CJDES

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
CJDES
Cadre
Forme juridique Association loi de 1901
But

- Contribuer à l’essaimage et à la promotion de l’économie sociale et solidaire et de ses formes d’innovation

- Accompagner, appuyer la montée en compétence et faire dialoguer les générations de l’économie sociale et solidaire

- Mutualiser la réflexion et les actions entre acteurs de l’économie sociale et solidaire

- Susciter et accompagner les parcours militants dans l’économie sociale et solidaire
Zone d’influence Drapeau de la France France
Fondation
Fondation 1985
Identité
Siège Blason paris 75.svg Paris
Président Anne Pfersdorff
Vice-président Sébastien Chaillou, Arnaud Lacan
Secrétaire général Lolita Hubert
Trésorier Pierre Guyon
Délégué général Nicolas Mérigot
Affiliation européenne Réseau Européen Euclid (en)
Méthode
  • Organisation de conférences
  • Outils d'évaluation des structures
  • Dialogue politique avec des organisations du secteur
Site web www.cjdes.org

Créé en 1985, le Centre des jeunes, des dirigeants, des acteurs de l’économie sociale et solidaire est une association d’individus souhaitant faire réseau et agir pour le rayonnement des valeurs et des principes de l’économie sociale et solidaire. Ils militent pour que des solutions d'économie sociale et solidaire jouent un rôle essentiel dans l'avenir économique et social de nos sociétés. Les adhérents peuvent notamment être dirigeants, cadres, salariés, élus, étudiants, bénévoles, coopérateurs, artisans, …

Au travers de ses activités, l’Association poursuit notamment ces objectifs :

  • Contribuer à l’essaimage et à la promotion de l’économie sociale et solidaire et de ses formes d’innovation ;
  • Accompagner, appuyer la montée en compétence et faire dialoguer les générations de l’économie sociale et solidaire ;
  • Mutualiser la réflexion et les actions entre acteurs de l’économie sociale et solidaire ;
  • Susciter et accompagner les parcours militants dans l’économie sociale et solidaire.

Le CJDES se veut générateur de débat avec les autres et trait d’union entre les différentes catégories d’acteurs impliqués ou concernés par l’économie sociale.

Activité[modifier | modifier le code]

Le CJDES organise des colloques, des conférences, des soirées pour diffuser les valeurs de l'ESS et permettre à ses membres de développer leur réseau lors de ces rencontres tout en ouvrant à tous des réunions sur des thèmes d'actualité, toujours en lien avec l'économie sociale.

Enfin, le CJDES organise des sessions de formation aux valeurs et à l’histoire de l’économie sociale pour les salariés ou élus rejoignant les entreprises ou associations de l’économie sociale à des postes de responsabilité.

Historique[modifier | modifier le code]

Créé en 1985, le CJDES est membre fondateur, depuis mars 2007, d'Euclid (en).

Au milieu des années 1990, le CJDES a initié et développé le Bilan Sociétal, un outil pionnier pour permettre aux entreprises et associations de prendre en compte leurs valeurs autres que financières : citoyennes, environnementales, humaines, démocratiques… Il a été adapté en 2011 à la norme ISO 26000.

Le Bilan Sociétal est un outil participatif d'évaluation en vue de l'amélioration des pratiques. Son intérêt repose essentiellement sur le regard croisé des acteurs : les différentes parties prenantes internes et externes de l'entreprise répondent aux mêmes questions sur son fonctionnement, son activité et ses impacts.

Le 4 février, à l'occasion de ses 30 ans, le CJDES a organisé une soirée débat sur le thème « Entre renouveau économique et nouvelles formes d’engagements citoyens, où va l’ESS ? », en compagnie de Benoît Hamon, ancien ministre délégué à l’ESS et député des Yvelines, Miguel Urban, eurodéputé, membre de Podemos, Luca Jahier, président du groupe III au CESE européen, Benjamin Coriat, professeur d’économie, membre du collectif des Economistes Atterrés et Roger Belot, président de la Chambre Française de l’ESS.

Actions[modifier | modifier le code]

Depuis plusieurs années[1],[2],[3], le CJDES organise son université annuelle de printemps, pendant laquelle il rassemble ses adhérents et des membres de différentes entreprises, structures de l'ESS ou non, pour réfléchir et développer des analyses sur des thématiques liées à l'économie sociale.

Le Centre a également créé plusieurs observatoires, de la gouvernance[4], des pratiques innovantes, des ressources humaines, pour mettre en avant les pratiques des structures de l'ESS, quelles qu'elles soient, dans ces domaines particuliers et pour favoriser leur essaimage au sein de toute la famille de l'ESS.

Les soirées "Un Parcours, un Engagement" sont aussi mises en place pour qu'un acteur de l'ESS vienne exposer son parcours professionnelle et ses choix personnels[5],[6].

L'outil d'auto-diagnostic sur les discriminations et la diversité[7] est un outil à destination des entreprises et des structures qui souhaitent obtenir un audit de leur situation sur ce thème en particulier et de trouver les moyens de pouvoir traiter correctement ces thèmes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://cpca.asso.fr/actualite/evenements/universite-de-printemps-du-cjdes
  2. http://www.centre-francais-fondations.org/cercles-themes/themes-1/economie-sociale-solidaire/evenements/Evenements-ajoutes-a-partir-du-site-dedie-ess/cjdes-universite-de-printemps/view
  3. http://www.fegapei.fr/actualites/universite-du-cjdes-paris-le-2-novembre-2010-3.html
  4. L'observatoire du Cjdes est concentré en priorité sur les organisations de l'économie sociale ainsi que sur les organismes paritaires.
  5. http://www.place-publique.fr/Soiree-organise-par-le-CJDES-Un
  6. http://cides.chorum.fr/cides/f_agenda/a_205230ea13e1385a/Rendez-vous-du-CJDES-avec-Said-Hammouche.html
  7. http://www.infos-discriminations.fr/2009/10/le-cjdes-fait-le-bilan-de-son-%C2%AB-auto-diagnostic-discriminations-%C2%BB/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]