CDC Habitat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CDC Habitat
logo de CDC Habitat

Création 1961
Dates clés 2004 : Intégration au groupe Caisse des dépôts et consignations
2005 : Transformation en groupe SNI et prise de contrôle de 13 ESH
2018 : Le groupe SNI devient CDC Habitat
Forme juridique Société anonyme d'économie mixte
Slogan Solide et inventif, avec chacun de vous.
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction André Yché
Actionnaires Caisse des dépôts et consignations : 100 %
Activité Gestion d'immobiliers publics
Logement social et intermédiaire
Gestion locative
Accession à la propriété
Société mère Caisse des dépôts et consignations
Effectif 6 500 salariés
Site web www.cdc-habitat.com

Chiffre d'affaires 1,4 milliard d'euros en 2015

CDC Habitat, anciennement Groupe SNI (Société Nationale Immobilière), est une filiale de la Caisse des dépôts et consignations ayant pour mission principale la gestion du patrimoine immobilier public. L'entreprise gère 348 725 logements. En 2005 le groupe SNI se transforme en opérateur immobilier global. Il propose sur l’ensemble du territoire français une offre large : logements très sociaux, sociaux, intermédiaires et libres, foyers et résidences, accession à la propriété.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le groupe SNI (Société Nationale Immobilière) tire son origine de la Société de gestion immobilière des armées (SOGIMA)[1], structure créée en 1961 pour répondre aux besoins de logements des armées[2].

De 1970 à 1975, la Sogima diversifie ses activités en devenant le bailleur de référence des grands réservataires publics (ministère de la Défense, de l’Intérieur et de la Justice). Puis, en 1976, la Sogima prend le nom de Société Nationale Immobilière (SNI)[3].

En 2004, la SNI devient une filiale de la Caisse des dépôts et consignations. En 2005, elle se transforme en Groupe à la suite de la prise de contrôle de SCIC Habitat et de ses 13 SA HLM, soit 135 000 logements. Entre 2005 et 2006, le groupe SNI élargit son périmètre avec la reprise des trois SEM SCET, CD Cités et CD Habitat puis du groupe EFIDIS et la Sagi.[réf. nécessaire]

Depuis 2004, le groupe SNI est le premier opérateur de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine avec 1,669 milliard d’euros engagés dans le cadre du plan national de rénovation urbaine. À partir de 2008, il met en œuvre le plan stratégique Élan 2020 de la Caisse des dépôts et consignations, en particulier sur les problématiques du logement et du développement durable.[réf. nécessaire]

En 2008-2009, le groupe SNI participe au Plan de relance de l’économie avec la mise en production de plus de 30 000 logements sur quatre ans. Cette intervention, à laquelle s’ajoute un programme de production 40 000 logements supplémentaires entre 2010 et 2015, vise à développer une offre diversifiée sur des zones à pénurie de logements.[réf. nécessaire]

2012 : Le groupe SNI précise son organisation en région, hors Île-de-France, dans les domaines de la maîtrise d'ouvrage et du développement. Sept directeurs territoriaux sont les interlocuteurs uniques des collectivités territoriales.[réf. nécessaire]

2014 : Le groupe SNI s’engage dans la relance de la construction. Le groupe lance deux appels à projets distincts, l'un pour 10 000 logements sociaux et 10 000 logements intermédiaires.[réf. nécessaire]

Janvier 2014 : la nomination de Thomas Le Drian, fils du ministre de la défense Jean-Yves Le Drian, fait polémique et suscite des accusations de népotisme[4],[5],[6]. Il est nommé après un court passage chez KPMG et à seulement 29 ans directeur de cabinet du Président du directoire du Groupe SNI après avoir été chargé de mission pour Jean-Pierre Jouyet, réputé proche de Jean-Yves Le Drian, au sein de ce dernier organisme entre 2012 et 2014. Six mois auparavant, André Yché, président du directoire du Groupe SNI, était décoré par Jean-Yves le Drian au sein des locaux du ministère de la défense[5]. Peu avant, Thomas Devedjan, fils du ministre Patrick Devedjian, démissionnait d'un poste obtenu alors que son père était le ministre de tutelle de l'entreprise[6].

Juillet 2014: La Société Nationale Immobilière, filiale du groupe Caisse des Dépôts, s’associe à plusieurs grands investisseurs institutionnels français pour lancer le FLI, premier fonds de logement intermédiaire[7].

Janvier 2015 : le groupe SNI lance Grand Paris Habitat, avec pour vocation d'être l’interlocuteur privilégié des acteurs du territoire du Grand Paris[8].

Juin 2015 : La SNI remporte l'appel d'offres de l’État pour créer 13 000 logements intermédiaires. La gestion de ce fonds d'1 milliard d'euros a été confiée au groupement constitué de la Société nationale immobilière (SNI) et de sa filiale AMPERE Gestion SAS[3].

