Licence Creative Commons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis CC-BY-NC-SA)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Creative et Commons.
Les familles de licences Creative Commons : commercial / non commercial ; modifiable / non modifiable.

Les licences Creative Commons constituent un ensemble de licences régissant les conditions de réutilisation et de distribution d'œuvres (notamment d'œuvres multimédias diffusées sur Internet). Élaborées par l'organisation Creative Commons, elles ont été publiées pour la première fois le 16 décembre 2002.

Objectif[modifier | modifier le code]

Certains droits réservés.
Logotype Creative Commons

Creative Commons est une organisation à but non lucratif, dont le but est de faciliter la diffusion et le partage des œuvres, tout en accompagnant les nouvelles pratiques de création à l'ère du numérique. Le but de Lawrence Lessig, le fondateur, était donc de développer des droits de propriété intellectuelle plus souples.

Les licences Creative Commons ont été créées en partant du principe que la propriété intellectuelle était fondamentalement différente de la propriété physique, et du constat selon lequel les lois actuelles sur le copyright étaient un frein à la diffusion de la culture.

Leur but est de fournir un outil juridique qui garantit à la fois la protection des droits de l'auteur d'une œuvre artistique et la libre circulation du contenu culturel de cette œuvre, ceci afin de permettre aux auteurs de contribuer à un patrimoine d'œuvres accessibles librement par tous. Creative Commons propose donc des contrats types, ou licences, pour la mise à disposition d’œuvres en ligne, inspirés par les licences libres, les mouvements OpenSource et OpenAccess.

A qui sont-elles destinées ?[modifier | modifier le code]

Les licences Creative Commons facilitent l'utilisation d’œuvres et s'adressent aux auteurs qui souhaitent :

  • Partager et faciliter l'utilisation de leur création par d'autres.
  • Autoriser gratuitement la reproduction et la diffusion (sous conditions).
  • Accorder plus de droits aux utilisateurs en complétant le droit d'auteur qui s'applique par défaut.
  • Faire évoluer une œuvre et enrichir le patrimoine commun.
  • Économiser les coûts de transaction.
  • Légaliser le peer to peer de leurs œuvres (réseau de partage de données client à client, souvent sans serveur).

Vue générale[modifier | modifier le code]

Le système se base sur plusieurs paramètres binaires :

  • commercial / non commercial (NC) ;
  • modifiable / non modifiable (ND) ;
  • licences des créations dérivées au choix du créateur final / créations dérivées à partager selon la même licence (SA).

Aussi avons-nous un arbre de possibilités contenant 2×2×2 = 8 combinaisons possibles. Toutes ces combinaisons impliquent forcément de connaître l'origine de l’œuvre (attribution - BY).

Cependant, les deux combinaisons incluant à la fois les conditions ND (non modifiable) et SA (créations dérivées à partager selon la même licence) ne sont pas valides, car ces deux conditions s’excluent. Il reste ainsi six solutions. À ces 6 solutions s'ajoute une septième — CC0, dite aussi CC-Zero — qui consiste au renoncement maximal des droits d'auteur dans la limite des lois applicables

Licences Creative Commons, leur code et leur symbole[1],[2]
Désignation complète du contrat Terme abrégé Symboles Type de licence
Zéro CC-Zero Cc-zero.svg Licence libre non copyleft
Attribution CC-BY Cc-by new white.svg Licence libre non copyleft
Attribution
Partage dans les mêmes conditions
CC-BY-SA Cc-by new white.svg Cc-sa white.svg Licence libre copyleft
Attribution
Pas de modification
CC-BY-ND Cc-by new white.svg Cc-nd white.svg Licence de libre diffusion
Attribution
Pas d'utilisation commerciale
CC-BY-NC Cc-by new white.svg Cc-nc white.svg Licence de libre diffusion
Attribution
Pas d'utilisation commerciale
Partage dans les mêmes conditions
CC-BY-NC-SA Cc-by new white.svg Cc-nc white.svg Cc-sa white.svg Licence de libre diffusion
Attribution
Pas d'utilisation commerciale
Pas de modification
CC-BY-NC-ND Cc-by new white.svg Cc-nc white.svg Cc-nd white.svg Licence de libre diffusion

Attribution [BY] (Attribution) : l'œuvre peut être librement utilisée, à la condition de l'attribuer à l'auteur en citant son nom. Cela ne signifie pas que l'auteur est en accord avec l'utilisation qui est fait de ses œuvres.

