte : Lyon

(Voir situation sur carte : Lyon)
CNP Odéon

Le CNP Odéon, d'abord appelé CNP Grôlée de 1982 à 1988, était l'une des trois salles lyonnaises du réseau Cinéma national populaire (CNP), classées Art et Essai. Situé au no 6 rue Grôlée, dans le quartier de la Presqu'île du 2e arrondissement de Lyon, le cinéma comptait une unique salle d'une capacité de 277 places. Il a été fermé en 2009 puis un café-théâtre, le Théâtre Comédie Odéon, a ouvert dans ce lieu fin 2012.

Historique[modifier | modifier le code]

L'existence du lieu qui accueillera plus tard le cinéma Odéon est attesté depuis 1907[2]. Il est alors connu sous le nom de Théâtre Pathé Grôlée, et est exploité jusqu'en 1929 par la société lyonnaise Cinéma-Monopole de Joseph Richard[2].

La société d'exploitation Cinéma national populaire (CNP), créée par Robert Gilbert et Roger Planchon en 1968[3], en acquiert la gérance à compter de 1976[2]. Le cinéma ouvre ses portes, après restructuration, à partir de 1982 sous le nom CNP Grôlée, du nom de la rue dans laquelle il est situé[2]. Il est alors l'un des huit cinémas classés Art et Essai[4] dans la ville de Lyon. Après des travaux de rénovation en 1988, le Grôlée est rebaptisé CNP Odéon[2].

En 1998, il est racheté à Roger Planchon, malgré les protestations des salariés, par Galeshka Moravioff qui l'exploite dès lors avec les deux autres salles lyonnaises du CNP. Sa fermeture brutale en août 2009, trois mois après la mort de Roger Planchon, avec déménagement clandestin du matériel de projection et du mobilier par son PDG, a suscité l'émoi du personnel et des cinéphiles de la ville de Lyon[3].

Le 31 décembre 2012, le cinéma CNP Odéon devient un café-théâtre d'abord nommé « La Comédie Odéon[5] » puis renommé « Théâtre Comédie Odéon ».

Notes et références[modifier | modifier le code]