Juin 2015 : le groupe SNI devient l'actionnaire majoritaire d'Adoma[9].

Novembre 2015 : La BEI signe un prêt de 500 millions d’euros destiné à financer le programme de relance de la construction[10].

Décembre 2015 : le groupe SNI signe une convention avec la préfecture de la région Île-de-France qui vise la construction de 8 000 logements sociaux sur la période 2016-2018 et 15 000 logements intermédiaires au cours des cinq prochaines années[11].

Janvier 2018: Le groupe SNI change de nom et devient CDC Habitat[12],[13].

Métiers[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Filiale d’intérêt général de la Caisse des dépôts et consignations, CDC Habitat est un acteur majeur de la politique du logement et du renouvellement urbain sur l’ensemble du territoire français. Ses missions et ses priorités sont :

  • Construire et gérer de nouveaux logements, privilégier la mixité sociale et entre générations, accompagner le « parcours résidentiel » des locataires et des futurs acquéreurs.
  • Accompagner les projets urbains des collectivités locales et de l’État dans le cadre d’opérations complexes de construction et de réhabilitation ou dans la reprise et la gestion d’actifs immobiliers publics.
  • Intégrer systématiquement les enjeux du développement durable lors des constructions neuves à faible impact environnemental et en améliorant la performance énergétique du parc existant.
  • Offrir à tous les clients un niveau de service élevé par le développement d’outils et de services innovants et en favorisant la proximité et l’écoute.

CDC Habitat propose près de 184 500 logements sur l’ensemble du territoire français. Ce parc est géré et développé dans le cadre de 13 Entreprises Sociales pour l’Habitat (ESH). L'organisme propose aussi près de 90 000 logements dans le cadre de six filiales chargées de la gestion et du renouvellement du parc acteur de l’externalisation de patrimoine public, et intervient également dans les activités de reprise en portage et de gestion d’actifs immobiliers publics, sur tout le territoire.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Yché, Logement, habitat & cohésion sociale, éditions Mollat, 2011, 133 p. (ISBN 2-35877-001-9)
  • Frédéric Thiveaud, La Caisse des Dépôts, Que sais-je ? édition PUF, 2015, 125 p.
  • André Yché, Logement, Nouvelle donne, édition Economica, 2015, 89 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (Passage de SOGIMA à SNI) Arrêté du 18 mars 1976 APPROBATION DES MODIFICATIONS APPORTEES A L'ART. 3 DES STATUTS, JO du 30/03/1976, page 01902
  2. Décret no 61-697 du 30 juin 1961 RELATIF A LA GESTION DES IMMEUBLES DOMANIAUX A DESTINATION DE LOGEMENTS AFFECTES AU MINISTERE DES ARMEES ET A LA PARTICIPATION DE L'ETAT A LA SOCIETE D'ECONOMIE MIXTE DENOMMEE SOCIETE DE GESTION IMMOBILIERE POUR LES ARMEES, JORF du 5 juillet 1961 page 6126
  3. a et b Frédéric Thiveaud, La Caisse des Dépôts (Que sais-je ?), Paris, PUF (Presse Universitaire de France), , 121 p. (ISBN 978-2-13-073684-4), p. 105
  4. « L'étrange recrutement de Thomas Le Drian, fils de ministre », sur Libération.fr (consulté le 25 janvier 2016)
  5. a et b washaweb | k3z, « Thomas Le Drian arrive, Thomas Devedjian s’en va par Thierry Brun | Politis », sur Politis.fr (consulté le 25 janvier 2016)
  6. a et b « De Thomas Le Drian à Thomas Devedjian en passant par Jean Sarkozy : enquête sur la nouvelle aristocratie politique française des “fils et filles de…” », sur Atlantico.fr (consulté le 25 janvier 2016)
  7. Voir le communiqué de presse,
  8. Le JDD, « 35.000 logements à bas prix pour le Grand Paris », Le JDD,‎ (lire en ligne, consulté le 7 mars 2018)
  9. « Adoma, premier bailleur social de France, va passer sous contrôle de la CDC », sur lemonde.fr,
  10. « 500 millions d’euros à la Caisse des Dépôts et à son opérateur le groupe SNI pour le plan de relance du logement intermédiaire », sur http://www.eib.org, (consulté le 12 juillet 2016)
  11. « L’Etat et le groupe SNI signent une convention pour construire plus de logements en Ile-de-France », sur lemoniteur.fr,
  12. « La SNI devient la CDC Habitat et va élargir son action », boursedescredits.com,‎ (lire en ligne, consulté le 7 mars 2018)
  13. « Annonce légale de la modification de la dénomination de l'organisme », Affiches parisiennes (Les),‎ (lire en ligne, consulté le 9 novembre 2018)