Pas d'utilisation commerciale [NC] (Noncommercial) : le titulaire de droits peut autoriser tous les types d’utilisation ou au contraire restreindre aux utilisations non commerciales (les utilisations commerciales restant soumises à son autorisation). Elle autorise à reproduire, diffuser, et à modifier une œuvre, tant que l'utilisation n'est pas commerciale.

Pas de modification [ND] (NoDerivs) : le titulaire de droits peut continuer à réserver la faculté de réaliser des œuvres de type dérivées ou au contraire autoriser à l'avance les modifications, traductions.

Partage dans les mêmes conditions [SA] (ShareAlike) : le titulaire des droits peut autoriser à l'avance les modifications ; peut se superposer l'obligation (SA) pour les œuvres dites dérivées d'être proposées au public avec les mêmes libertés que l'œuvre originale (sous les mêmes options Creative Commons).

Zéro : le créateur renonce à ses droits patrimoniaux (il est impossible de se défaire de son droit moral en France). Aucune limite à la diffusion de l'œuvre n'existe, sous réserve des législations locales. Dans un certain nombre d’États, la licence CC0 équivaut à la licence CC-BY.

Poster Creative Commons

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

(en) Cette vidéo explique comment les licences Creative commons peuvent être utilisées en accord avec les arrangements commerciaux.

Un auteur choisit parmi les six licences existantes celle qui est la mieux adaptée à l'œuvre qu'il souhaite diffuser, préservant certains de ses droits traditionnellement protégés de façon exclusive par le droit d'auteur classique (modification, usage commercial, production dérivée, etc.), mais autorisant de fait la libre diffusion de ses œuvres.

Selon la variante choisie, le public dispose alors d'un plus ou moins grand nombre de libertés pour réutiliser l'œuvre. Ainsi, les contenus placés sous ces licences peuvent tous être considérés comme des contenus librement diffusable, alors que parmi les licences Creative Commons, seules les licences CC0, CC-BY et CC-BY-SA peuvent être considérées comme des contenus libres. L'organisme Creative Commons les distingue par la mention « Approved for Free Cultural Works[3] ».

Conditions d'utilisation[modifier | modifier le code]

Conditions communes aux sept licences[modifier | modifier le code]

  • Offrir une autorisation non exclusive de reproduire, distribuer et communiquer l'œuvre au public à titre gratuit, y compris dans des œuvres dites collectives.
  • Faire apparaître clairement au public les conditions de la licence de mise à disposition de cette création, à chaque utilisation ou diffusion.
  • Chacune des conditions optionnelles peut être levée après l'autorisation du titulaire des droits.
  • Les exceptions au droit d'auteur ne sont en aucun cas affectées.
  • Il est interdit d'utiliser des mesures techniques contradictoires avec les termes des licences.
  • Le partage de fichiers (peer-to-peer) n'est pas considéré comme une utilisation commerciale.

Conditions optionnelles[modifier | modifier le code]

Le contenu sous licence Creative Commons peut être utilisé par des tiers sous certaines conditions définies par l'auteur. Hormis la licence CC0, toutes comportent la condition Attribution. Trois autres conditions de base peuvent être combinées à celle-ci pour obtenir les cinq autres licences homologuées par l'organisation Creative Commons.

Une des particularités de ces licences est qu'elles peuvent être représentées par des signes visuels aisément compréhensibles. Il est ainsi possible de savoir exactement ce que permet ou interdit la licence d'un simple coup d'œil.

D'autres conditions n'ont pas encore été adaptées à la législation française et sont destinées :

Attribution[modifier | modifier le code]

BY

Nom officiel (anglais) : Attribution [BY]

Nom français : Attribution [BY]

Version courante : 4.0

(fr) L'œuvre peut être librement utilisée, à la condition de l'attribuer à l'auteur en citant son nom.

(en) The licensor permits others to copy, distribute, display, and perform the work. In return, licenses must give the original author credit.

Les licences Creative Commons comportent presque toutes cette condition.

Historique :

Pas d'utilisation commerciale[modifier | modifier le code]

NC
nc2

Nom officiel : Non Commercial [NC]

(fr) Le titulaire de droits peut autoriser tous les types d’utilisation ou au contraire restreindre aux utilisations non commerciales (les utilisations commerciales restant soumises à son autorisation).

(en) The licensor permits others to copy, distribute, display, and perform the work. In return, licenses may not use the work for commercial purposes -- unless they get the licensor's permission.

Pas de travaux dérivés[modifier | modifier le code]

ND

Nom officiel : No Derivative Works [ND]

(fr) Le titulaire de droits peut continuer à réserver la faculté de réaliser des œuvres de type dérivées ou au contraire autoriser à l'avance les modifications, traductions…

(en) The licensor permits others to copy, distribute, display and perform only unaltered copies of the work -- not derivative works based on it.

Cette licence exclut la condition « Partage dans les Mêmes Conditions ».

Partage dans les Mêmes Conditions[modifier | modifier le code]

SA

Nom officiel : Share Alike 3.0 [SA]

(fr) Le titulaire a la possibilité d'autoriser à l'avance les modifications ; peut se superposer l'obligation pour les œuvres dites dérivées d'être proposées au public avec les mêmes libertés que l'œuvre originale (sous les mêmes options Creative Commons).

(en) The licensor permits others to distribute derivative works only under a license identical to the one that governs the licensor's work.

Cette licence exclut la condition « Pas de travaux dérivés ».

Le cas de la licence CC0[modifier | modifier le code]

SA
Article détaillé : Licence CC0.

La licence CC0 permet au titulaire des droits de renoncer au maximum à ceux-ci dans la limite des lois applicables, afin de placer son œuvre au plus près du domaine public[4]. Il n'est par exemple pas possible en France de renoncer à ses droits moraux.

Comment placer une œuvre sous licence Creative Commons ?[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une simple procédure en ligne, sans signature. L'auteur choisit l'une des 6 combinaisons d'options existantes à travers quelques questions, puis reçoit, à la fin du questionnaire, un morceau de code HTML ou RDF. Ce code est à insérer sur le site internet concerné, afin de faire s'afficher le logo de la licence choisie. L'auteur n'a plus qu'à placer le logo à côté de l’œuvre concernée.

Ainsi, toutes les copies de cette œuvre au public doit être accompagnée de la licence sous laquelle elle a été mise à disposition de base.

Exemples d'utilisation[modifier | modifier le code]

  • En octobre 2004, Gilberto Gil et le magazine américain Wired Magazine ont diffusé un album dont les titres étaient placés sous licence Creative Commons, autorisant les acheteurs à copier et distribuer les titres, ou à en faire des compilations, mais interdisant tout usage commercial. L'intégralité de cet album est disponible ici.
  • Des étudiants danois ont créé une bière dont la recette est soumise à une licence Creative Commons : la Vores Øl. La copie, modification et distribution (y compris commerciale) sont autorisées, mais soumises aux règles d'attribution et de partage dans les mêmes conditions (BY-SA).
  • Le long métrage expérimental Le Bal des Innocents (2006) est distribué sous licence Creative Commons CC BY-NC-ND 2.0.
  • Fin 2005, en réponse à la réalisation en urgence de la loi DADVSI, une compilation contenant uniquement des musiques sous licence CC a été réalisée notamment à l'initiative de musique-libre.org et est disponible ici.
  • Le 2 mars 2008, Trent Reznor, le leader du groupe Nine Inch Nails a diffusé le Halo 26, Ghosts I-IV, sous licence « Creative Commons Attribution Non-Commercial Share Alike license (CC-BY-NC-SA) ».
  • Comme indiqué en bas de chaque article, les articles de Wikipédia sont publiés sous licence Creative Commons Attribution - Partage dans les mêmes conditions (CC-BY-SA).

CC Plus[modifier | modifier le code]

CC Plus est un protocole annexe aux licences ouvertes Creative Commons, formalisant l'acte de vente de droits supplémentaires à la licence de base, souvent des droits d'exploitation commerciale. Lancé en 2007[5], il a depuis été adopté par des acteurs comme Flickr, Jamendo ou Magnatune.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Licence Creative Commons.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]